Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2017

Preuves d'un gouvernement occulte d'Israël

     Après l’introduction de l’article précédent, venons-en aux preuves d’un gouvernement occulte de la nation juive. Deux lettres juives datées du XVe siècle, une en français, l’autre en espagnole, imprimées la première fois, en français…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Jean de Matha

(Fondateur de l’Ordre des Trinitaires  1213)

 

LE GOUVERNEMENT OCCULTE D’ISRAEL - 3

 

PREUVES D’UN GOUVERNEMENT OCCULTE D’ISRAËL

 

 « Où il n’y a personne pour gouverner, le peuple périt » (Vulgate)

« Faute de direction un peuple succombe » (Bible de Jérusalem)

« Faute de politique un peuple tombe »

     (Traduction œcuménique de la Bible : TOB)

     Après l’introduction de l’article précédent, venons-en aux preuves d’un gouvernement occulte de la nation juive. Deux lettres juives datées du XVe siècle, une en français, l’autre en espagnole, imprimées la première fois, en français, par l’Abbé Bouis prêtre d’Arles, dans un ouvrage intitulé « La Royale Couronne des Roys d’Arles a Messrs les Consulz et Gouaerneurs de la Ville, Par j. Bouis, pbr en Avignon, par Jacques Brameray, 1650). Elles ont été remises au jour par l’Armana prouvençau de 1880, par la Revue des études juives de 1880 (3) et par le Courrier de Vienne en 1881.

LETTRE DES JUIFS D’ARLES A CEUX DE CONSTANTINOPLE

« Honorables juifs, salut et grâce. Vous devez savoir que le roi de France, qui est le nouveau maître du pays de Provence, nous a obligés par cri public de nous faire chrétiens ou de quitter son territoire. Et ceux d’Arles, d’Aix et de Marseille veulent prendre nos biens, menacent nos vies, ruines nos synagogues et nous causent beaucoup d’ennuis ; ce qui nous rend incertains de ce que nous devons faire pour la loi de Moïse. (4) Voilà pourquoi nous vous prions de vouloir sagement nous mander ce que nous devons faire (Chamor, Rabbin des Juifs d’Arles, le 13 de Sabath 1489.) » (5)

REPONSE DES JUIFS DE CONSTANTINOPLE A CEUX D’ARLES ET DE PROVENCE

     Placés devant l’alternative de se convertir au catholicisme ou de fuir à l’étranger, le gouvernement occulte juif appelle les Juifs à la simulation par Lettre du 13 janvier 1489 qui fut la réponse des « grands satrapes » au rabbin Chamor, d’Arles (France)

« Bien-aimés frères en Moïse, nous avons reçu votre lettre dans laquelle vous nous faites connaître les anxiétés et les infortunes que vous endurez. Nous en avons été pénétrés d’une aussi grande peine que vous-mêmes. L’avis des grands Satrapes et Rabbins est le suivant :

« A ce que vous dîtes que le roi de France vous oblige à vous faire chrétiens : faites-le, puisque vous ne pouvez faire autrement ; mais que la loi de Moïse se conserve dans votre cœur. (6)

« A ce que vous dites qu’on commande de vous dépouiller de vos biens : Faites vos enfants marchands, afin que, peu à peu, ils dépouillent les chrétiens des leurs. »

« A ce que vous dîtes qu’on attente à vos vies : faites vos enfants médecins et apothicaires afin qu’ils ôtent aux chrétiens leurs vies.

« A ce que vous dîtes qu’ils détruisent vos synagogues : faites vos enfants chanoines et clercs afin qu’ils détruisent leurs églises.

« A ce que vous dîtes qu’on vous fait d’autres vexations : faites en sorte que vos enfants soient avocats et notaires, et que toujours ils se mêlent des affaires des Etats, afin que, en mettant les chrétiens sous votre joug, vous dominiez le monde et vous puissiez vous venger d’eux.

« Ne vous écartez pas de cet ordre que nous vous donnons, parce que vous verrez par expérience que d’abaissés que vous êtes aujourd’hui, vous arriverez au faîte de la puissance. » Cette lettre est signée (V.S.S.V.F.F., prince des Juifs de Constantinople, le 21 de Casleu, 21 novembre 1489) (7)

     Ces deux lettres ne figurent pas seulement dans le livre de l’Abbé Bouis en 1641. Elles ont probablement déjà été imprimées avant cette date, en 1583, dans un ouvrage espagnol intitulé « La Silva curiosa…» publié à Paris, par un gentilhomme navarrais nommé Julien de Medrano. Cité par la Revue des études juives, 1880.

René Pellegrini

- C’est moi qui mets en gras et souligne en rouge, dans les citations.

(3) Revue fondée sous le patronage de M. le baron James de Rothschild.

(4) Lorsqu’ils parlent de la « Loi de Moise » cela ne doit pas abuser les chrétiens. Car ce qu’ils appellent « Loi de Moïse » n’est pas leur référence, mais ce sont les commentaires du Talmud qui sont considérés, par les Rabbins, comme lui étant supérieure. On a là l’explication de la persistance de l’antichristianisme séculaire des juifs et de leur aveuglement spirituel.

(5) Ce que ne mentionne pas le Rabbin d’Arles c’est le pourquoi de la décision de l’autorité royale. Dans toutes les nations dans lesquelles ils étaient hébergés, les Juifs réussissaient le tour de force de se rendre odieux aux yeux de toutes les populations par l’usure qu’ils pratiquaient, par leurs mœurs talmudiques et antichrétiens. La réponse des Satrapes de Constantinople ne faisant que confirmer les scélératesses de la mentalité et de la moralité de l’enseignement talmudique. La connaissance de l’hébreu se répandant en Europe, les passages compromettants ont été expurgés du talmud pour les soustraire aux yeux des profanes, en laissant des lacunes à leur place, mais, afin de ne pas les perdre, ils furent confiés à la mémoire par l’enseignement oral.

(6) « chrétiens (…) mais que la loi de Moïse se conserve dans votre cœur » Ces propos expliquent et mettent en lumière l’ancienneté de l’infiltration marrane et son travail à l’intérieur de l’Eglise, à tous les niveaux hiérarchiques. Ils soulèvent aussi une grave question : celle de la duplicité des Israélites et la sincérité de bien des conversions juives au cours de l’histoire jusqu’à nos jours. Ce caractère double prenant racine dans la mentalité sémitique caractérisée, entre autres choses, par l’esprit révolutionnaire, l’utilitarisme et l’égalitarisme qui servira, ensuite, pour mieux dominer les ‘’égaux’’. Une seule façon de se prémunir de l’influence néfaste de ces hypocrites et faux disciples de Moïse : l’attachement sans faille aux enseignements de Jésus-Christ et de l’Eglise. Pour qualifier cet attachement on utilisera, aujourd’hui, le mot infamant de radicalisation, bien que je préfère, est de loin, celui d’intégrité et de fidélité envers les enseignements divins et ecclésiaux. Ce terme, même si son utilisation est commode pour l’amalgame désobligeant, ne doit pas faire peur ou traumatiser car il y a des radicalisés partout : de la Révolution, de la laïcité, des droits de l’homme sans Dieu, de la République, de l’avortement, du mariage homo, etc. (à vous de compléter la liste qui sera longue) : en fait un très très grand nombre de radicalisés. J’ignore, à ce jour, si un centre de dé-radicalisation ou de repérage et de traitement (8) est prévu pour les personnes atteintes de ces genres de radicalisation. Pour ce qui me concerne, l’important est de savoir que je suis partisan d’appeler chat, un chat, mais pas adepte de la duplicité, du mensonge délibéré, de l’assassinat politique ou autre, pas plus que de la ceinture d’explosifs : car toute personne agit selon la foi et les mœurs de sa croyance philosophique ou religieuse, et, ce n’est pas l’enseignement que j’ai reçu et accepté de mettre en pratique en suivant les préceptes de l’Evangile de Jésus-Christ et l’enseignement des docteurs, des saints et des vrais Papes de  l’Eglise catholique.

(7) Après avoir lu la réponse des « Grands Satrapes et des rabbins de Constantinople » celui qui, observant la puissance et l’influence mondiale qu’ils ont acquis depuis cette lettre de 1489 peut-il encore, raisonnablement, avoir des doutes sur leur souscription à l’état l’esprit qui leur fut inculqué et qui les anime dans les nations, avec la mise en œuvre de leur plan de domination sur les chrétiens, les Etats et le monde et la méthode d’infiltration de l’Eglise catholique pour la détruire ? Cette note pour les complices et indécrottables contempteurs de la Théorie du complot qui, tout à coup existe, lorsque des hommes politiques en sont eux-mêmes victimes ! Laissez-les donc pérorer ces aveugles et conducteurs d’aveugles dignes héritiers des pharisiens.

(8) Comme la très démocrate et bien-pensante madame Nathalie de Saint-Cricq, responsable du service politique de France 2, le demandait pour les « Je ne suis pas Charlie » qui, pour certains dont moi-même, avait peut-être, pour madame, le très mauvais goût de ne pas être friands, de ne pas soutenir et de ne pas vouloir véhiculer, par cette affichette, les grossièretés, les blasphèmes et la scatologie des rédacteurs d’une certaine presse de pissotière publiant la grandeur de ses vertus morales et de sa haute culture. Pour pousser ce genre de propagande le Cric(q) pourquoi pas ! Pour la particule (de) dans le contexte ça relève de la noblesse de caniveau ! Pour le Saint ça fait désordre. Pour ceux qui veulent s’abreuver à la haute sagesse de la dame, et sur sa mise en pratique de la tolérance pour la liberté d’expression, c’est ici : https://www.youtube.com/watch?v=8rhzCyqVkDo

Capture05.jpg

1489,anxiétés,apothicaires,assassinat politique,avocats,catholicisme,chanoines,chrétiens,clercs,cœur,conversions juives,droits de l’homme,duplicité,égalitarisme,eglise,enseignements de jésus-christ,esprit révolutionnaire,evangile de jésus-christ,faux disciples de moïse,gouvernement occulte,hypocrites,infiltration de l’eglise catholique,infortunes,intégrité,je ne suis pas charlie,joug,juifs d’arles,juifs de constantinople,laïcité,loi de moïse,loi du talion,marchands,mariage homo,médecins,mentalité sémitique,nation juive,notaires,passion,puissance,rabbins,radicalisation,roi de france,révolution,rothschild,simulation,sincérité,synagogues,utilitarisme

Les commentaires sont fermés.