Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2016

Le discernement des esprits : Quelques précisions

     Le discernement des esprits n’est pas une faculté naturelle mais un don gratuit de la grâce de Dieu : un charisme. Il permet à l’âme qui le possède de flairer l’œuvre des ténèbres lors même qu’elle se recouvrirait d’un ''manteau de lumière''…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Macaire

(Patriarche d’Antioche 1012)

 

LES EXERCICES SPIRITUELS DE SAINT IGNACE DE LOYOLA - 9

 

LE DISCERNEMENT DES ESPRITS : QUELQUES PRECISIONS

 

     Le discernement des esprits n’est pas une faculté naturelle mais un don gratuit de la grâce de Dieu : un charisme. Il permet à l’âme qui le possède de flairer l’œuvre des ténèbres lors même qu’elle se recouvrirait d’un ''manteau de lumière''.

« Bien-aimés, ne croyez pas à tout esprit, mais éprouvez les esprits, pour voir s’ils sont de Dieu ; car beaucoup de faux prophètes sont venus dans le monde ». (I Jean IV, 1)

     Soyez très prudent envers ceux (laïcs et membres du clergé) qui exaltent les « valeurs spirituelles » parce que diriger une personne vers les choses spirituelles, sans autre précision, est très insuffisant. En effet, nous sommes confrontés à deux esprits : celui de Dieu, et celui multiforme de Satan avec sa capacité à se déguiser en « ange de lumière » pour mieux circonvenir les âmes simples ou crédules. Il faut donc, comme le dit l’apôtre « éprouver les esprits »

     Ce discernement des esprits est nécessaire car depuis la rébellion du Jardin d’Eden, le monde des esprits est divisé en deux camps opposés : celui des esprits restés fidèles à Dieu, et celui des esprits révoltés contre Dieu. Ces deux esprits, se sont continuellement manifestés à travers l’histoire humaine en générant, parmi la descendance d’Adam, deux postérités ou descendances propageant dans le monde une vraie et une fausse tradition mystique, une vraie et une fausse spiritualité, une vraie et une fausse doctrine, une vraie et une fausse dévotion, une vraie et une fausse sagesse, un vrai et un faux culte, etc.

« Car ce n’est pas contre la chair et le sang que nous avons à lutter, mais contre les principautés et les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits de malice des régions célestes» (Ephésiens VI, 12)

     Si « la chair et le sang » désignent les hommes pervers et corrompus devenus réceptacles des influences des mauvais esprits contre lesquels le chrétien doit se tenir en garde, il doit aussi se rappeler que son combat ne peut pas être victorieux s’il n’élève pas sa perception et sa vision des choses jusqu’au monde surnaturel, et néglige de se protéger dans sa lutte contre les actions des divers ordres de démons que constituent « Les principautés, les puissances, les dominateurs, les esprits de malice »

     On perçoit donc la nécessité de se revêtir de « l’armure de Dieu » pour demeurer fidèle à Dieu, et de posséder des critères moraux et doctrinaux pour rester dans la vraie mystique, et déceler les influences divines et celles du démon sur les hommes. Saint Paul nous décrit cette armure de la manière suivante :

« C’est pourquoi recevez l’armure de Dieu, afin de pouvoir résister dans le jour mauvais, et rester debout après avoir tout supporté. Tenez donc fermes, ayant vos reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de zèle pour l’évangile de paix, prenant par-dessus tout le bouclier de la foi, au moyen duquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin. Prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l’esprit, qui est la parole de Dieu ; faisant en tout temps, par l’Esprit, toutes sortes de prières et de supplications, veillant à cela avec une entière persévérance, et priant pour tous les saints ». (Ephésiens VI, 13-18)

     L’immense majorité des hommes ne possède pas ce charisme. Cependant, les Maîtres de la vie spirituelle, notamment Saint Ignace de Loyola a élaboré et réuni ce qu’on appelle « Les règles du discernements des esprits » qui permettent à ceux qui n’ont pas reçu ce charisme de mieux apprécier les divers esprits qui agitent la personne elle-même, l’homme individuel et les personnes de son environnement.

     Se rappeler que l’Esprit de Dieu dirige toujours vers les bonnes œuvres morales et doctrinales, vers ce qui est bien et en harmonie avec les commandements de Dieu et de l’Eglise. Toute personne vous proposant une mystique ou une spiritualité en opposition avec ces caractéristiques, vous propose une mystique ou une spiritualité de contrebande. L’esprit mauvais, quant à lui, s’il peut pendant un certain temps faire illusion, fini toujours par se mettre en opposition avec les lois divines et de l’Eglise.

René Pellegrini

NOTA BENE :

Si vous êtes intéressés par les Exercices spirituels de Saint Ignace et les Règles du discernement des esprits, il faut s’adresser ici : Monsieur l’Abbé Philippe Guépin, 88 rue d’Allonville – 44000 – NANTES.

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.