Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2016

L'immutabilité de Dieu - 1

   Retour sur la remarque de ma lectrice adventiste mentionnée dans mon premier article, ici : http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/12/04/le-sabbat-introduction-5503627.htm


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

 

Fête de Saint Clément

(Premier évêque de Metz IIIe siècle)

 

FAUT-IL OBSERVER LE SABBAT ? – 10

 

COMPRENDRE L’IMMUTABILITE DE DIEU - 1

 

Capture rené.jpg     Retour sur la remarque de ma lectrice adventiste mentionnée dans mon premier article, ici : http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/12/04/le-sabbat-introduction-5503627.htm

« (…) de plus, on dit que Dieu ne change pas, donc si il écrit lui-même de sa main ces 10 commandements, à mon avis ils sont éternels (…) »

     Le changement ou le mouvement est la caractéristique des êtres ayant la capacité de passer d’un mode d’être à un autre mode. Qu’en est-il pour Dieu ?

     Dire que Dieu ne change pas signifie qu’Il est immuable. Cela amène à parler de son immutabilité. Il y a deux sortes d’immutabilité en Dieu :

- L’une ''physique'' dans sa nature

- L’autre morale, dans les décisions de sa volonté, par exemple : « Dieu ne change pas ».

     Aujourd’hui :

IMMUTABILITE DE DIEU DANS SA NATURE :

     Considéré dans sa nature, Dieu ne peut changer à un triple point de vue :

     * Dans son existence car :

         - Il ne peut passer de la non-existence à l’existence, puisqu’Il ne dépend pas d’une autre cause que Lui-même ;

         - Il ne peut pas plus passer de l’existence à la non-existence, puisqu’Il est l’Être nécessaire duquel dépendent tous les autres êtres.

     * Dans son essence car son essence n’est pas moins nécessaire que son existence. De plus, il ne peut y avoir transformation ou changement substantiel que dans les êtres composés de matière et de forme (l’homme, les animaux, etc.)

     * Dans ses attributs, puisqu’ils se confondent avec son essence et que, d’ailleurs, Dieu est l’Acte pur qui n’évolue pas. Il n’y a pas en Lui du plus ou du moins – ce qui supposerait une imperfection, comme chez les êtres humains par exemple – mais il possède une égale perfection dans tous ses attributs (amour, bonté, charité, miséricorde, justice, etc.)

(A suivre… « Immutabilité de Dieu dans sa morale »…si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

acte pur,adventiste,amour,animaux,attributs,bonté,changement,charité,essence,être nécessaire,êtres,êtres composés,existence,forme,homme,immutabilité de dieu,imperfection,justice,matière,miséricorde,morale,mouvement,nature,transformation,volonté

Les commentaires sont fermés.