Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2015

Attentats et état d'urgence

     Suite aux attentats terroristes revendiqués par Daech, du 13 novembre 2015, le Président de la République, M. François Hollande a décrété l’Etat d’urgence sur le territoire national.

     La France est-elle en sécurité pour autant ?


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de la Dédicace

des basiliques Saint Pierre et Saint Paul

                                                        (324)

 

ATTENTATS ET ETAT D’URGENCE

 

« (…) Si le Seigneur ne garde la cité, inutilement veille celui qui la garde. »

 (Psaumes CXXVI, 1) (1)

     Ce n’était pas cet article qui était prévu, mais l’actualité me fait rédiger ce texte :

     Suite aux attentats terroristes revendiqués par Daech, du 13 novembre 2015, le Président de la République, M. François Hollande a décrété l’Etat d’urgence sur le territoire national.

     La France est-elle en sécurité pour autant ?

     Bien sûr que non ! Même si on peut parfaitement comprendre la mesure qui a été prise en vue de renforcer la sécurité des français. Et, pour les raisons suivantes :

     Comme se plaisent à le répéter M. Valls, et bien d’autres personnes du gouvernement ou de la classe politique, et sans qu’il soit nécessaire d’être prophète pour cela, d’autres attaques auront lieu, sans doute encore plus meurtrières avec, probablement, l’utilisation de produits toxiques, voire d’uranium radioactif, en leur possession depuis la prise de Mossoul.

     Après avoir ouvert la boîte de Pandore irakienne par les irresponsables et menteurs patentés américains qui, bien sûr, n’ont aucun compte à rendre à la justice pour leur ignoble mensonge et les centaines de milliers de victimes occasionnées par ces dirigeants dignes fils du diable (père du mensonge) estampillés Made in USA, et leurs supplétifs.

     Après la désastreuse opération Libyenne dans laquelle s’est illustré le nain de jardin au sourire carnassier, M. Nicolas Sarkozy, et l’anarchie qui s’en est suivie dans ce pays.

     Après les interventions guerrières en Irak et en Syrie, par M. François Hollande qui se veut moral et humaniste en s’immisçant dans un conflit qui ne le concerne pas au premier chef, et qui fait payer à la France, dans le sang des civils français, le laxisme et l’incompétence de sa présidence en matière migratoire et de réduction des capacités de défense nationale, commencée avant lui mais poursuivie par lui-même. Attitudes irresponsables et suicidaires, générées par des utopies coupables sur l’être humain. 

     Il est bien temps, maintenant, de bomber le torse, tout en laissant se construire des mosquées destinées à devenir des casernes de recrutement pour le djihad. A moins d’ignorer la vie du prophète, l’esprit de conquête, les combats répétés et les massacres de chrétiens par l’Islam, depuis sa fondation au VIIe siècle, l’Islam modéré ou islam laïque est une illusion, car, et c’est tout le paradoxe et le drame de cette religion, pour un musulman que de devoir renoncer, pour recevoir le label de ''modéré'', à suivre l’exemple, et l’enseignement en actes et en paroles du prophète et, dans ce cas, devenir un faux musulman. (2) Illusion de le penser compatible avec la démocratie égalitaire et, encore moins, avec les valeurs chrétiennes qui ont fait la France, non seulement par rapport à la divinité, mais aussi sur la condition féminine et la structuration sociale. Incohérence magistrale d’un esprit phagocyté par l’enseignement, en France, de deux siècles de dévotion au naturalisme et au laïcisme occasionnant l’aveuglement d’un logiciel intellectuel qui ne veut tenir aucun compte de ce qu’est la condition de la nature humaine et des voies éprouvées d’une véritable réforme morale, intellectuelle, spirituelle et sociale de celle-ci.

     Ces dirigeants politiques, avant de s’engager - derrière les grands fauteurs de troubles dans le monde que sont les dirigeants américains - dans l’ingérence et les agressions militaires (en dehors d’une agression militaire caractérisée contre son propre pays, ou d’une aide ponctuelle à ses ressortissants en danger de mort) auraient dû se rappeler, à moins qu’ils ne l’aient jamais appris, que les nations et les peuples ont, dans le cours de leur histoire, les dirigeants qu’ils méritent, et qu’ils leurs appartient, en propre, de régler leurs problèmes internes de mécontentement ou de rébellion selon les principes philosophiques et religieux qui ont fondé et animé ces nations.

     Toutes ces agressions ont eu pour effet de déstabiliser gravement toutes ces régions, de générer de grosses et tenaces animosités, et permis la création de Daesh : Ce qui était le but recherché par les tireurs de ficelles. Bravo, messieurs les dirigeants politiques ! Vous méritez bien votre salaire ! Et, comme le ridicule ne tue pas, pensez à une augmentation pour services rendus, le cas échéant !

     Ne l’oublions jamais, ce chaos moyen-oriental est destiné à favoriser la mise en place d’un gouvernement mondial (déjà annoncé par MM. Bush et Sarkozy) auxquels collaborent les diverses sectes et obédiences de la Franc-Maçonnerie : supplétifs et « idiots utiles » des hauts dirigeants mondialistes du judaïsme kabbalistique et talmudique qui forment l’organisation supranationale qu’est le Kahal. (3) Ce complot contre la souveraineté des nations, que des journalistes aux ordres (4) se pressent de discréditer par l’expression qui se veut définitive « théorie du complot » sans qu’il soit nécessaire d’argumenter et, circulez, il n’y a rien à voir ! Ben voyons !

     On dira simplement à ces crétins que s’il existe des complots contre les individus, il y en a tout autant contre les nations. Pas la peine de remonter haut dans le cours de l’histoire. Si la guerre d’Irak ne fut pas un complot, avec ignoble mensonge à l’appui, pour la déclencher contre ce pays, qu’est-ce que c’est, balourd ?

     Ces guerres répétitives qui défient la raison et la fabrication du monstre sanguinaire Daech qu’elles ont permis, visent à favoriser les exodes, les déplacements de populations en divers lieux, et l’invasion migratoire de l’Europe, de la France en particulier : cibles privilégiées des élites mondialistes. Ces migrations majoritairement d’hommes, jeunes pour la plupart, doivent certainement servir à faciliter les infiltrations de terroristes munis de faux passeports. Le travail assigné, à ces infiltrés manipulés, étant de générer des guerres civiles (4) devant déboucher sur des guerres internationales ou troisième guerre mondiale, pour que, en s’appuyant sur le chaos créé et tout le sang versé, favoriser l’instauration de cette gouvernance mondiale voulue par les sociétés secrètes.

     Au-delà des affirmations rassurantes face à l’immigration, je dis, la France car elle repose et s’est constituée, depuis le Ve siècle, sur des bases chrétiennes, et que ces deux ennemis séculaires : le judaïsme Kabbalistique et talmudique depuis l’origine du christianisme, et la Franc-Maçonnerie depuis sa fondation au XVIIIe siècle complotent, directement ou indirectement, selon les circonstances et les opportunités du temps et des lieux, contre l’Eglise catholique et s’efforcent, par des complicités à tous les niveaux hiérarchiques de l’Eglise ou extérieurs à celle-ci, de lui inoculer progressivement, dans un premier temps, des concepts issus de leur philosophie profane et religieuse, avec pour objectif final de la détruire. L’histoire aussi bien profane que religieuse est riche d’enseignements sous ce rapport.

     Rappelons-nous. Après la première guerre mondiale émergea la SDN (société des nations) qui compta jusqu’à 63 membres. N’ayant pu empêcher la deuxième guerre mondiale (ce qui était couru d’avance à moins d’être naïf) on vit émerger en 1945 un autre mystificateur l’O.N.U, un ensemble de 197 nations en 2014, tout aussi incapable que la défunte SDN à empêcher les guerres. Cette institution mondialiste où chacune des nations qui la composent est sensée conserver sa souveraineté.

     L’étape suivante, en préparation, c’est la gouvernance mondiale ou remise à cette institution, ou à son clone, de sa souveraineté nationale : ce qui signifie l’instauration d’une dictature théocratique luciférienne et planétaire sous l’égide du Kahal. Le problème international, comme le suggère clairement l’idéologie des planificateurs qui composent le Kahal, est, prioritairement, un combat à finalité religieuse qui, par ricochet rejaillit, influence et façonne toutes les autres composantes de la vie humaine. L’enseignement dispensé depuis la maternelle jusqu’à l’Université selon des modalités propres à chacune de ces étapes de la scolarité, et les mœurs telles qu’ils se manifestent sous vos yeux s’inscrivent dans cette logique kabbaliste et talmudiste.

     Alors, que faut-il penser de cet Etat d’urgence ?

« (…) Si le Seigneur ne garde la cité, inutilement veille celui qui la garde. »

     Autrement dit, les efforts humains demeurent vains sans le concours de Dieu. Depuis belle lurette, la société française, paganisée dans sa grande majorité, par cette ignoble meurtrière des âmes humaines qu’est la laïcité républicaine et son cortège d’anti-valeurs morales, ne se réfère plus à Dieu pour la seconder dans ses efforts. Donc, en examinant la France sous le rapport de sa relation à Dieu…Aucune illusion à se faire avec l’état d’urgence quant à la sécurité de notre pays !

     Si le Bon Dieu ne dit pas stop en faisant émerger le Grand Monarque et le Saint Pape, promis par de nombreuses prophéties privées, nous sommes partis pour un long et douloureux calvaire… amplement mérité au regard du mépris affiché à l’égard de la majesté divine et de ses lois, par la France, et de ceux qu’il devient de plus en plus difficile d’appeler les ''élites'' de la nation.

     Mépris que l’on peut illustrer, par un exemple récent : celui des écervelés qui nous dirigent, autorisant le spectacle du Bataclan animé par le groupe rock « Eagles of Death Metal » (Les aigles de la mort), le chanteur du groupe se faisant appeler « The Devil » (Le Diable) et qui chantait lors de l’attentat islamiste « Kiss the Devil » (Embrasse le Diable). Après une telle promotion pour la mort, pour le Diable et l’invitation à l’embrasser, il a répondu à cette ferveur, à sa façon, en leur donnant le baiser de la mort ! Pauvre jeunesse ! Autant de scolarité pour se délecter de tels spectacles ! Mais que dire de ceux qui les permettent ?

René Pellegrini

(1) ou 127, 1 dans les Bibles protestantes

(2) De la même manière qu’un chrétien se référant à Jésus-Christ mais refusant d’en suivre l’enseignement ou l’exemple en actes et en paroles pour complaire aux mécréants qui se fichent ouvertement de Dieu, ne serait rien d’autre qu’un simulacre de chrétien. Devant la fermeté de mes propos, je précise, pour éviter les rapprochements indécents d’esprits malveillants, qu’il n’y a pas photo entre la vie de JC et son enseignement à l’égard du prochain et de nos ennemis, et celui de Mahomet, gendre du rabbin de la Mecque. Cela va sans dire, mais ça ira mieux en le disant.

(3) Le Kahal : Gouvernement mondial occulte de la nation juive.

(4) Vérifiez qui sont les bailleurs de fonds des média, et les influences qu’ils produisent dans la société, et vous verrez où pointe la boussole, et sa capacité d’œuvrer pour des valeurs chrétiennes. Il faut, autant que faire se peut, essayez de mourir pas trop idiot !

(5) Les divers attentats qui ont eu lieu en France par des français tuant d’autres français, peuvent être considérés, comme des prémisses de guerres civiles.

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.