Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/06/2015

La Cité du bien et la Cité du mal - 8

L’homme est fils de l’homme par une génération humaine : il devient fils de Dieu par une génération divine. Cette génération s’accomplit au baptême. Ici reparaît, comme une objection insoluble, l’immense empire du démon, à toutes les époques de l’histoire...


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Prime et Félicien (1)

                                           (Frères et martyrs 303)

 

CHAPITRE VI

 

LA CITE DU BIEN ET LA CITE DU MAL - 8

 

     L’homme est fils de l’homme par une génération humaine : il devient fils de Dieu par une génération divine. Cette génération s’accomplit au baptême. Ici reparaît, comme une objection insoluble, l’immense empire du démon, à toutes les époques de l’histoire.

     D’une part, Dieu veut le salut de tous les hommes, il le veut d’une volonté positive, puisque son Fils est mort pour tous les hommes. Or, le salut n’est pas seulement la possession d’un bonheur naturel après la mort, ni l’exemption des peines de l’enfer, mais bien le bonheur surnaturel, qui consiste dans la vision intuitive de Dieu (2). D’autre part, nul ne peut être sauvé sans être baptisé (3). Comment concilier, avec l’ancien état du genre humain et la statistique actuelle du globe, la possibilité du baptême pour tous les hommes ? Quel moyen ont eu et ont encore d’être baptisés tant de milliards de créatures humaines, complètement étrangères au christianisme ? Faut-il admettre, par exemple, que tous les enfants, nés depuis six mille ans hors du christianisme et morts avant d’avoir pu pécher, sont éternellement privés de la vue de Dieu ? S’il en est ainsi, comment établir que Dieu a suffisamment pourvu à la réparation du mal ?

     Mystère que tout cela. Mais, nous le répétons : pour être mystérieuse, une vérité n’est pas moins certaine. Or, que Dieu ait suffisamment pourvu à la réparation du mal, en donnant à chaque homme tous les moyens de se sauver, est une vérité aussi certaine que l’existence même de Dieu. Admettre qu’il en est autrement, serait admettre un Dieu sans vérité, sans puissance, sans sagesse, sans bonté infinie ; un Dieu qui veut la fin sans vouloir les moyens ; un Dieu qui n’est pas Dieu, un Dieu néant. Cette réponse du simple bon sens est péremptoire, et on pourrait s’en tenir là. Nous essayerons néanmoins quelques explications dans le chapitre suivant.

(A suivre…« Les moyens de Dieu pour le salut - 1 »…si Dieu veut)

- Les textes bibliques sont en latin

(1) Chevaliers de haute extraction, ils furent martyrisés, pour leur foi en Jésus-Christ, sous les règnes de Dioclétien et Maximien

(2) « Dieu, qui veut que tous les hommes soient sauvés, et viennent à la connaissance de la vérité » (II Timothée II, 4)

« Et le Christ est mort pour tous, afin que ceux qui vivent ne vivent plus pour eux, mais pour celui qui est mort pour eux, et est ressuscité. » (II Corinthiens V, 15)

« Béni soit Dieu, le Père de Notre-Seigneur Jésus-Christ, qui selon sa grande miséricorde, nous a régénérés pour une vive espérance, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts, pour un héritage incorruptible, qui n’est pas souillé, qui ne peut se flétrir, réservé dans les cieux pour vous. » (I Pierre I, 3 et 4)

« C’est ce salut qu’ont recherché et scruté les prophètes qui ont prédit la grâce que vous deviez recevoir. » (I Pierre I, 10)

Le but de la rédemption est de rendre à l’homme, avec usure, tout ce qu’il a perdu par le péché originel. Or, Adam, c’est-à-dire tout l’homme, a été créé dans un état de justice surnaturelle dont le terme est la claire vue de Dieu dans le ciel. Donc, le fruit de la rédemption est de rendre à tout l’homme l’état surnaturel et le ciel auquel il aboutit. (Concile de Trente, session V, De Peccat, orig.)

(3) « (…) si quelqu’un ne renaît de l’eau et de l’Esprit-Saint, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. » (St Jean III, 5) 

René Pellegrini

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.