Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

Islam radical ou modéré ? - 1

     Pour livrer l’assaut qui se veut décisif contre ce qui reste de culture et de civilisation chrétiennes fondées sur les enseignements du Christ et de l’Eglise, non inféodés aux désirs et pratiques de ses ennemis séculaires qu’a constitué…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Clément

(Premier évêque de Metz IIIe siècle)

 

ISLAM RADICAL OU MODERE ? - 1

 

catholiques, chrétiens, christianisme, cimeterre, Civilisation chrétienne, Clovis, conformisme, Coran, cosmopolitisme, culture chrétienne, djihad, exode, financiers mondialistes, foi, France, francs, guerres, hadiths, haine, ignorance, imams, immigration, insécurité, invasions musulmanes, islamisme, Jésus-Christ, judaïsation, judaïsme rabbinique, juifs, kabbale, kalachnikov, magistère de l’Eglise, Mahomet, massacres, média, miséricorde d’Allah, musulmans, natalité, partis politiques,  patrie, pharisien, pillages, prophète, réfugiés, révolte, sociétés secrètes, sourates, sunnites, talmud, Valls     Cet article reprend la partie spécifique à l’Islam figurant dans celui intitulé « Rappel pour M. Valls, islam et conclusion »

     Pour livrer l’assaut qui se veut décisif contre ce qui reste de culture et de civilisation chrétiennes fondées sur les enseignements du Christ et de l’Eglise, non inféodés aux désirs et pratiques de ses ennemis séculaires qu’a constitué le judaïsme rabbinique et talmudique jusqu’à nos jours, s’y ajoute la participation à la boîte de pandore ouverte depuis quelques décennies en pays musulmans par les hauts financiers mondialistes apatrides, fervents d’un cosmopolitisme démesuré et déstabilisateur et destinée à balayer ce qui peut rester de christianisme en Europe et dans le monde.

    Pour favoriser ce balayage, rien de mieux que des guerres et susciter des rébellions incessantes, dans les pays ciblés par des nations outrageusement paganisées perçues, par le monde musulman, comme chrétiennes bien qu’ayant renié la foi en Celui qui devait être leur modèle et leur force. Des guerres et des rébellions continuelles ayant pour objectifs de créer un climat permanent d’insécurité et de menace pour sa vie, obligeant les populations à fuir leur patrie ou un environnement devenu invivable.  Exode, favorisant non seulement une immigration de réfugiés fuyant véritablement pour sauvegarder leur vie menacée et celle de leur famille, mais aussi celle de membres d’un islam d’esprit conquérant, s’ajoutant à un islam déjà en place devenant de plus en plus exigeant, dans l’attente de n’avoir plus rien à demander, tout lui étant dû. Le différentiel de natalité jouant en ce sens, et demandant à être récupéré et formé par les plus radicaux pour la cause islamique.

     Cet Islam dit radicalisé - avec cimeterre hier, ceinture d’explosifs, kalachnikov et armes disponibles d’aujourd’hui - étant le vrai, pur et dur islam tel que manifesté par le prophète pilleur de caravanes et n’hésitant pas à massacrer une tribu juive de plusieurs centaines de personnes. Ensuite, ses successeurs s’invitèrent sur notre continent pour propager la miséricorde d’Allah selon la méthode et l’esprit compatissant pratiqué par le prophète. En témoignent, avec force et sans conteste, les invasions musulmanes en Europe (Espagne, France, Sicile au VIIIe et IXe siècle) bien avant les Croisades devenues nécessaires, et pour cause (la première en 1096). Tel est l’islam historique et pratique selon l’enseignement, les paroles, l’exemple et l’esprit de son fondateur, avec son cortège de massacres et de pillages, et non celui théorique et irénique des rêveurs que média et politiciens s’efforcent, mensongèrement ou par ignorance, de nous vendre soit par calculs politiques, soit par le conformisme mortifère du politiquement et religieusement correct, ou par haine de la France (celle issue des Francs de Clovis) façonnée par sa culture chrétienne (1).

     Inutile de se contorsionner. Même s'il n'est pas des plus sympathiques, cet islam dit radicalisé est le vrai islam  – le mot islamisme n’étant qu’une diversion pour rendre l’islam acceptable - qui se veut fidèle aux hadiths du prophète et aux sourates du Coran que certains théologiens ou imams ''musulmans'' (?) s’efforcent d’atténuer en voulant les contextualiser lors même qu’ils ne s’y prêtent pas. Le djihad étant le modèle d’islamisation pratiqué et enseigné par le prophète contre les peuples mécréants. De plus, ils n’ont aucune autorité pour le faire puisqu’aucun clergé, à proprement parler, n’existe chez les musulmans et particulièrement chez les sunnites très largement majoritaires (environ 85/%) pour s’arroger le droit de minimiser, ou de se substituer à la parole transmise au prophète, par une autorité ''angélique'', et mise par écrit et pratiquée par Mahomet. Que dirait-on d’un christianisme invitant et refusant lui-même de suivre et de pratiquer tout ou partie des enseignements fondamentaux de Jésus-Christ et du double magistère de l’Eglise (ordinaire et extraordinaire) ou de les trier selon sa convenance ou pour suivre les désidératas de ses ennemis séculaires, ou ceux du monde qui se fiche de Dieu ?

(1) Je dis culture chrétienne et non ce mariage contre-nature de la carpe et du lapin où aboutit la forte judaïsation des esprits de bien des chrétiens et des français. Le judaïsme rabbinique et pharisien qu’il soit kabbaliste, talmudiste ou progressiste et le christianisme sont doctrinalement, politiquement et socialement incompatibles. Mais, cela ne nous donne pas le droit de mépriser ou de haïr les Juifs, car ils sont le fruit d’une éducation viciée par la kabbale et le talmud d’esprit rabbinique pharisien, à laquelle nous n’aurions peut-être pas échappée nous-même, ou avec difficultés. En tant que catholiques et chrétiens, bien qu’ils nous réduisent à mettre en garde contre leur esprit prédicateur d’indépendance exacerbée, de révolte et d’agitation sociale, et à combattre doctrinalement et idéologiquement les systèmes politiques et sociaux antichrétiens qu’ils élaborent et propagent, avec les ruines humaines et sociales qu’ils provoquent, la conscience et le cœur nous obligent à les plaindre bien sincèrement ; en espérant qu’ils voient aussi dans la rudesse de certains propos dont ils sont l’objet de ma part, un désir de leur montrer vers quelles tragédies a mené, pour eux-mêmes et pour le monde, et mène encore, l’application des enseignements doctrinaux, politiques et sociaux antichrétiens, issus des orientations machiavéliques de rabbins kabbalistes, assassins du Messie et propagés, tout ou partie, dans la société par leurs continuateurs : les diverses sectes, sociétés secrètes et partis politiques. Le nombre de ces désastres et tragédies en manifestant continuellement l’erreur et leur nécessaire abandon par les sociétés humaines, car ils font aussi le malheur de leurs propres coreligionnaires, ce dont se fichent les hauts financiers et mondialistes de leur propre nation.

(A suivre… « Islam radical ou modéré ? – 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

catholiques,chrétiens,christianisme,cimeterre,civilisation chrétienne,clovis,conformisme,coran,cosmopolitisme,culture chrétienne,djihad,exode,financiers mondialistes,foi,france,francs,guerres,hadiths,haine,ignorance,imams,immigration,insécurité,invasions musulmanes,islamisme,jésus-christ,judaïsation,judaïsme rabbinique,juifs,kabbale,kalachnikov,magistère de l’eglise,mahomet,massacres,média,miséricorde d’allah,musulmans,natalité,partis politiques,patrie,pharisien,pillages,prophète,réfugiés,révolte,sociétés secrètes,sourates,sunnites,talmud,valls

Les commentaires sont fermés.