Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/03/2015

Un clergé indigne

     Honte à vous, ecclésiastiques de toutes hiérarchies, vous qui omettez de fustiger cette installation arrogante dans le péché d’hommes et de femmes publics qui, logiquement, devraient guider leurs administrés, par l’exemple, dans les voies de la moralité et de la bienséance, et non dans le honteux spectacle de la débauche et de l’immoralité. Pire encore lorsque, de surcroît, ils nous sont présentés comme catholiques… 


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Eustache

 

(Abbé de Luxeuil en Bourgogne  617)

 

 

 PRESENTATION DU BLOGUE : LE CHRIST-ROI -8

 

ORIENTATION MORALE ET SPIRITUELLE DU BLOGUE – 2

 

UN CLERGE INDIGNE

 

     Honte à vous, ecclésiastiques de toutes hiérarchies, vous qui omettez de fustiger cette installation arrogante dans le péché d’hommes et de femmes publics qui, logiquement, devraient guider leurs administrés, par l’exemple, dans les voies de la moralité et de la bienséance, et non dans le honteux spectacle de la débauche et de l’immoralité. Pire encore lorsque, de surcroît, ils nous sont présentés comme catholiques.

     Comment pouvez-vous rester silencieux devant de tels comportements, ne pas mettre en garde contre de tels hommes ou femmes aux mœurs dépravés et destructeurs des fondements mêmes de la famille et de la société ? Le Saint-Esprit vous y encourage. Pensez à Saint Jean-Baptiste reprenant Hérode pour son adultère avec Hérodiade, et préférant la mort au silence coupable. (St Marc VI, 16-29)

     Vous aurez à en rendre compte devant Dieu, si tant est que vous y croyiez encore. Que vos habits ministériels désignant vos fonctions hiérarchiques ne soient pas utilisés comme trompe-l’œil, ou paravents, pour justifier un amour du prochain dénaturé par votre complaisance ou votre couardise. Avez-vous oublié votre responsabilité de protéger et de mettre en garde les brebis de Dieu contre les impiétés, et les loups ravisseurs qui les favorisent et les encouragent ? Avez-vous oubliez cet avertissement de Dieu ?

« Si, moi disant à l’impie : tu mourras de mort, tu ne lui annonces pas, et ne lui parles paspour qu’il se détourne de sa voie impie, et qu’il vive, l’impie lui-même dans son iniquité mourra ; mais je redemanderai son sang à ta main. Mais si tu l’annonces à l’impie, et qu’il ne se détourne pas de son impiété et de sa voie impie, lui-même, à la vérité, mourra dans son iniquité ; mais toi, tu auras délivré ton âme» (Ezéchiel III, 18,19)

     Comment pouvez-vous priver (à juste titre) de communion certaines personnes vivant ouvertement dans le péché, et permettre à des prêtres et des évêques que vous saviez ‘’pédophiles’’ ou homosexuels pertinaces d’y participer pendant des décennies ? HYPOCRITES ! 

     Comment pouvez-vous couvrir, ne pas sanctionner et laisser au contact d’enfants des prêtres et des évêques ‘’pédophiles’’ ou ayant des mœurs homosexuels pendant de si longues années ? Mauvais bergers, hypocrites, monuments d’irresponsabilité, fifrelins de l’enfer, relisez donc Saint Paul ! Vous faites honte !!!

     N’avez-vous jamais lu dans la Sainte Ecriture qu’ « un peu de levain fait lever toute la pâte. » (I Corinthiens V, 6). En agissant de la sorte, vous vous êtes montrés d’indignes serviteurs du Très-Haut, mais d’authentiques serviteurs du Très-Bas contre lesquels il convient de mettre en garde les âmes bien trop confiantes, quitte à se mettre à dos la terre entière.

     Aux yeux d’un certain clergé on est davantage protégé en vivant dans la débauche, dans les mœurs pervers, qu’en voulant rester fidèle à la foi de ses Pères. Ce seul fait suffit à montrer, pour qui a des yeux pour voir, des oreilles pour entendre et un cœur pour comprendre, le niveau d’injustice qui s’est installé au Vatican. Tout cela sent la ruine d’un sanctuaire qui ressemble de plus en plus aux écuries d’Augias, non moins que le châtiment d’un Dieu patient, mais dont on ne se moque pas impunément. 

     Au-delà de certains propos qui se veulent moraux et qui ne trompent plus que les « idiots utiles » le déni de justice, la déliquescence morale ou la lâcheté, bien installés d’un certain clergé, se vérifie et se révèle encore lorsque, auréolé des ‘’valeurs’’ républicaines, nous sommes gratifiés d’un ‘’chanoine’’ polygame et ‘’catholique’’ - nous dit-on - (on nous prend pour des imbéciles) par la grâce de celui qui nous est présenté comme un monument de la théologie, à savoir, Benoît 16.

(A suivre…« L’injustice : deux poids, deux mesures »…si Dieu veut)

René Pellegrini

2984513909.jpg

JOYEUSES ET SAINTES FÊTES DE PÂQUES

 

adultère,âmes,amour du prochain,benoît 16,brebis de dieu,catholiques,châtiment,clergé,cœur,communion,complaisance,couardise,débauche,ecclésiastiques,écuries d’augias,enfer,évêques,fidèle,foi,hérode,hiérarchies,hommes publics,homosexuels,honte,hypocrites,idiots utiles,immoralité,impie,impiété,iniquité,injustice,irresponsabilité,lâcheté,levain,loups,moeurs,morale,mort,péché,pédophiles,polygame,prêtres,saint-esprit,saint jean-baptiste,sang,serviteurs,silence,société,théologie,vatican

 

 

Les commentaires sont fermés.