Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2016

Qui est M. Valls ? - 1

   Monsieur Manuel Valls, l’actuel Premier Ministre de la France,  baptisé comme catholique, en Espagne, a déclaré le 17 juin 2011…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Sainte Emilienne

(Vierge  VIe siècle)

 

QUI EST M. VALLS ? - 1

 

 « Ne craignez point ceux qui tuent le corps et ne peuvent tuer l’âme ;

mais craignez plutôt celui qui peut précipiter l’âme et le corps dans la géhenne »

(St Matthieu X, 28) 

« Je régnerai malgré mes ennemis »

(Paroles de Jésus-Christ à Sainte Marguerite Marie Alacoque)

 

     Manuel Valls, l’actuel Premier Ministre de la France, baptisé comme catholique, en Espagne, a déclaré le 17 juin 2011, à radio Judaïca Strasbourg :

« Par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël »

     On peut retrouver ses paroles sur différents supports internet.  

- Lié : uni par un sentiment, un intérêt, un goût, un rapport quelconque, par l’affection, par une promesse, par un serment.

- A qui ? : A la communauté juive et à Israël.

- Comment ? : De manière éternelle

     Eh bien, dis donc ! Quelle détermination, quelle hargne et quelle ferveur dans les propos. A un tel degré cela ressemble fort à un serment.

     Même si tous les Juifs ne sont pas croyants selon l’orthodoxie, malgré tout, tous demeurent Juifs. Ce qui caractérise l’appartenance à la communauté croyante selon l’orthodoxie juive, c’est la pratique religieuse du judaïsme kabbaliste et talmudiste issu du pharisianisme dont l’origine remonte à l’exil à Babylone.

     Question :

     M. Valls, comme ''Catholique'', est-il lié de manière éternelle à la France (comme il est « lié » à la communauté juive et à Israël) qui est, n’en déplaise au républicain M. Valls, une nation majoritairement et culturellement catholique fondée sur cette religion et sur ses rois catholiques, depuis l’an 496, par le sacre de Clovis effectué par Saint Rémy, légat du Pape Anastase II, en la cathédrale de Reims ? Ainsi, même s’il existe d’autres religions en son sein, c’est le catholicisme et la monarchie qui sont constitutifs et la matrice de ce qui est appelé : la France. On peut vouloir, de manière imbécile et suicidaire faire table rase du passé, et tourner la page avec la sauvagerie et l’inhumanité des massacres révolutionnaires, mais le vent de l’histoire profane et celui de Dieu la remettront à sa place.

     Si oui, comment être « lié » de manière éternelle à deux communautés et à deux nations dont les origines et les traditions sont aussi différentes religieusement, politiquement et socialement, lors-même que sa seconde femme est de confession juive et, par elle, bien qu’étant lui-même ''Catholique'', il se dit « lié » à la communauté juive et à Israël  de manière éternelle ? Un bel exemple français d’apostasie religieuse, de reniement de son baptême et de la France traditionnelle et chrétienne.

     Comment pourrait-on le croire ? Serait-il un rond carré ? On peut être présenté médiatiquement comme un très bon communicant mais, en la circonstance, cela ne signifierait pas pour autant être véridique.

     Avec un tel lien éternel peut-il, sans trahir, défendre prioritairement avec toute l’énergie nécessaire les intérêts de la communauté nationale catholique et chrétienne, et ceux de la France, ces seuls intérêts-là, sans que ce lien soit cassé ou renié ?

     Alors, si selon toute vraisemblance (jusqu’à preuve formelle du contraire) ce lien n’est éternel que pour la communauté juive et Israël, un tel homme peut-il être Premier Ministre de la France qui, n’en déplaise à M. Valls, malgré la peinture révolutionnaire et laïque dont on a l’a badigeonnée et défigurée, non moins que judéo-maçonnisé dans sa morale et sa pratique politique, n’est pas juive mais chrétienne. Mais elle accueille en son sein des Juifs, comme d’autres religions et ethnies, sans pour autant tomber dans le métissage et le multiculturel diaboliquement enveloppés dans une idéologie politique et religieuse : le « vivre ensemble » effréné et périlleux, à finalité totalitaire des suppôts actifs ou complaisants du mondialisme, des irresponsables et traîtres à leur patrie, de gauche comme de droite ?

(A suivre…« Qui est M. Valls ? - 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.