Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2013

La fornication en théologie, somme théologique

Dans la Somme Théologique de Saint Thomas d’Aquin, en forme de catéchisme pour tous les fidèles, la fornication est traitée sous forme de questions et réponses dans le cadre de la luxure : vice opposé à la chasteté. (Edition 1919, pages 333-335)...


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Léandre

(Archevêque de Séville et Confesseur 603)  

 

L’ADULTERE ET LA FORNICATION - 6

 

LA FORNICATION EN THEOLOGIE, SOMME THEOLOGIQUE

 

absorption,adultère,amour de soi,animal sans raison,attachement,aveuglement de l’esprit,aveuglement spirituel,brute,catéchisme,chair,chasteté,désir,désordres,éducation,enfants,espèce humaine,fidèles,formation,fornication,haine de dieu,horreur,inceste,inconsidération,inconstance,jouissance,luxure,mariage,ordre naturel,plaisirs,précipitation,rapt,royauté,sacrilège,somme théologique,stupre,théologie,tomber,vice,vie présente,violence     Dans la Somme Théologique de Saint Thomas d’Aquin, en forme de catéchisme pour tous les fidèles, la fornication est traitée sous forme de questions et réponses dans le cadre de la luxure : vice opposé à la chasteté. (Edition 1919, pages 333-335)

- En quoi consiste la luxure ?

     Le vice de la luxure consiste à user en fait, ou par désir, ou en pensée voulue et complaisante, des choses que la nature a ordonnées à la conservation de l’espèce humaine, en vue de la jouissance qui s’y trouve attachée, contrairement à l’ordre naturel qui règle l’usage de ces choses-là.

- Le vice de la luxure a-t-il plusieurs espèces ?

     Oui, ce vice a autant d’espèces qu’il peut y avoir de désordres distincts dans les choses de la luxure.

- Quels sont ces espèces de désordre dans les choses de la luxure ?

     Ce sont :

* la simple fornication, qui est directement opposée au bon ordre des choses du mariage en ce qui est de leur fin, savoir le bien et la formation ou l’éducation des enfants à venir ;

* ou, chose de toutes la plus grave dans cet ordre-là, le vice contre nature, qui s’oppose directement et totalement à la fin première et essentielle du mariage, savoir la venue même de l’enfant ;

* ou l’inceste, et l’adultère, et le stupre, et le rapt, qui portent sur l’abus de personnes proches parentes, ou mariées, ou sous la tutelle de leur père, que l’on trompe ou à qui l’on fait violence ;

* enfin, le sacrilège, qui est l’abus de personnes consacrées à Dieu.

- Le vice de la luxure, en ce qui constitue son fond essentiel, qui se retrouve en chacune de ses espèces, et qui n’est autre chose que la jouissance indue des plaisirs attachées aux choses du mariage, est-il un vice capital ?

     Oui, la luxure est un vice capital, en raison précisément de ce qu’il y a de particulièrement véhément dans son objet, qui fait que les hommes s’y trouvent extrêmement portés.

- Quelles sont les filles de la luxure ?

     Ce sont : l’aveuglement de l’esprit (aveuglement spirituel), la précipitation ; l’inconsidération ; l’inconstance ; l’amour de soi ; la haine de Dieu ; l’attachement à la vie présente ; l’horreur du siècle à venir.

- Ces filles de la luxure n’ont-elles pas toutes un caractère commun et particulièrement grave ?

     Oui, elles ont toutes, bien qu’à des degrés divers, ceci de commun, qu’elles impliquent l’absorption de l’esprit par la chair ; et c’est cela même qui fait la gravité spéciale de chacune d’elles, et de la luxure qui en est la mère : savoir que l’homme déchoit de sa royauté pour tomber au-dessous de la brute ou de l’animal sans raison.

(A suivre… « La fornication dans les Saintes Ecritures - 1 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

- C’est moi qui mets en gras dans les textes.

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.