Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2012

Le Christ-roi : Objectif du site - 1

Ce blog est dédié à la plus grande gloire de notre Dieu et Sauveur, par la mise en évidence de la Royauté universelle – sociale et politique – de Notre Seigneur Jésus-Christ. Royauté non seulement dans les cœurs pris individuellement, et d’un caractère purement spirituel, mais aussi sur les cités et les nations (sociale et politique). Comment pourrait-il en être autrement puisque 


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

 

Fête de Saint Placide et ses compagnons (1)

( Martyrs vers 539-541)

 

PRESENTATION DU BLOGUE : LE CHRIST-ROI - 1

 

OBJECTIF DU SITE - 1  

 

antipapes,babel,bonheur,catholiques,ciel,concile vatican ii,dieu catholicisme,chrétien,christianisme,cergé,cœur,cœurs,communisme,contradictions,démocratie,dialogue interreligieux,dictature,eglise catholique,encyclique,foi,humanité,idéologie mondialiste,idéologie,israël,laïcat,légitimité,magistère,magistère ordinaire universel,mgr pie,mystère d'inquité,nations,nouvel ordre mondial,obéissance,œcuménisme,papes,péchés,pie xi,pilate,quas primas,résurrection,royaume,royauté,royauté de jésus-christ,sauveur,notre-seigneur,terre     Ce blog est dédié à la plus grande gloire de notre Dieu et Sauveur, par la mise en évidence de la Royauté universelle – sociale et politique – de Notre Seigneur Jésus-Christ. Royauté non seulement dans les cœurs pris individuellement, et d’un caractère purement spirituel, mais aussi sur les cités et les nations (sociale et politique). Comment pourrait-il en être autrement puisque « toute puissance Lui a été donné dans le ciel et sur la terre » ? (St Matthieu, XXVIII, 18 )     

     Si, présentement, à cause des péchés des hommes et par la permission de Dieu, aux dires véridiques de l’apôtre « le monde entier est sous l’empire du malin » (I Jean V, 19) il n’en demeure pas moins que le pouvoir légitime appartient de droit à Jésus-Christ. Il va de soi que cette Royauté, et toutes les vertus qui vont avec, si elle s’exerce d’abord dans les cœurs de façon bien réelle, ne peut être circonscrite en cette limite - dans l’intention d’en restreindre l’étendue et surtout son implication universelle - par un artifice de langage, en arguant de Saint Jean XVIII, 36 « mon royaume n’est pas de ce monde » sur lequel on reviendra par la suite, dans un dossier où sera traitée en profondeur cette question sur « pas de ce monde »  

     En effet, cette Royauté si elle imprègne vraiment le cœur du chrétien ne peut rester captive. Elle ne peut vouloir, ensuite, que s’épancher au dehors jusque dans la cité et dans la nation (donc sociale et politique) comme source unique d’un grand bien temporel et spirituel pour le genre humain. A moins d’estimer qu’il y ait beaucoup mieux à proposer et à défendre pour le bonheur de l’humanité. Par exemple : l’avatar et aboutissement logique de la démocratie révolutionnaire, le Nouvel Outrage du Malin ou si vous préférez le Nouvel Ordre Mondial (N.0.M) ou Babel sans Dieu des temps modernes, avec sa gouvernance établie sous l’autorité d’une idéologie antéchristique et luciférienne, prôné par des hommes politiques et même des religieux, pour lesquels le Christ-Roi, ou royauté du Christ, ne relève plus que du domaine privé ou d’une célébration annuelle, tant il est devenu « persona non grata » dans l’ordre social et politique, même pour les catholiques en règle générale.

     Ce N.O.M véhiculé par l’idéologie mondialiste et globalisante n’est rien d'autre qu’une dictature à l’échelle planétaire à faire pâlir le communisme. L’œcuménisme et le dialogue interreligieux, ces deux ADM (3) contre Notre-Seigneur et l’Eglise catholique sont, quant à eux, vus avec une exultation non dissimulée, par certains conciliaires théologiens ou autres, comme un retour de certains dissidents vers le christianisme et le catholicisme, alors qu’ils ne sont qu’une conjugaison d’efforts pour la construction d’une religion mondiale au service du N.O.M, se dressant orgueilleusement en face et à la place de la Royauté universelle du Christ et de son Eglise. Comment peut-on être aveugles à ce point ? Mystère d’iniquité !    

     Aujourd’hui, encore plus qu’hier, cacher, taire, ou faire l’impasse sur cette Royauté universelle de Notre-Seigneur sur les individus et les nations, c’est manquer gravement à ses devoirs de chrétien lors même que Jésus, à quelques instants de sa mort, l’a proclamée sans ambiguïté devant Pilate le représentant de l’autorité impériale, en Israël, et, après sa Résurrection, en a souligné l’étendue à ses disciples, avant de les envoyer évangéliser les nations, en disant : « Toute puissance m’a été donnée dans le ciel et sur la terre » (St Matthieu XXVIII, 18) Puissance illimitée dans l’espace et dans le temps, déjà annoncée dans l’Ancien Testament (Psaumes II) qui doit amener à l’obéissance et au respect, non théorique mais pratique, envers Celui qui s’est affirmé publiquement « Roi » devant l’autorité mondiale de l’époque. Obéissance et respect qui peuvent être refusés, voire combattus, ce qui a été le cas dans le passé comme c’est encore très majoritairement le cas aujourd’hui, mais dont les conséquences seront éternelles.     

     Pour traiter cette Royauté universelle je reprendrai, en le complétant parfois, ce que j’écrivais dans un petit bulletin gratuit et privé, que je rédigeais auparavant, en prenant appui, pour l’essentiel, sur l’Encyclique (4) Quas Primas rédigée le 11 décembre 1925 par le Pape Pie XI, et sur des textes des Oeuvres de Mgr Pie qui reçut, en son temps, l’éloge du Pape Pie IX pour sa bonne doctrine.        

(A suivre…« Objectifs du site – 2 »…si Dieu veut)
 

René  Pellegrini   

(1) Saint Placide fut instruit par Saint Benoît qui l’envoya ensuite en Sicile. Abdala, un capitaine du roi d’Afrique, avec son armée de cent vaisseaux et de dix huit mille huit cents soldats écumèrent la côte de Sicile et mirent pied à terre au port de Messine ou se trouvait le monastère de Saint Placide. Ayant refusé de renier sa foi en Jésus-Christ, et après de multiples tourments, il fut décapité avec ses compagnons.

(2) En 539 selon le cardinal Baronius ; en 541 selon Gordien (seul survivant du massacre)

(3) ADM : Arme de destruction massive 

(4) Une Encyclique relève du Magistère Ordinaire Universel. Elle est donc un document infaillible, n’en déplaise aux adeptes des cheveux à couper en quatre (théologiens ou autres) voulant justifier leur insoumission, leur changement d’orientation, ou s’efforçant de justifier les bifurcations conciliaires en disant avec une sorte de dédain « ce n’est qu’une Encyclique » ou encore, confrontés aux contradictions des textes conciliaires avec ceux du passé plus ou moins récent, et tenter de sauver à tous prix la légitimité des ''papes'' félons, dire : « Ce n’est que du ''pastoral'' » comme si, dans cette hypothèse, la charge de « paître » confiée par Jésus prédisposerait, de par son caractère dit « pastoral », à envoyer des centaines de millions de catholiques brouter dans les mauvais pâturages (présentés comme tels par les Papes précédents et toujours d’actualité sinon plus exacerbés). Tous ces cas de figure, selon les présupposés de chacun, permettent, face aux contradictions, d’évacuer la question qui fait peur à certains, considérée comme impossible par d’autres, à laquelle on ne peut, ou ne veut pas se résoudre, la question cruciale : « celle du Pape, de sa légitimité depuis le Concile Vatican II ». Une Encyclique, en tant que document infaillible, par ses jugements ou condamnations, permet d’avertir non seulement sur les dangers et les idéologies qui menacent l’Eglise mais aussi, par leurs rappels et leurs enseignements, sur l’orthodoxie ou la félonie des successeurs ainsi que celle des enseignements dispensés par les membres du clergé ou du laïcat à quelque niveau hiérarchique où ils se situent. Je rappelle que depuis ses débuts, environ 50 antipapes ont vu le jour dans l’Eglise catholique. A bon entendeur ! (Lire une quarantaine d'antipapes)

Capture05.jpg

antipapes,babel,bonheur,catholiques,ciel,concile vatican ii,dieu catholicisme,chrétien,christianisme,cergé,cœur,cœurs,communisme,contradictions,démocratie,dialogue interreligieux,dictature,eglise catholique,encyclique,foi,humanité,idéologie mondialiste,idéologie,israël,laïcat,légitimité,magistère,magistère ordinaire universel,mgr pie,mystère d'inquité,nations,nouvel ordre mondial,obéissance,œcuménisme,papes,péchés,pie xi,pilate,quas primas,résurrection,royaume,royauté,royauté de jésus-christ,sauveur,notre-seigneur,terre

Les commentaires sont fermés.