Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/08/2013

Preuves scripturaires : Ancien Testament - 1

« (….) Et moi, j’ai établi mon roi sur Sion, sa montagne sainte (….) demande, je te donnerai les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre (….) Et moi, je t’ai établi mon roi sur Sion, ma montagne sainte (….) » (Psaumes II,6 et 8 )... 


admirable,ancien testament,anges,bible massorétique,conseiller,créateur,david,divinité de jésus-christ,domination universelle,droiture,équité,exégèse,falsification,flamme de feu,forfaiture,héritage,héritier,irrévérence,justice,maître,messie,ministres,montagne sainte,nations,père éternel,prince de la paix,psaumes,rationaliste,roi,royaume,royauté,sainte ecriture,sceptre,septante,sion,témoins de jéhovah,trône de david,univers,vents,vérité

Fête de saint Barthélemy

(Apôtre de Jésus-Christ et martyr Ier siècle) (1)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 9

 

PREUVES SCRIPTURAIRES : ANCIEN TESTAMENT - 1

 

admirable,ancien testament,anges,bible massorétique,conseiller,créateur,david,divinité de jésus-christ,domination universelle,droiture,équité,exégèse,falsification,flamme de feu,forfaiture,héritage,héritier,irrévérence,justice,maître,messie,ministres,montagne sainte,nations,père éternel,prince de la paix,psaumes,rationaliste,roi,royaume,royauté,sainte ecriture,sceptre,septante,sion,témoins de jéhovah,trône de david,univers,vents,vérité « (….) Et moi, j’ai établi mon roi sur Sion, sa montagne sainte (….) demande, je te donnerai les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre (….) Et moi, je t’ai établi mon roi sur Sion, ma montagne sainte (….) » (Psaumes II,6 et 8 ) 

    En disant « moi », c’est avec vigueur que Dieu proclame le décret instaurant la royauté de son Fils Jésus-Christ sur toutes les nations. Dieu étant créateur et maître de l’univers, s’attaquer à Jésus, le Messie, en tant que Fils de Dieu et héritier, ou lui refuser cette domination universelle, c’est s’attaquer à Dieu Lui-même.

     « Ton trône, ô Dieu, est établi pour toujours ; le sceptre de la royauté est un sceptre de droiture. » (Psaumes XLIV, 7) (1)

     Pour dissimuler la divinité de Jésus-Christ, les Témoins de Jéhovah, ces champions de la ‘’vérité’’ modulable, en adéquation avec l’exégèse purement rationaliste, n’hésitent pas à falsifier ce texte de la Sainte Ecriture en l’écrivant ainsi « Dieu est ton trône jusqu’à des temps indéfinis, oui, pour toujours ; le sceptre de ta royauté est un sceptre de droiture » (2)

     Falsification en même temps qu’irrévérence à l’égard de Dieu : Jésus-Christ s’asseyant sur son Père. Evidence de cette forfaiture car Saint Paul reprenant les paroles du Psaume XLIV, 7) (3), applique ce verset, indiquant la qualité divine du Fils de Dieu, à Jésus-Christ.

« A la vérité, l’Ecriture dit touchant les anges : « qui fait de ses anges des vents, et de ses ministres une flamme de feu ; mais au Fils : « Votre trône, ô Dieu, est dans les siècles des siècles ; un sceptre d’équité est le sceptre de votre empire ». (Hébreux I, 8 )

     Autre texte établissant la divinité de Jésus-Christ :

« Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; l’empire a été posé sur ses épaules, et on le nomme, Admirable, Conseiller, Dieu, Fort, Père éternel, Prince de la paix. Son empire s’étendra et la paix n’aura point de fin ; il siégera sur le trône de David et possédera son royaume, il l’établira et l’affirmera par le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. » (Isaïe IX, 6-7)

     Les mots formels que la prophétie utilise pour décrire ce nouveau-né « Admirable, Conseiller, Dieu, Fort, Père éternel, Prince de la paix » et dont la vie devra manifester et réaliser pleinement la signification, ne  laisse aucun doute sur la divinité de la personne désignée : Jésus, le Messie.

(A suivre...« Preuves scripturaires de la Royauté universelle de Jésus-Christ : Ancien Testament - 2 »...si Dieu veut)

(1) Dans la Bible des Témoins de Jéhovah appelée : Les Saintes Ecritures traduction du monde nouveau. Edition de 1974, et traduite d’après le texte révisé de l’édition anglaise de 1971.

(2)  Pour ceux qui ne posséderaient qu’une Bible protestante, il faut lire Psaumes XLV, 7 car du Psaumes IX au Psaumes CXLVI (146) inclusivement, les bibles catholiques reprenant la numération des LXX (Septante) qui diffère pour la coupure de quelques Psaumes, sont ordinairement en retard d’un chiffre sur les bibles protestantes qui suivent, pour leur part, l’hébreu de la bible massorétique

     Rappelons que la numération fondée sur les Septante (3e siècle avant J.C) est plus ancienne. Celle s’appuyant sur le texte massorétique est relativement récente et n’a été introduite qu’aux premiers siècles de l’ère chrétienne. Le plus ancien témoignage du texte hébreu ne remonte pas au-delà du IX ème siècle de notre ère. Il s’agit d’un manuscrit copié en 895 par Moïse ben Asher ; et qui se voit aujourd’hui dans la synagogue karaïte du Caire (Dictionnaire Apologétique de la Foi Catholique de A. d’Ales, 1928 – fascicule XXIV, colonne 1958) 

(3) 45, 7 dans les Bibles protestantes.

René Pellegrini

admirable,ancien testament,anges,bible massorétique,conseiller,créateur,david,divinité de jésus-christ,domination universelle,droiture,équité,exégèse,falsification,flamme de feu,forfaiture,héritage,héritier,irrévérence,justice,maître,messie,ministres,montagne sainte,nations,père éternel,prince de la paix,psaumes,rationaliste,roi,royaume,royauté,sainte ecriture,sceptre,septante,sion,témoins de jéhovah,trône de david,univers,vents,vérité

Les commentaires sont fermés.