Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/02/2017

Les obligations du pouvoir civil - 2 : Le respect de Dieu - 2

Dans ce pays dont la vocation fixée, il y a plus de 15 siècles, est d’être le défenseur de l’Eglise et de l’honneur de son Roi : Jésus-Christ – n’en déplaise à ses ennemis séculaires que sont les Juifs talmudistes et kabbalistes, les francs-maçons et les musulmans – vous pouvez, aujourd’hui…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Sainte Marguerite de Cortone

(Pénitente 1297)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST – 31

 

LES OBLIGATIONS DU POUVOIR CIVIL - 2

 

LE RESPECT DE DIEU - 2

     Dans ce pays dont la vocation fixée, il y a plus de 15 siècles, est d’être le défenseur de l’Eglise et de l’honneur de son Roi : Jésus-Christ – n’en déplaise à ses ennemis séculaires que sont les Juifs talmudistes et kabbalistes, les musulmans et les francs-maçons – vous pouvez, aujourd’hui, sans aucune impunité, encourager et exciter les mœurs les plus infâmes, tourner la religion catholique et ses ministres en dérision, commettre tous les crimes contre la sainteté et la divinité de Notre-Seigneur, la pureté de sa Sainte Mère, les traîner dans la boue, tous les grands ‘’défenseurs’’ de la dignité humaine, tous les ''justiciers'' de crime contre l’humanité à géométrie dirigée, toutes les grandes consciences humanitaires, politiques et religieuses ne se scandalisent pas, ou si peu, de ce crime qui est au-dessus de tous les autres que peuvent avoir à juger les hommes ici-bas : celui qui consiste, après l’acte de déicide que fut son ignominieuse mise à mort par la volonté des Juifs, à le déshonorer, dans un film, en attribuant les infirmités de la chair pécheresse, à Celui en qui il n’y a point de péché.

« Lui (Jésus-Christ) qui n’a pas commis de péché, et dans la bouche duquel ne s’est pas trouvée de fraude. » (I Pierre II, 22)

     De tels hommes sans se montrer des fils indignes n’accepteraient sans doute pas, sans broncher, que l’on puisse porter atteinte à l’honneur et à la réputation de leur père et mère charnels. Comment peuvent-ils, alors, possédant l’autorité, ne pas manifester hautement et sévèrement leur indignation voire sanctionner de telles attitudes d’irrespect ? Bien sûr, nous connaissons les réponses à tout cela. Mais, n’entendent-ils pas Jésus-Christ s’adressant à ceux qui osèrent le traiter de « samaritain » ou encore de « possédé du démon » leur répondre « VOUS ME DESHONOREZ » (St Jean VIII, 49)

     Il fallait bien le film ordurier de ce renégat de Scorsese et de son bailleur de fonds, le Juif Wasserman (Article ici : http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2016/12/14/les...) pour nous signifier et nous avertir, s’il en était encore besoin :

* d’une part, que la lutte livrée par le faux judaïsme des rabbins talmudistes et kabbalistes, avec l’appui de  toutes les sectes façonnées par leurs enseignements, contre la Royauté de Jésus-Christ et la sainteté de sa Personne est constante depuis les grands prêtres Anne et Caïphe, et qu’il se trouve toujours, en tous temps et sous toutes les latitudes, des Pilate complaisants et de faux chrétiens, pour accéder aux désirs de ceux qui veulent, avec une satanique obstination, Le discréditer en Le salissant et, ce faisant, tenter de détruire son Eglise.

* d’autre part, le magma purulent que sont devenues les cervelles judéo-maçonnisées de nombre de nos élites politiques et religieuses, et son inévitable rejaillissement sur les mœurs de la société et le comportement à l’égard de Dieu.

     Tous, devraient pourtant se rappeler les sévères reproches que Dieu formulait à l’encontre des prêtres d’Israël pour leurs honteuses négligences de l’honneur qui lui était dû dans le culte et les sacrifices :

« Le fils honore son père, et le serviteur son seigneur. Si donc je suis votre père, où est l’honneur qui m’est dû ? Et si je suis le Seigneur, où est la crainte qu’on a de moi ? dit le Seigneur des armées (…) » (Malachie I, 6)

(A suivre…si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

copyright.jpg

Les commentaires sont fermés.