Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2018

Utilité de la philosophie - 2

     Dans une étude précédente sur les rapports que la philosophie entretient avec les autres sciences et la théologie, a été constatée sa supériorité sur les sciences qui sont également spéculatives et pratiques, et son infériorité sur la théologie…


PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Tryphille

(Evêque de Leucosie, Île de Chypre vers 370)

Mis sur blogue le 13 juin 2018

EXCELLENCE DE LA PHILOSOPHIE CHRETIENNE - 10

 

UTILITE DE LA PHILOSOPHIE – 2

 

Antiquité, appréhension, bien, choses surnaturelles, conduite, connaissances naturelles, délires, erreurs, existence de Dieu, faculté inorganique, faculté intellectuelle, facultés de l’âme, faiblesse, gardienne, honneur, humanité, idées, identité, immatérielle, importance, influence sociale, insuffisance, intelligence, jugement, mal, maux, monde, morale, ordre social, philosophes, philosophie, principes universels, problèmes, raisonnement, réalités, règles, religion, science sacrée,  solution rationnelle, supériorité, théologie, utilité, utopies, vérité, volonté             Dans une étude précédente sur les rapports que la philosophie entretient avec les autres sciences et la théologie, a été constatée sa supériorité sur les sciences qui sont également spéculatives et pratiques, et son infériorité sur la théologie.

     L’incontestable utilité de la philosophie se remarque à trois points de vue

     ELLE PERFECTIONNE LES PLUS NOBLES FACULTES DE L’AME que sont l’intelligence et la volonté.

       - L’INTELLIGENCE cette faculté inorganique qui permet de connaître les choses d’une façon immatérielle, en lui donnant les règles

         - du jugement, cette seconde faculté ou opération intellectuelle (la première étant l’appréhension) pour que celui-ci se prononce, affirme en faveur de la vérité ou de l’identité de deux réalités.

         - du raisonnement, cette troisième faculté intellectuelle, pour que celui-ci par inférence à un ou deux autres jugements, puisse tirer un autre jugement contenu dans les deux premiers.

      - LA VOLONTE, cette autre faculté inorganique, en lui donnant les règles de conduite, pour que celle-ci poursuive son objet qui est le bien connu par l’intelligence.

     ELLE EST LE LIEN SYNTHETIQUE DE TOUTES LES SCIENCES

       . En leur fournissant les principes universels et fondamentaux sur lesquels s’appuient toutes les autres sciences.

       . En les unissant et les éclairant par ces principes communs les unes aux autres.

     ELLE SERT DE PREAMBULE A LA THEOLOGIE car fait remarquer Saint Thomas d’Aquin :

« Du reste, que la science sacrée (théologie) utilise les autres sciences même de cette façon-là, le motif n’est point son défaut ou son insuffisance, mais la faiblesse de notre esprit, qu’il faut mener comme par la main, à partir des connaissances naturelles, objet des autres sciences, jusqu’aux choses surnaturelles, objet de celle-ci. » (Somme Théologique I, quest. 1, article 5, solution 2)

     La philosophie affectant directement ces facultés de l’âme que sont l’intelligence et la volonté, de surcroît influençant les sciences et la théologie, on mesure son incontestable utilité et sa grande influence sociale puisqu’elle apporte la solution rationnelle des plus grands problèmes que l’humanité se pose sur l’existence de Dieu, de la vérité et de l’âme. Elle est donc tout à la fois l’honneur de l’homme, sa directrice de vie et la gardienne de la religion et de la morale.

     D’où, l’importance d’une saine philosophie, nous préservant des erreurs, des utopies et des délires impies propagés par d’innombrables philosophes depuis l’antiquité car, soit pour le bien, soit pour le mal, les idées menant le monde, celles-ci, une foi corrompues par la vaine philosophie, entraînent les pires maux dans l’ordre social.

(A suivre…« Objet spécifique de la philosophie »…si Dieu veut)

René Pellegrini

Antiquité, appréhension, bien, choses surnaturelles, conduite, connaissances naturelles, délires, erreurs, existence de Dieu, faculté inorganique, faculté intellectuelle, facultés de l’âme, faiblesse, gardienne, honneur, humanité, idées, identité, immatérielle, importance, influence sociale, insuffisance, intelligence, jugement, mal, maux, monde, morale, ordre social, philosophes, philosophie, principes universels, problèmes, raisonnement, réalités, règles, religion, science sacrée,  solution rationnelle, supériorité, théologie, utilité, utopies, vérité, volonté

Les commentaires sont fermés.