Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2016

Définition de la philosophie

     Etant le résultat des efforts de la raison humaine pour donner une réponse à toutes les questions relatives à la destinée de l’homme, aux diverses questions soulevées par l’existence de Dieu, mais aussi pour percer tous les secrets de la nature beaucoup plus profondément et abstraitement que ne le font les sciences particulières ou expérimentales, on peut la définir comme… 


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Lubin  

(Evêque de Chartres 556-557) 

 

EXCELLENCE DE LA PHILOSOPHIE CHRETIENNE - 6

 

DEFINITION DE LA PHILOSOPHIE

 

cause efficiente, cause finale, cause formelle, cause matérielle, causes, connaissance, destinée, efforts, enseignement, essence, êtres, existence de Dieu, genre, intelligence, lumière, moral, nature, objet formel,  objet matériel, objet spécial, ontologie, ordre logique, ordre réel, origine, Philosophie chrétienne, principe de contradiction, raison humaine, raison naturelle, raisonnement, révélation divine, science particulière, secrets, synthèse logique, théologie         Etant le résultat des efforts de la raison humaine pour donner une réponse à toutes les questions relatives à la destinée de l’homme, aux diverses questions soulevées par l’existence de Dieu, mais aussi pour percer tous les secrets de la nature beaucoup plus profondément et abstraitement que ne le font les sciences particulières ou expérimentales, on peut la définir comme : la science des choses par leurs causes les plus élevées, acquise à la lumière de la raison naturelle dont on va expliciter chacun des termes.

LA SCIENCE :

     En effet, elle porte sur tous les objets que peut connaître l’intelligence humaine dans son application à en rechercher leurs pourquoi ultimes.

     Elle comprend, un ensemble de connaissances fondées sur des principes certains, que le raisonnement relie méthodiquement entre elles, et qu’il ordonne en une synthèse logique et harmonieuse afin de les faire concourir à une fin.

DES CHOSES :

     Ces mots indiquent toute la matière de la philosophie et doivent être entendus de tout ce qui est d’une façon ou d’une façon quelconque, ou peut être connu, aussi bien dans l’ordre logique, ontologique et moral. C’est ce qui lui permet de se distinguer des sciences particulières non seulement par son objet matériel qui comprend l’objet matériel de toutes ces sciences, mais aussi et surtout par l’étude de leur objet spécial : l’objet formel. (Ultérieurement nous étudierons l’objet matériel et l’objet formel des choses).

A LA LUMIERE DE LA RAISON NATURELLE :

     Alors que la théologie se fonde sur les enseignements de la Révélation divine qui, par sa lumière, permet à l’homme d’atteindre un grand nombre de principes qu’il ignore totalement, et lui demeurent même inaccessibles, la philosophie pour sa part, est une science que l’homme acquiert à l’aide de la raison naturelle sur tous les êtres ; leurs causes suprêmes et les principes essentiels qui les constituent.

PAR LES CAUSES :

     Le mot cause désigne tout ce qui concourt positivement au devenir, à l’existence, à la nature d’une chose, d’une façon générale, tout ce qui contribue à ce que cette chose soit ce qu’elle est, tout ce dont elle dépend dans son existence actuelle, tout ce qui révèle le pourquoi de cette chose, en explique l’origine, la fin ou l’essence. (Ultérieurement lorsque nous aborderons l’ontologie, nous étudierons les quatre notions de cause : la cause efficiente, matérielle, formelle et finale)

LES CAUSES LES PLUS ELEVEES OU DERNIERES :

     La philosophie ne recherche pas des causes quelconques, bien au contraire, elle s’élève jusqu’aux causes dernières. On appelle dernier ce qui dans la série des causes d’un même genre est l’ultime anneau de la chaîne et celui dont tous les autres dépendent. Exemple :

- Dans l’ordre logique : Le principe de contradiction.

- Dans l’ordre réel      : L’essence de chaque corps.

(A suivre…« Place de la philosophie dans le domaine du savoir »…si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

Les commentaires sont fermés.