Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/03/2017

Nature des anges - 2

     Ces corps, composés d’air condensé ou d’une autre matière, les anges ne les prennent pas pour eux, mais pour nous. Toutes leurs apparitions se rapportent au mystère fondamental de l’Incarnation du Verbe et au salut de l’homme, dont il est l’indispensable condition. Les unes le préparent, les autres...


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Aubin

(Evêque d’Angers 550)

 

 CHAPITRE IX

 

NATURE DES ANGES – 2

 

âme, amitié, ancien Testament, anges, apôtres, apparitions, bienheureux, chair, châtiment, ciel, cieux, confusion, démons, Eglise, élus, espérance, êtres intelligents, existence, Fils de Dieu, genre humain, gloire, impies, Incarnation du Verbe, joie, juge, jugement dernier, martyrs, matière, méchants, monde supérieur, mortification, mystère, patrie, péché, réprouvés, réalités, récompense, Saint-Esprit, saint Joseph, saint Pierre, saint Thomas d’Aquin, sainte Trinité, sainte Vierge, saints, salut, supplices, union, vérité, vie angélique, Zacharie        Ces corps, composés d’air condensé ou d’une autre matière, les anges ne les prennent pas pour eux, mais pour nous. Toutes leurs apparitions se rapportent au mystère fondamental de l’Incarnation du Verbe et au salut de l’homme, dont il est l’indispensable condition. Les unes le préparent, les autres le confirment, en même temps qu’elles prouvent l’existence du monde supérieur avec ses réalités éternelles, glorieuses ou terribles.

« En conversant familièrement avec les hommes, dit saint Thomas, les anges veulent nous montrer la vérité de cette grande société des êtres intelligents, que nous attendons dans le ciel. Dans l’Ancien Testament, leurs apparitions avaient pour but de préparer le genre humain à l’Incarnation du Verbe, car toutes elles étaient la figure de l’apparition du Verbe, car toutes elles étaient la figure de l’apparition du Verbe dans la chair (6). »

     Dans le Nouveau, elles concourent à l’accomplissement du mystère, soit en lui-même, soit dans l’Eglise et dans les élus. Il est facile de s’en convaincre en examinant les circonstances des apparitions angéliques à Zacharie, à la sainte Vierge, à saint Joseph, à saint Pierre, aux apôtres, aux martyrs, aux saints dans tous les siècles.

     Suivant les plus doctes interprètes, les apparitions accidentelles des anges sur la terre ne seraient que le prélude d’une apparition habituelle dans le ciel.

« Les réprouvés, disent-ils, seront tourmentés non-seulement dans leur âme, par la connaissance de leurs supplices ; mais aussi dans leur corps, en voyant les figures horribles des démons. En eux, les yeux du corps ont péché aussi bien que les yeux de l’âme ; il est donc juste que les uns et les autres reçoivent leur châtiment. De même, il est probable que dans le ciel les anges prendront de magnifiques corps aériens, afin de réjouir les yeux des élus, et de converser avec eux bouche à bouche. Cela semble exigé, d’un côté, par l’amitié, par l’union, par la communication intime qui existera entre les anges et les bienheureux, comme concitoyens de la même patrie ; d’un autre côté, par la récompense due à la mortification des sens et à la vie angélique que les saints ont mené ici-bas, dans l’espérance de jouir de la société des anges. S’il en était autrement, les sens des élus ne recevraient aucune joie des anges, et même toute relation avec eux leur serait impossible. Tout se bornerait à une communication mentale, et le corps serait privé d’une partie de sa récompense (7). »

     En parlant du jugement dernier, ils ajoutent :

« Il est très croyable que tous les anges y apparaîtront dans des corps splendides ; autrement, cette gloire du Fils de Dieu ne serait pas vue par les impies, pour qui cependant elle sera surtout déployée. La puissante armée des cieux n’ajouterait rien à la majesté extérieure du juge suprême : majesté que l’Ecriture prend soin de décrire avec tant de précision. La multitude des anges étant innombrable, elle remplira donc les immenses plaines de l’air et présentera aux nations assemblées, l’aspect formidable d’une armée rangée en bataille. Il n’est pas moins croyable que les démons apparaîtront sous des formes corporelles ; autrement ils ne seraient pas vus par les réprouvés, et pourtant la gloire de Notre-Seigneur et la confusion des méchants exigent qu’ils soient visibles (8). »

(A suivre…« Les qualités des anges -1 »…si Dieu veut)

(6) Texte en latin et français. Somme théologique I p. q. LI, art. 2 ad 1 et 3

(7) Apud Cornelius a Lapide, In Isaïe XXXIV, 14 – En vertu du même raisonnement, ne peut-on pas supposer que les deux personnes de la Sainte Trinité, qui n’ont point de corps, le Père et le Saint-Esprit, daigneront aussi se montrer aux élus sous une forme visible ?

(8) Viguier, p. 78.

Capture05.jpg

copyright.jpg

Les commentaires sont fermés.