Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/11/2016

Rappel pour M. Valls, Islam et conclusion

     M. Valls, vous trahissez ce pays, en ne dénonçant pas l’œuvre continuelle de destruction morale, économique, politique et spirituelle de la France menée par l’ « Avant-garde de la République » révolutionnaire et corruptrice de toute morale chrétienne, et fer de lance séculaire de l’anticatholicisme. Vous l’encensez indûment, aidée qu’elle est par ses supplétifs Francs-maçons de toutes obédiences, et bien d’autres chevaliers servants…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Charles Borromée

(Cardinal et Archevêque de Milan 1584)

 

« Ne craignez point ceux qui tuent le corps et ne peuvent tuer l’âme ;

mais craignez plutôt celui qui peut précipiter l’âme et le corps dans la géhenne »

(St Matthieu X, 28)

« Je régnerai malgré mes ennemis »

(Paroles de Jésus-Christ à Sainte Marguerite Marie Alacoque)

 

capture drapeaux.jpg

Ceci devrait être le vrai drapeau

de la France révolutionnaire judéo-maçonnique depuis 1789

RAPPEL POUR M. VALLS, ISLAM ET CONCLUSION

1789, allah, attentats en France, avant-garde, baptême, burkini, cause islamique, civilisation chrétienne, christianisme, conformisme, cosmopolitisme, Croisades, culture chrétienne, destruction, Eglise, élites mondialistes, Elysée, ennemis, féminisme, féministes, fiches S,  France chrétienne, France révolutionnaire, hadiths, immigration, impiétés, insécurité,  invasions, Jésus-Christ, judaïsme, judéo-maçonnique, judaïsants, Kabbale, Mahomet, massacres, Matignon, Messie, miséricorde, mondialistes, musulmans, patrie, pinocchio, politiquement correct,  populations, réfugiés, République, sionisme, société chrétienne, sourates, talmud, terroristes, Valls, voile                       M. Valls vous trahissez ce pays, en ne dénonçant pas l’œuvre continuelle de destruction morale, économique, politique et spirituelle de la France menée par l’ « Avant-garde de la République » révolutionnaire et corruptrice de toute morale chrétienne, et fer de lance séculaire de l’anticatholicisme. Vous l’encensez indûment, aidée qu’elle est par ses supplétifs Francs-maçons de toutes obédiences et bien d’autres chevaliers servants comme les media, par exemple. Vous ne protégez pas les français contre leur influence délétère, leur art consommé de la dissimulation par influences personnelles, et la mise en œuvre de leurs prétentions de domination universelle. Ce type de silence et de soumission n’augure rien de bon pour notre pays, car ce peuple, cette nation, cette race (trois substantifs de l’Ancien Testament pour les désigner) a été détourné, pour son propre malheur, de l’esprit de la loi religieuse de Moïse et du véritable judaïsme par les traditions orales pharisiennes, importées depuis l’exil à Babylone, mises par écrit dans le Talmud, et enseignées par les rabbins. Ce sont certaines de ces traditions auxquelles Jésus fut confronté, et dont il est fait mention en St Matthieu XV, 2-6 et St Marc VII, 1-6.

     De plus, pour faire bonne mesure, et livrer l’assaut qui se veut décisif contre ce qui reste de culture et de civilisation chrétiennes fondées sur les enseignements du Christ et de l’Eglise - non inféodés aux désirs et pratiques de ses ennemis séculaires - s’y ajoute la participation à la boîte de pandore ouverte depuis quelques décennies en pays musulmans par les hauts financiers mondialistes apatrides, fervents d’un cosmopolitisme démesuré et déstabilisateur, et destinée à balayer ce qui peut rester de christianisme en Europe et dans le monde.

    Pour favoriser ce balayage, rien de mieux que des guerres et susciter des rébellions incessantes, dans les pays ciblés par des nations outrageusement paganisées perçues, par le monde musulman, comme chrétiennes bien qu’ayant renié la foi en Celui qui devait être leur modèle et leur force. Des guerres et des rébellions continuelles ayant pour objectifs de créer un climat permanent d’insécurité et de menace pour sa vie, obligeant les populations à fuir leur patrie ou un environnement devenu invivable.  Exode, favorisant non seulement une immigration de réfugiés fuyant véritablement pour sauvegarder leur vie menacée et celle de leur famille, mais aussi celle de membres d’un islam d’esprit conquérant, s’ajoutant à un islam déjà en place devenant de plus en plus exigeant, dans l’attente de n’avoir plus rien à demander, tout lui étant dû. Le différentiel de natalité jouant en ce sens, et demandant à être récupéré et formé par les plus radicaux pour la cause islamique.

     Cet Islam dit radicalisé - avec cimeterre hier, ceinture d’explosifs, kalachnikov et armes disponibles d’aujourd’hui - étant le vrai, pur et dur islam tel que manifesté par le prophète pilleur de caravanes et n’hésitant pas à massacrer une tribu juive de plusieurs centaines de personnes. Ensuite, ses successeurs s’invitèrent sur notre continent pour propager la miséricorde d’Allah selon la méthode et l’esprit compatissant pratiqué par le prophète. En témoignent, avec force et sans conteste, les invasions musulmanes en Europe (Espagne, France, Sicile au VIIIe et IXe siècle) bien avant les Croisades devenues nécessaires, et pour cause (la première en 1096). Tel est l’islam historique et pratique selon l’enseignement, les paroles, l’exemple et l’esprit de son fondateur, avec son cortège de massacres et de pillages, et non celui théorique et irénique des rêveurs que média et politiciens s’efforcent, mensongèrement ou par ignorance, de nous vendre soit par calculs politiques, soit par le conformisme mortifère du politiquement et religieusement correct, ou par haine de la France (celle issue des Francs de Clovis) façonnée par sa culture chrétienne (1).

     Inutile de se contorsionner. Même s’il n’est pas des plus sympathiques, cet islam dit radicalisé est le vrai islam – le mot islamisme n’étant qu’une diversion pour rendre l’islam acceptable - qui se veut fidèle aux hadiths du prophète et aux sourates du Coran que certains théologiens ou imams ''musulmans'' (?) s’efforcent d’atténuer en voulant les contextualiser lors même qu’ils ne s’y prêtent pas. Le djihad étant le modèle d’islamisation pratiqué et enseigné par le prophète contre les peuples mécréants. De plus, ils n’ont aucune autorité pour le faire puisqu’aucun clergé, à proprement parler, n’existe chez les musulmans, et particulièrement chez les sunnites très largement majoritaires (environ 85/%) pour s’arroger le droit de minimiser, ou de se substituer à la parole transmise au prophète, par une autorité ''angélique'', et mise par écrit et pratiquée par Mahomet. Que dirait-on d’un christianisme invitant et refusant lui-même de suivre et de pratiquer tout ou partie des enseignements fondamentaux de Jésus-Christ et du double magistère de l’Eglise (ordinaire et extraordinaire) ou de les trier selon sa convenance ou pour suivre les désidératas de ses ennemis séculaires, ou ceux du monde qui se fiche de Dieu ?

femme voilée 00.jpg

     Le problème, avec l’Islam, n’est pas tant celui du voile ou du burkini qui, même s’ils sont le reflet d’une croyance, ne sont que des parures extérieures ne contrevenant pas à la décence publique et n’empêchant en aucune façon la féminité, et ils n’ont jamais tué personne. Ils n’indisposent que les fossoyeurs de l’esprit religieux, de la pudeur - qui est un des ornements les plus précieux de la femme - les adeptes ou sympathisants des gay prides et du dévergondage, les jouisseurs et obsédés sexuels trouvant plus excitant de promotionner l’image de femmes quasiment dénudées, de corsages transparents, de décolletés plongeant ou les fesses à peine couvertes de jeunes filles et de femmes, sans oublier les féministes et les entachés de féminisme : sans doute la manifestation d’un haut degré féminin de civilisation décliné en pourcentage de chair nue.

     Le problème, le vrai, et autrement plus sournois et dangereux que le voile et le burkini sur lesquels on invite à focaliser comme des mouches sur un pot de miel, c’est de nous enfumer avec deux islams : un qui serait compatible avec la République et l’autre incompatible, alors qu’il ne peut y avoir, sans qu’il se renie lui-même et n’être plus qu’une caricature de celui vécu et enseigné par les prédécesseurs, qu’un seul vrai islam digne de ce nom, dont la référence ne pourra jamais être la législation laïque - à moins de changer de nature - mais celle de l’enseignement ''angélique'' reçu par Mahomet, vécu et perpétué fidèlement par ceux qui ne veulent aucun obstacle entre eux-mêmes et la parole du prophète. Ceux-ci, c’est sûr, vont y renoncer promptement ayant constaté, en ce XXIe siècle, l’inanité et la caducité des exhortations du prophète, de par la disparition de la race désormais révolue des impies et des mécréants qui sévissaient à l’époque de Mahomet et qu’il fustigeait. De même, il ne peut exister qu’un seul et vrai christianisme environné de schismes et de caricatures. Les irresponsables judéo-maçons, et les crétins qui les suivent, n’ont fait que préparer les conditions du choc de deux civilisations antinomiques.

     Quant aux musulmans de l’Islam dit modérés - celui qui serait compatible - plus ou moins occidentalisés, ils demeurent, malgré tout, majoritairement attachés à la culture et à la religion qui les ont façonnés, et les circonstances aidant, une bonne partie d’entre eux seraient probablement disposés à se retrouver dans un contexte social et culturel leur étant plus familier (2). A titre d’exemple, et à méditer relativement à l’islam compatible (?) : Lors des différents attentats en France, sur cinq à sept millions de musulmans, selon les chiffres, combien étaient-ils à manifester leur hostilité sur ces sanglantes pratiques terroristes ? De deux choses l’une : soit ils étaient d’accords ou indifférents, soit ils avaient peur. S’ils ont peur aujourd’hui dans un pays permettant d’exprimer très largement leur désaccord sur cette question, seront-t-ils plus courageux demain si les conditions deviennent beaucoup moins favorables ?

     Qu’il y ait des musulmans pacifiques, soit ! Mais certainement pas par la vertu même de leur religion émanant de l’enseignement et des exemples de ‘’paix’’ laissés par le prophète, mais par leur vertu personnelle. S’ils sont pacifiques c’est en ayant eu la sagesse et le courage de ne pas imiter ses mauvais exemples, c’est-à-dire en prenant des distances avec ses enseignements et exemples guerriers, s’y montrant infidèles et en rupture, ou alors par ignorance du contenu réel du Coran. En somme, des musulmans n’étant plus imprégnés de l’esprit de conquête du prophète, ne pouvant le revendiquer que partiellement, par des pratiques cultuelles plus ou moins bien suivies. En définitive, des musulmans pratiquant un islam dénaturé, sécularisé et laïcisé que les islamistes sont en droit d’appeler des apostats. De la même manière, il existe un christianisme sécularisé et laïcisé qui s’est émancipé de bien des enseignements du Christ et de l’Eglise, en clair, un christianisme apostat : celui auquel a travaillé ardemment la République judéo-maçonnique, avec des complicités intérieures laïques et religieuses de toutes hiérarchies. 

     Les événements mondiaux me paraissent aller dans ce sens : actuellement, l’islam radical (le seul vrai islam) aidé par des mercenaires sans foi et appuyé par des pays jouant le double-jeu est utilisé et manipulé, afin de provoquer sa propre ruine, par des Juifs faussement convertis à l’islam - comme furent les Donmëh ou Dönme de Sabbataï Tsevi (3) - au service d’élites mondialistes juives et maçonniques sans aucun scrupule à l’égard de leurs propres coreligionnaires. Le but étant de provoquer un affrontement avec le sionisme devant aboutir au déclenchement d’un cataclysme social et économique mondial et, face aux désastres occasionnés, permettre la mise en place d’une gouvernance mondiale juive, objectif des ''faux'' PDSDS (4). Avant cette phase, afin d’entraîner les nations européennes dans le conflit, l’islam servant, dans la dialectique mondialiste, d’instrument de déstabilisation de la France et des sociétés européennes de culture chrétienne.

     Avant le rétablissement certain de notre pays et du véritable christianisme, islam permis par Dieu, agissant par les causes secondes, comme châtiment expiatoire de la France pour ses nombreuses offenses, impiétés et iniquités perpétrées contre Dieu, Notre-Seigneur et sa Sainte Mère.

CONCLUSION :

     Je sais bien, et vous le savez aussi bien que moi M. Valls placé aux premières loges (sans jeu de mots) comme vous l’êtes, que les dirigeants mentent à leur peuple d’autant plus facilement que les barrières morales s’effondrent les unes après les autres et, par leur propre exemple méprisant envers les lois divines, en collaborant eux-mêmes à cet effondrement. Ce qui, vous en conviendrez, est plus que perturbant pour croire comme parole d’Evangile, une explication officielle, même prononcée la main sur le cœur, avec coups de menton ou forces gesticulations. D’ailleurs, pour ce qui concerne la France, le niveau de véracité est tel que : si comme le nez du personnage de fiction qu’est Pinocchio celui de nos gouvernants pouvaient s’allonger, à chaque mensonge, ils ne pourraient plus entrer ni à l’Elysée ni à Matignon. La France ne s’en porterait pas plus mal d’ailleurs, car déjà assurée de sa décadence par la pratique habituelle et impénitente du mensonge et de l’immoralité, à l’exemple de ses dirigeants.  

     S’y ajoute, la presse papier et les autres media officiels qui se déshonorent chaque jour un peu plus pour servir, avec complaisance, la soupe à qui de droit, selon les besoins du moment des faiseurs de ''rois''. Mais, connaissant les détenteurs et les financiers de ces organes d’information ou, plutôt, de façonnage de l’opinion publique et le pouvoir du, je te tiens tu me tiens par la barbichette, on peut comprendre leur objectivité, leur impartialité, leur neutralité et jusqu’à leur silence assourdissant, pour ne rien divulguer de vraiment dérangeant, ou de compromettant, avant le temps autorisé.

     Quant aux fameuses fiches S qui n’ont pas empêché les terroristes de terroriser (je sais bien, et nous sommes bien d’accord, le risque zéro ça n’existe pas) même lorsqu’ils sont réputés dangereux, elles pourraient bien, en utilisant le masque sécuritaire pourtant nécessaire, dissimuler et servir aussi des intentions beaucoup plus larges et moins louables que celles qui sont officiellement assignées et présentées au public. Ceci étant, nous ne sommes pas stupides au point d’ignorer qu’au-dessous de l’histoire apparente et officielle, il existe une série de faits cachés qui étaient la préparation et la cause véritable des faits publics et médiatisés de l’histoire officielle.

     En reniant votre baptême, vous vous êtes constitué ennemi du Christ et, par voie de conséquence, ennemi de la France chrétienne - je précise chrétienne car pour l’autre vous êtes parfaitement convenable – ainsi que par le choix volontaire du destinataire de votre « amour éternel » manifesté à l’égard de ceux qui, citoyens de deux nations (!!!) (5) se sont révélés, jusqu’à présent, les plus insidieux ennemis de Jésus-Christ et de la société chrétienne. Comment appelle-ton ceux qui vouent « un amour éternel » à un Etat dont les ressortissants, anciens et actuels, ont toujours manifesté leur inimitié envers Jésus-Christ et la France chrétienne ? Ce qui est confondant chez vous – comme chez beaucoup d’hommes politiques et de français - hormis votre apostasie, c’est votre aveuglement envers l’islam et la guerre asymétrique qu’il mène actuellement.

     Si cela peut raviver en vous les promesses de votre baptême et votre retour vers Dieu, méditez sur ces paroles de Notre-Seigneur et les conséquences qui s’y rattachent pour tout homme rebelle : « Je régnerai malgré mes ennemis ». Paroles à Sainte Marguerite Marie Alacoque, mais royauté déjà affirmée dans les Saintes Ecritures.

René Pellegrini

- Ce qui est dit sur M. Valls l’est aussi pour bien des hommes politiques.

(1) Je dis culture chrétienne et non ce mariage contre-nature de la carpe et du lapin où aboutit la forte judaïsation des esprits de bien des chrétiens et des français. Le judaïsme rabbinique et pharisien qu’il soit kabbaliste, talmudiste ou progressiste et le christianisme sont doctrinalement, politiquement et socialement incompatibles. Mais, cela ne nous donne pas le droit de mépriser ou de haïr les Juifs, car ils sont le fruit d’une éducation viciée par la kabbale et le talmud d’esprit rabbinique pharisien, à laquelle nous n’aurions peut-être pas échappée nous-même, ou avec difficultés. En tant que catholiques et chrétiens, bien qu’ils nous réduisent à mettre en garde contre leur esprit prédicateur d’indépendance exacerbée, de révolte et d’agitation sociale, et à combattre doctrinalement et idéologiquement les systèmes politiques et sociaux antichrétiens qu’ils élaborent et propagent, avec les ruines humaines et sociales qu’ils provoquent, la conscience et le cœur nous obligent à les plaindre bien sincèrement ; en espérant qu’ils voient aussi dans la rudesse de certains propos dont ils sont l’objet de ma part, un désir de leur montrer vers quelles tragédies a mené, pour eux-mêmes et pour le monde, et mène encore, l’application des enseignements doctrinaux, politiques et sociaux antichrétiens, issus des orientations machiavéliques de rabbins kabbalistes, assassins du Messie et propagés, tout ou partie, dans la société par leurs continuateurs : les diverses sectes, sociétés secrètes et partis politiques. Le nombre de ces désastres et tragédies en manifestant continuellement l’erreur et leur nécessaire abandon par les sociétés humaines, car ils font aussi le malheur de leurs propres coreligionnaires, ce dont se fichent les hauts financiers et mondialistes de leur propre nation.

(2) Selon une enquête de l’Institut Montaigne rapportée par le Figaro, 28 % (c’est beaucoup) de musulmans seraient pour l’application de la charia en France. 46 % serait ‘’totalement sécularisés’’ (à condition d’avoir répondu honnêtement). Et les 26 % restants ??? (C’est beaucoup) se gardant bien d’exprimer leur opinion, ou attendant de voir dans quelle direction souffle le vent ? http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/09/18/01016-20160918ARTFIG00149-musulmans-de-france-28-d-ultras.php

(3) C’est la même technique utilisée par les marranes : faux convertis juifs au catholicisme pour influencer l’enseignement catholique et amener massivement les Catholiques et l’Etat français à se séculariser et à se laïciser : en clair à apostasier.

(4) Pour La signification de PDSDS voir ici : http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2016/06/25/le-retour-des-juifs-en-palestine-1-5819086.html

(5) Stupide double nationalité. En imagine, en cas d’un conflit France-Israël, que par souci de réciprocité d’amour patriotique et respect du principe égalitaire dont ils furent les artisans et les principaux bénéficiaires, les binationaux Juifs se proposent, peut-être, d’inventer une arme capable de tirer dans les deux camps, en même temps.

1789, allah, attentats en France, avant-garde, baptême, burkini, cause islamique, civilisation chrétienne, christianisme, conformisme, cosmopolitisme, Croisades, culture chrétienne, destruction, Eglise, élites mondialistes, Elysée, ennemis, féminisme, féministes, fiches S,  France chrétienne, France révolutionnaire, hadiths, immigration, impiétés, insécurité,  invasions, Jésus-Christ, judaïsme, judéo-maçonnique, judaïsants, Kabbale, Mahomet, massacres, Matignon, Messie, miséricorde, mondialistes, musulmans, patrie, pinocchio, politiquement correct,  populations, réfugiés, République, sionisme, société chrétienne, sourates, talmud, terroristes, Valls, voile

1789,allah,attentats en france,avant-garde,baptême,burkini,cause islamique,civilisation chrétienne,christianisme,conformisme,cosmopolitisme,croisades,culture chrétienne,destruction,eglise,élites mondialistes,elysée,ennemis,féminisme,féministes,fiches s,france chrétienne,france révolutionnaire,hadiths,immigration,impiétés,insécurité,invasions,jésus-christ,judaïsme,judéo-maçonnique,judaïsants,kabbale,mahomet,massacres,matignon,messie,miséricorde,mondialistes,musulmans,patrie,pinocchio,politiquement correct,populations,réfugiés,république,sionisme,société chrétienne,sourates,talmud

 

Les commentaires sont fermés.