Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2014

France, souviens-toi ! - 2

Il est inutile de regimber comme dit le Pape. Il n’y a pas d’autre alternative pour la France pour son rétablissement que de retrouver la raison en se souvenant : 

     - Que Jésus-Christ est le vrai Roi de France et, pour cette raison, la Révolution d’inspiration judéo-maçonnique...


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

  Fête de Saint Simplice (1)

(Evêque et martyr  304)

 

FRANCE, SOUVIENS-TOI - 2

     

496,1789,albion,âmes,baptistère de reims,bergère,bonne volonté,charles vii,chemin de damas,ciel,clovis,cœur sacré de jésus,conversion,courage,culture chrétienne,david,épée,étendard,fille aînée de l’eglise,franc-maçonnerie,goliath,grand nombre,identité chrétienne,immigration,israël,jeanne d’arc,jésus-christ,judaïsme,judéo-maçonnique,laxisme politique,marie,miséricorde,nation catholique,patrie,pénitence,philistins,raison,révolution,roi de france,sacre,saint pie x,saint rémy,sainte vierge,salut,saül,suffrage universel,trahison,traîtres,volonté de dieu,voter     Il est inutile de regimber comme dit le Pape. Il n’y a pas d’autre alternative pour la France pour son rétablissement que de retrouver la raison en se souvenant : 

     - Que Jésus-Christ est le vrai Roi de France et, pour cette raison, la Révolution d’inspiration judéo-maçonnique (2) lui livre une guerre sans merci, que La Sainte Vierge Marie, est sa Reine, et son roi légitime sacré à Reims - comme son ancêtre Clovis et fondateur de la nation française - est le lieutenant (ou tenant-lieu) de Jésus-Christ. Plutôt que gaspiller son temps en allant voter pour des sables mouvants, des valets et porteurs de valises d’intérêts étrangers faisant de la France le caniche de puissances étrangères : traîtres à leur propre pays et qui devraient être jugés par des tribunaux militaires pour haute trahison. Curieux que des journaux habituellement si bien informés fassent silence sur les parcours et affinités politiques et religieuses – qui expliquent bien des comportements moraux et sociaux dans un pays de culture chrétienne - de ceux qui sont cooptés, formatés et canalisés pour accéder au pouvoir démocratique par l’imposture du suffrage universel.

     - Que Dieu n’a pas besoin du vote pour changer la destinée d’une nation. Nul besoin de vote en Israël pour vaincre les Philistins et le redoutable géant Goliath, mais la fronde de David. Nul besoin de vote en France pour bouter les troupes de la perfide Albion hors de France, pour redonner confiance et courage aux soldats français démoralisés, mais l’épée et l’étendard de Sainte Jeanne d’Arc. A ces époques, dans ces deux cas, pour résoudre les graves et dangereux problèmes que connaissaient Israël et la France, Dieu n’a pas tourné son regard vers l’entourage du roi Saül et son armée, ni vers les chevaliers du roi Charles VII, là, où le regard des hommes se portent habituellement pour tenter de résoudre une situation désespérée : vers des gens aguerris au métier des armes. NON ! Mais vers un jeune berger (David) pour Israël, et vers une humble et pieuse bergère (Jeanne d’Arc) pour la France.

     La France, fille aînée de l’Eglise, malgré tous les assauts que lui livre la Révolution depuis plus de deux siècles, pour lui faire perdre définitivement son âme chrétienne, est une nation catholique née en 496, sur le baptistère de Reims, par la conversion et le sacre de Clovis, et non avec les sataniques coupeurs de têtes de 1789. Elle ne pourra prospérer véritablement et assurer le salut des âmes au plus grand nombre qu’en redevenant catholique. Alors, souvenons-nous de ces deux prophéties, de Saint Rémy http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/07/30/les...  et de Saint Pie X sur la France (article précédent)  

« Non, elle ne périra pas la fille de tant de larmes (…) un jour, comme Saint Paul sur le chemin de Damas, renversée, pantelante, elle dira : « Qui êtes-vous Seigneur ? »

     Non ! « Elle ne périra pas » malgré les tentatives ignobles des gouvernements républicains pour lui faire perdre son âme, en s’efforçant de dissoudre son identité chrétienne en favorisant, outre mesure, une immigration de culture religieuse, morale et sociale opposée et, encouragée par le laxisme politique et philosophique de nos dirigeants, s’enhardissant de plus en plus. 

     En attendant le jour béni de sa « conversion » et assuré par la promesse de la Sainte Vierge qu’à la fin « son cœur immaculé triomphera » au lieu de s’agiter dans un activisme illusoire de conquête bénéfique du pouvoir, et d’user ses semelles en battant le pavé, priant et faisant pénitence (ce qui manque le plus) comme elle le recommande instamment, pour que Dieu, dans son infinie miséricorde, hâte la venue de son vrai et légitime gouvernant : le Roi, fidèle au Cœur sacré de Jésus, pour que « la volonté de Dieu se fasse sur la terre comme au ciel »

     Voter dans un régime démocratique et laïc, quel que soit le parti politique, c’est voter pour un parti ou un gouvernement païen. Les faits sont suffisamment éloquents.

(1) Il consomma son martyr percé d’un coup de lance, sous le règne de l’empereur Dioclétien.

(2) La Franc-maçonnerie est un auxiliaire et paravent du judaïsme politique et religieux.

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.