Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2017

Les Juifs persécuteurs - 3 : Aspect politique

Quel pourrait-être, alors, le chef d’accusation sur le plan politique ?

     Comme au premier siècle, pour l’exécution d’un seul Homme (le Christ) ils utilisèrent politiquement l’occupant romain et les autorités politiques existantes contre les disciples. Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de quelques disciples mais de plus d’un milliard de chrétiens dans le monde, dont plusieurs dizaines de millions en France, avec une foi plus ou moins bien enracinée…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint François d’Assise

(Fondateur de l’Ordre des Frères-Mineurs  1226)

 

LES JUIFS PERSECUTEURS – 3 : ASPECT POLITIQUE

 

« Souvenez-vous de la parole que je vous ai dite : Le serviteur n’est pas plus grand que son maîtreS’ils m’ont persécutéils vous persécuteront aussi ; s’ils ont gardé ma parole, ils garderont aussi la vôtre. Mais ils vous feront toutes ces choses à cause de mon nom ; parce qu’ils ne connaissent point celui qui m’a envoyé»

(St Jean XV, 20-22)

     Ce qui va suivre n’étant qu’une hypothèse personnelle, elle ne peut être utilisée pour engager l’Eglise.    

antéchrist,attali,bonne foi,catholiques,chrétiens,christianisme,civilisation chrétienne,cœurs,conversion,cosmopolitisme,culture française,démon,disciples,dragon,franc-maçonnerie,front national,haute finance,islam,ignorance,intégriste,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,kabbaliste,macron,manifestations,média,miséricorde,messie,migration,mondialistes,nationalistes,opinion politique,parti politique,persécution,persécuteurs,pharisiens,prières,pyramide du louvre,rabbins,république,rothschild,sacré-cœur,sainte vierge,suffrage universel,talmudiste,ténèbres,tentation,traditionalistes,vendredi saint     Quel pourrait-être, alors, le chef d’accusation sur le plan politique ?

     Comme au premier siècle, pour l’exécution d’un seul Homme (le Christ) ils utilisèrent l’occupant romain et les autorités politiques existantes contre les disciples. Aujourd’hui, il ne s’agit plus seulement de quelques disciples mais de plus d’un milliard de chrétiens dans le monde, dont plusieurs dizaines de millions en France, avec une foi plus ou moins bien enracinée. Devant un tel nombre autant utiliser, ils savent faire, les instruments que permettent les circonstances créées par les folies guerrières mondialistes pour justifier, auprès de l’opinion publique, une politique ''humanitaire'' de migration forcenée : ils utiliseront l’islam, manipulé à outrance, pour assouvir les sombres desseins du cosmopolitisme et métissage judéo-maçonnique afin d’œuvrer, par ce projet, à la dissolution de la culture et de la civilisation chrétiennes qui est le but final, sur le plan national, de la Révolution et de sa République prostituée, c’est-à-dire de l’anti-France.

     Dissolution facilitée, de nos jours, par M. Emmanuel Macron, pour qui il n’y a pas de culture française. Quelle ignorance difficile à maquillée pour le coup ! Propulsé sur le devant de la scène et gonflé à l’hélium pour accéder à la présidence de la République, il est l’élu, pour la France, de la Franc-Maçonnerie et de la haute finance apatride représentée par le sioniste M. De Rothschild, avec l’appui écoeurant de certains politiques et la sphère journalistique des grands média. Ce jeune homme pour bien montrer qui sont ses maîtres célébrera sa victoire obtenue avec 66,06 % des voix, devant un symbole éminemment maçonnique la pyramide du Louvre, un des nombreux monuments et signes ésotériques de Paris. Pour certains d’entre eux, voir ici : l’obscurantisme républicain http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2017/06/21/laicite-revolutionnaire-3-le-christ-n-est-pas-neutre-5956102.html

     Sombres jours pour notre pays car M. Macron est cornaqué par l’initié luciférien kabbaliste et talmudiste Jacques Attali, pour accomplir le travail ignoble de ses maîtres. Hormis ceux qui avaient un intérêt évident et bien senti à voter pour lui, les autres, qu’ils l’aient fait uniquement par défaut ou sur les faux critères de jeunesse, de beauté, de nouvelle tête, vont non seulement déchanter rapidement, ça commence déjà, mais aussi prendre acte de leur grande naïveté voire, pour les plus enragés du suffrage universel, leur profond crétinisme pour croire encore à cette arme de division et de destruction massive des sociétés humaines. Chapeau, surtout pour les diplômés !

     Sans exclure des actions sous fausse bannière, ils savent faire aussi, il est à craindre que des catholiques appartenant à certains mouvements nationalistes ou cercles traditionalistes, intégristes ou autres puissent être manipulés. Le ressentiment et l’exaspération prédisposant à commettre, suite à des provocations qui ne manqueront pas, et à but bien déterminé, des actes réprimés par la loi permettant l’interdiction voire la mise au ban de la société du christianisme non-conciliaire, qualifié d’intégriste ou d’un autre vocable fabriqué pour la circonstance, le plus visé et détesté même par les ''autorités'' vaticanes, car sans complaisance verbale politique et religieuse.

     Je répète à mes lecteurs ce que j’ai déjà écrit par ailleurs, ne vous laissez pas entraîner à des manifestations, petites ou grandes, de quelque nature qu’elle soit, ni embrigader dans un parti politique, même se présentant comme catholique, même avec drapeau ou bannière du Sacré-Cœur de Jésus (2) tout en se soumettant, sans craindre le paradoxe, au mensonge universel qu’est le suffrage universel (Pie IX) car, présentement, il n’y a aucune autorité légitime pour assumer la charge politique. D’ailleurs, si un tel parti reçoit l’autorisation de postuler, c’est qu’il est mûr pour être infiltré, ou l’est déjà depuis quelque temps et, en l’état, sera donc progressivement dérivé ou divisé. Le Front National en étant l’exemple parfait, tout en continuant à entretenir l’illusion de bien des français. Se tromper est humain, mais persévérer dans l’erreur est diabolique.

     Dans le temps présent, en l’absence de toute légitimité (celle du roi), il ne reste plus qu’un seul pouvoir naturel : celui des chefs de famille (pères de famille) catholique. C’est en cette qualité que j’adjure le lecteur de ne pas se laisser entraîner, ni ses enfants, dans ces manifestations et mouvements de rue. Rappelez-vous que la contre-révolution ce n’est pas une révolution contraire mais le contraire de la Révolution. Voir les 8 articles sur ce sujet : http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/07/31/la-contre-revolution-qu-est-ce-a-dire-1-5420613.html

     Les persécutions viendront mais ne soyez pas devant Dieu, même de bonne foi, en compagnie de ceux qui auront été manipulés pour la déclencher. Elles viendront, il n’y a aucun doute sur ce point, car c’est toujours cette même haine inextinguible contre le Christ et le christianisme qui anime les rabbins kabbalistes et talmudistes, et ceux que leur esprit a façonnés. En souscrivant aux enseignements des pharisiens qui firent crucifier leur Messie, et en les perpétuant, ils se sont placés sous l’influence du démon, devenant ses instruments pour susciter des mouvements sectaires, pour diviser la chrétienté et donner vie à des sociétés secrètes pour atomiser les partis politiques et agiter les foules. Le Christ étant désormais inaccessible, cette haine s’est reportée sur les chrétiens sous les formes  diverses qu’offrent et permettent les circonstances politiques et les lieux.     

     Même si le paroxysme de cette persécution sera atteint sous le règne de l’Antéchrist, elle est déjà à l’œuvre depuis le début du christianisme. (Voir I Jean II, 3 ; III, 22,24 ; Apocalypse VI, 9 ; XIV, 12). La Mère de l’Eglise et de Jésus-Christ qu’est la Sainte Vierge ne pouvant être atteinte, elle aussi, c’est sur ses autres enfants, les chrétiens fidèles, que cette persécution sera déversée. Nous sommes prévenus « Et le dragon fut irritée contre la femme, et il alla faire la guerre à ses autres enfants, qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus-Christ » (Apocalypse XII, 17). Les serviteurs du dragon (Satan) aussi souriants soient-ils, ne supportent pas que l’on « garde les commandements de Dieu ». Ce qui n’est plus à démontrer.

     Continuons de prier pour ne pas entrer en tentation face aux incitations politiques et provocations. Prions aussi pour la conversion des Juifs, non selon la nouvelle formulation fabriquée pour leur complaire, mais selon celle qui fut utilisée pendant des siècles et qu’ont prononcée de grands saints. Avec eux, nous sommes en bonne compagnie.

« Prions pour les Juifs perfides, afin que le Seigneur notre Dieu enlève le voile qui couvre leurs cœurs, et qu’ils reconnaissent avec nous Jésus-Christ. Dieu tout-puissant et éternel qui ne refusez pas votre miséricorde, même aux perfides juifs, exaucez les prières que nous vous faisons pour vaincre l’aveuglement de ce peuple, afin que, reconnaissant la lumière de votre vérité, qui est le Christ, ils soient retirés de leurs ténèbres. Par Jésus-Christ, notre Seigneur » (Prière solennelle de l’Eglise pour le Vendredi Saint) 

René Pellegrini

(2) Certains de ceux qui agissaient comme cinquième colonne pour brader l’Algérie, et permettre les massacres qui suivirent, portaient la cocarde du Sacré-Cœur sur leur veston, pour mieux tromper.

images 1.jpg

image 2.jpg

Les commentaires sont fermés.