Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2016

La science ou connaissance philosophique

La finalité des sciences consistant dans l’explication des choses par les causes ou raison d’être, plus une science remonte dans la série des causes, plus elle cherche les raisons les plus hautes, plus elle est explicative, et plus elle est parfaite. C’est justement ce qui caractérise la philosophie…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Romain de Condat

(Abbé 460)

 

EXCELLENCE DE LA PHILOSOPHIE CHRETIENNE - 5

 

     La finalité des sciences consistant dans l’explication des choses par les causes ou raison d’être, plus une science remonte dans la série des causes, plus elle cherche les raisons les plus hautes, plus elle est explicative, et plus elle est parfaite. C’est justement ce qui caractérise la philosophie.

 

LA SCIENCE OU CONNAISSANCE PHILOSOPHIQUE

 

     Elle naquit de ce besoin de connaître inné dans l’esprit et qui faisait dire à Aristote (IVe siècle avant J.C) :

« L’homme désire savoir. »

     Et à Saint Thomas d’Aquin :

« Tous les hommes désirent naturellement connaître la cause des phénomènes qui se passent sous leurs yeux. C’est ce qui les porta tout d’abord à méditer sur certains faits sensibles qui leur causaient de l’étonnement et dont ils ignoraient les causes et lorsqu’ils les avaient découvertes, ils cessaient leurs recherches. Or, il reste toujours quelque chose à découvrir tant que l’on n’est pas arrivé à la première cause, et quand on les connaît, on croit posséder une notion complète de la chose. Donc l’homme éprouve naturellement aussi le désir de connaître la première cause, en la prenant pour sa fin dernièreOr Dieu est la première cause de tous les êtres. Donc la fin dernière de l’homme est de connaître Dieu ». (Somme contre les Gentils, Livre III, chapitre 25)

     Ce besoin de connaître se manifeste déjà chez le tout petit enfant par ses « pourquoi » et ses « comment » qu’il ne cesse de formuler. Ce genre de questions est le principe même des sciences.

     La science philosophique est la plus haute expression du besoin de savoir. Elle est une science en ce qu’elle veut connaître les choses par leurs causes. Elle se distingue de toutes les autres sciences en ce que celles-ci se bornent à découvrir les causes les plus immédiates, alors que la philosophie a pour but de découvrir les causes les plus universelles.

     En dehors de la foi, la connaissance philosophique est la meilleure arme rationnelle pour combattre la philosophie subjectiviste de la Révolution - dont se nourrie la République laïque - et ses principes contraires qui se manifestent dans la société par un système économique, social et politique favorisant la promotion d’institutions contraire à la loi naturelle. N’oublions par l’avertissement de Saint Pie X, sur le modernisme qui est un des fruits de la fausse philosophie issue de la Révolution.

« C’est d’une alliance de la fausse philosophie avec la foi qu’est né, pétri d’erreur, leur système ».

     Soyons très vigilant, car cette philosophie subjectiviste qui gangrène la nouvelle théologie, les idéologies de tous les partis politiques et leurs programmes, à une grave incidence, non seulement sur l’avenir de la France, mais aussi, et surtout, sur la pureté de notre foi et sa défense.

« A suivre…« Définition de la philosophie »…si Dieu veut)

René Pellegrini

- C’est moi qui mets en gras dans les citations

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.