Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2013

Conséquences de l'esprit païen de la Renaissance

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Laumer(1) 

(Abbé 594) 

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 5

 

CONSEQUENCES DE L’ESPRIT PAÏEN DE LA RENAISSANCE

 

 496,1789,1905,1958,altermondialisme,anges,apostasie nationale,arts libéraux,assassinat,avancées sociales,avenir,baptême,benoît xvi,bête immonde,bien commun,bonne volonté,classe politique,clergé,clovis,communisme,consitution maçonnique,conversion,dégénérescence,dépravés,déviations idéologiques,dialectique,dialogue œcuménique,droits de l’homme,éducation,effondrement moral,élites intellectuelles,enfants,enseignement,enseignements de l’eglise,esprit païen,esprit révolutionnaire,etat,évêques,fascisme,fêtes publiques,fidèles,fille aînée de l’eglise,foi,formation philosophique,france,haine,hérésie,honte,impiété,iniquité    Cet esprit païen – fruit d’influences judéo-gnostiques - que véhicula la Renaissance dans l’enseignement, la littérature, le théâtre, les ballets, les modes, les arts libéraux et mécaniques, les fêtes publiques et domestiques, sema ses germes corrupteurs qui, peu à peu, minèrent la foi et les mœurs chrétiennes de la société française la faisant aboutir à la sinistre et sanguinaire Révolution dite française de 1789, ponctuée par son double assaut satanique contre :

   . Le pouvoir temporel monarchique d’institution divine par la conversion de Clovis et son baptême par Saint Rémy en 496. Assaut des ténèbres qui aboutira au régicide, aux actes atroces, horribles et inhumains de la Terreur révolutionnaire qui suivirent l’assassinat de Louis XVI, et perpétrés par les chantres et thuriféraires des Droits de l’homme sans Dieu.

   . Le pouvoir spirituel exercé par l’Eglise catholique romaine aboutissant à la spoliation des biens d’Eglise et, en 1905, à la séparation de l’Eglise et de l’Etat, au lieu de la distinction comme dans un couple humain normalement constitué (2) dans lequel on distingue l’homme et la femme - leurs devoirs respectifs ordonnés au bien commun temporel et spirituel - sans les séparer, si l’on veut se conformer à la volonté de Dieu et non, par cet acte inique de séparation, pour pouvoir s’approprier et se doter, en s’affranchissant de la direction morale des enseignements de l’Eglise, de tous les moyens législatifs pour privilégier la satisfaction des instincts les plus bas, les plus vils qui, à terme, se révèlent destructeurs de l’ordre familial et social.

     L’apostasie nationale, dans l’ordre social, fut officiellement consommée par l’ignoble et scélérate Constitution maçonnique de 1958 qui osa proclamer orgueilleusement à la face du monde « la France est une République laïque… » (Article 2). Cette Constitution d’esprit révolutionnaire, oeuvre de l’impiété et de l’iniquité, qui excluait Dieu et Notre Seigneur Jésus-Christ de la vie sociale, fut votée grâce à l’appui et aux encouragements donnés aux fidèles, peu cohérents en la circonstance, par un groupe d’évêques félons…ou stupides…ou naïfs. Cet état de fait, dans un pays très majoritairement catholique, ne peut s’expliquer que par l’affadissement spirituel et la trahison doctrinale :

     1 - d’abord, de ses élites intellectuelles et de sa classe politique dans leur quasi généralité, lesquels permettront par leur totale adhésion à cette formidable hérésie que constitue le laïcisme, d’imprégner, de tétaniser l’esprit de la jeunesse estudiantine, par le naturalisme intégral du système d’enseignement mis en place, qui la prédisposera à accepter ces pestilences idéologiques que sont : le libéralisme, le socialisme, le communisme, le fascisme….,et, aujourd’hui, le mondialisme et l’altermondialisme ces deux nouveaux avatars de la dialectique révolutionnaire.

     2 - ensuite, d’un clergé qui, lorsqu’il n’était pas infiltré pour tenir le rôle de cinquième colonne, était toujours plus nombreux à être complaisant ou dévoyé, soutenant d’une manière patente ou tacite ces déviations idéologiques, l’intelligence obscurcie dans ses analyses et ses jugements par : 

     - Son adhésion plus ou moins marquée au laïcisme, au libéralisme, au socialisme et autres pestilences idéologiques mises en place par l’esprit révolutionnaire mais, condamnées à plusieurs reprises, par l’Eglise ante Vatican II.

    - L’étude négligée (ou modernisée), ou la mise à l’écart, pure et simple, de saint Thomas d’Aquin dans sa formation théologique et philosophique.

     3 - Enfin, des parents catholiques en très grande majorité terriblement atteints dans leur foi, se traduisant par l’inversion radicale qu’ils opéreront concernant le choix des priorités et des finalités dans l’éducation qu’ils donneront ou feront donner à leurs enfants (la réussite sociale et matérielle étant prioritaire pour la plupart). Quand Notre Seigneur Jésus-Christ déclarera :

« Ne vous inquiétez donc pas, en disant : Que mangerons-nous, ou que boirons-nous, ou de quoi nous couvrirons-nous ? Car ce sont toutes ces choses que les païens recherchent (…) Cherchez donc premièrement le royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces autres choses vous seront données par surcroît. » (St Matthieu VI, 31-33). 

     Les parents catholiques y répondront en montrant, avec évidence, que les préoccupations matérielles et sociales, c’est-à-dire « toutes ces choses que les païens recherchent premièrement » leurs deviendront essentielles et prendront le pas sur « cherchez premièrement le royaume de Dieu et sa justice » avec toutes les conséquences politiques et sociales qui en découleront. 

     La France, « Fille aînée de l’Eglise » (n’en déplaisent à tous les chantres de la subversion et de la haine contre l’Eglise) détournée de ses véritables origines, de sa vraie et plus que millénaire Constitution, de son authentique mission dans le monde et de sa vocation, par le courant révolutionnaire issu de la Renaissance passant ensuite par la Réforme protestante, se trouve ainsi ''plongée'' socialement et politiquement par ses trois « R » sataniques (Renaissance païenne, Réforme Protestante et Révolution de 1789) dans un grave effondrement moral et religieux, la faisant rouler d’abîmes en abîmes. 

     Quant au mondialisme, fruit et synthèse de l’esprit généré par les trois Révoltes précédentes contre l’Eglise catholique, il construit son assise religieuse par l’intermédiaire du dialogue œcuménique, en s’appuyant sur la caution que lui apporte un quatrième « R » (Ratzinger alias Benoît XVI). 

(A suivre...« Politique et religion au service du Nouvel Ordre Mondial »…Si Dieu veut) 

René Pellegrini

(1) Il naquit près de Chartres, sous le règne de Clotaire, roi de France, fils du grand Clovis, premier roi chrétien.

(2) Aujourd’hui, les dépravés de la bête immonde qui nous gouvernent, englués dans leur nauséabonde impiété, salissent et pervertissent tout ce qu’ils touchent en nous proposant en guise de ''mariage'' - ayant manifestement perdu le sens de l’orientation - les déviations sexuelles les plus sordides comme des ''avancées sociales'' affichant ainsi le niveau de perversité morale qui les habite. Pauvre, pauvre France, tu es en passe de toucher le fond de l’ignoble quand tu livres ton avenir à de tels dégénérés, ayant perdu tout sens moral et destructeurs avérés des fondements de toute société humaine et de tout ordre social. D’ailleurs, quel autre qualificatif que dégénérés pour ce genre d’individu, propagandistes des moeurs de Sodome et Gomorrhe, véritable honte de la race humaine. L’ignoble, le monstrueux, le pervers non plus endigués et réprimés par la loi mais faisant tous ses efforts pour s’inviter au cœur même de celle-ci : phase ultime de la dégénérescence d’un gouvernement, d’une société qui porte au pouvoir de tels gouvernants et des comptes qu’ils se doivent de rendre à Dieu. Effrayant et effroyable spectacle à la face de Dieu, des anges et des hommes de bonne volonté.

Capture05.jpg

12/12/2012

Traduction religieuse du Nouvel Ordre Mondial - 2

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser

Fête de Saint Valery

(Abbé † 622)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST – 4

 

TRADUCTION RELIGIEUSE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL - 2

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser     Que dirait-il aujourd’hui, quand tout ce que la terre compte de faux cultes antichrétiens se trouve conviés, au mépris des injonctions de Saint Paul et du Magistère, à l’invraisemblable et insolente mascarade d‘Assise : pendant moderne de l’assemblée des faux adorateurs rassemblés au Mont Carmel, aux jours d’Elie le prophète ? L’horreur du capharnaüm religieux d’Assise se répétant régulièrement depuis et signifiant, avec d’autres gestes et sacrilèges publics, l’apostasie des dirigeants de l’Eglise occupant traîtreusement et illégitimement le trône pontifical.

     Que penser d’une telle désobéissance de la part de ceux qui mensongèrement prétendent s’inscrire dans la continuité de l’Eglise traditionnelle ? Que penser d’un tel aveuglement manifesté dans cette pantalonnade oecuménique où la neutralité religieuse est de mise ? L’œcuménisme religieux associé à cet instrument majeur de séduction qu’est l’ONU manoeuvré par les puissances judéo-maçonniques et aux mains des hautes sociétés secrètes agissent comme deux grands mystificateurs des foules et constituent un signe manifeste que nous vivons des temps pré-antéchristiques préparant à distance – sous apparence de bien : la recherche de la paix et de la sécurité – l’accueil de l’Antéchrist comme sauveur et restaurateur de la paix, cet « homme d’iniquité », ce « fils de perdition » dont parle Saint Paul dans sa deuxième lettre aux chrétiens de Thessalonique, verset 3, et dont Notre Seigneur Jésus-Christ avait, semble-t-il, prophétiquement parlé en ces termes, en faisant remarquer aux Juifs incrédules :

« Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. » (St Jean V, 43)

     Les graves dérèglements moraux dont il a été question précédemment dans le 1er article à : en matière morale  http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/01/10/tem...  constituent des actes de rébellion caractérisés contre Dieu aboutissant jusqu’au rejet de Notre Seigneur Jésus-Christ. Ces actes ignobles allant jusqu’à répandre le sang innocent, et qui accompagnent cette frénétique demande de paix et de sécurité par les religions et les hommes politiques la vicient, et agissent comme autant de clignotants avertissant l’observateur attentif qu’une telle demande constitue une véritable moquerie à l’égard de la majesté divine, elle est d’une telle impudence qu’elle ne peut recevoir sa bénédiction.

« Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas : vos mains sont pleines de sang. » (Esaïe I, 15)

     Cette association politico-religieuse à caractère mondialiste nous obtiendrait-elle la paix que nous ne devrions pas être rassurés pour autant, bien au contraire, car Saint Paul prenant le soin de nous préciser :

« En effet, lorsqu’ils diront : Paix et sûreté, alors une ruine soudaine les surprendra, comme font les douleurs de l’enfantement pour une femme enceinte, et ils n’échapperont point. » (II Thessaloniciens V, 2,3) 

     Il y a donc une grande tromperie, à l’égard des simples, de laisser espérer qu’une paix durable puisse s’instaurer par la conjugaison des subtilités politiques onusiennes et des prières oecuméniques lorsque les droits et le respect qui sont dus à Notre Seigneur sont aussi souverainement bafoués. 

(A suivre… « Conséquences de l’esprit païen de la Renaissance »…si Dieu veut) 

René Pellegrini

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser

 

11/12/2012

Traduction religieuse du Nouvel Ordre Mondial - 1

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union

Fête de Saint Damase

(Pape † 384)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST – 3

 

TRADUCTION RELIGIEUSE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL - 1

 

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union     Dans le domaine religieux, l’oeuvre de mise en place et de construction du Nouvel Ordre Mondial se manifeste par la préparation psychologique que constitue le rituel bien orchestré des prières individuelles et surtout communes pour la paix par les chefs religieux des différentes religions regroupées dans '' O.N.U '' des cultes religieux, cette mystification planétaire qu’est l’oecuménisme – traduction dans l’ordre religieux de ce qu’est l’O.N.U dans l’ordre politique – attelage mal assorti de religions aux enseignements contradictoires et hétéroclites dont certaines, de surcroît, se signalent par l’insigne mépris et haine qu’elles vouent à Notre Seigneur Jésus-Christ. Les catholiques n’entendent-ils pas, font-ils litière de ces deux sévères avertissements ?

    . Celui des cinq antithèses inspirées et de l’injonction, non moins inspirée, qui les suit de Saint Paul : 

 « Ne portez pas un même joug avec les infidèles ; car quelle union y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou quelle association entre la lumière et les ténèbres ? Ou quel accord entre le Christ et Bélial ? Ou quelle part entre le fidèle et l’infidèle ? Quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles ?....C’est pourquoi sortez du milieu d’eux et séparez-vous, dit le Seigneur, et ne touchez point ce qui est impur et je vous accueillerai. » (II Corinthiens VI, 14-17)

    . Celui du Magistère infaillible de l’Eglise catholique sur la véritable unité religieuse, et condamnant par avance, avec lucidité, l’oecuménisme présenté sous le nom de pan-christianisme dans l’Encyclique Mortalium Animos : 

« Persuadés que sont très rares les hommes dépourvus de sentiments religieux, certains paraissent en avoir conçu l’espoir que les peuples, malgré la divergence et l’opposition de leurs croyances, arriveraient cependant sans trop de difficultés à s’entendre sur quelques vérités qui constitueraient une sorte de fondement commun de la vie spirituelle. Dans ce but, ils multiplient les congrès, les assemblées et les discours (…) La conséquence de tout cela, c’est que le Saint Père ne peut en aucune façon, participer à ces sortes de congrès pan-chrétiens, et qu’il est interdit aux catholiques d’apporter leur approbation ou leur collaboration à ce genre d’entreprise, car le faire serait ajouter de l’autorité à une fausse religion chrétienne, entièrement étrangère à l’Eglise du Christ (…) L’unique voie légitime par laquelle il faut tendre à la réunion de tous les chrétiens est de favoriser le retour des dissidents à la seule véritable Eglise du Christ, car c’est elle qu’ils ont eu jadis le malheur de quitter. Seule l’Eglise catholique est gardienne fidèle du culte véritable (…) » ( S.S Pie XI, le 19 janvier 1928 ) 

     Voilà qui est clair, très clair ! « Le Saint Père ne peut en aucune façon, participer à ces sortes de congrès pan-chrétiens » et il « interdit aux catholiques d’apporter leur approbation ou leur collaboration à ce genre d’entreprise (…) » Voilà qui est parlé comme un Pape digne de ce nom, soucieux des intérêts des âmes, de Jésus-Christ et de son Eglise. Et, il faut le souligner avec force, cette interdiction concernait, à l’époque, les seules religions cataloguées chrétiennes appelées « fausse religion chrétienne » par le Pape.

(A suivre… « Traduction religieuse du Nouvel Ordre Mondial - 2 »…si Dieu veut) 

René Pellegrini

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union

31/10/2012

Traduction politique du Nouvel Ordre Mondial

 PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Quentin (1)

(Martyr 303)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 2

 

TRADUCTION POLITIQUE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL - 1

 

antipape,autorité,autorité mondiale,banque mondiale,benoît xvi,catholicisme,catholiques,chaos mondial,chrétiens,christianisme,commandements de dieu,commission européenne,concile vatican ii,conspirateurs,cour internationale de justice,décalogue,désinformation,destabilisation,diable,dictateurs,dictature mondiale,dieu,divinité,dogme,dogmes,droits de l'homme,encycliques,épidémies,esclaves,esprits,evangile,famines,fils de dieu,fondations,fmi,frères musulmans,gouvernement mondial,goyim,guerres,hypocrisie,idéologie révolutionnaire,individus,infaillibilité,iniquités,islam,jean xxiii,jésus-christ,judaïsation,judaïsme,laïcité     Ces trois éléments constitutifs et les trois caractères spécifiques qui l’accompagnent, aboutissement logique des germes de la Renaissance, déjà bien établis dans les pays occidentaux anciennement chrétiens, et en voie d’être étendus à l’échelle planétaire par l’exportation de cet horizon désormais considéré comme indépassable qu’est devenue la démo (n) cratie - après plus de deux siècles de formatage à l’idéologie révolutionnaire -cette nouvelle religion laïque qui se veut planétaire avec son ''Evangile'' des Droits de l’homme…sans Dieu, et, pour les champions de l’anti-dogmatisme, la proclamation, sans rire, du dogme de la laïcité.

     Tous ces éléments nous permettent de mieux appréhender, non seulement la signification profonde, mais aussi où naissent les sources de ce projet aujourd’hui tant souhaité, par les hautes sphères dirigeantes politiques, financières et religieuses dévoyées, de construire un « Nouvel Ordre Mondial ». Ce projet d’unification mondiale, en réalité une dictature mondiale idéologiquement et spirituellement luciférienne, trouvant conjointement son soutien et sa traduction, aussi bien dans l’ordre politique que dans l’ordre religieux, avec  l’antipape Benoît XVI (2) – destructeur du catholicisme traditionnel tout en se faisant habilement et cauteleusement passer pour conservateur pour attirer vers lui quelques gogos traditionalistes – demandant aux catholiques de collaborer, au lieu de dénoncer cette nouvelle et machiavélique imposture qui inaugure et installe un nouveau marché des esclaves. Ce N.O.M, nouveau rictus et nouvelle séduction du diable, jugé seul capable de garantir la paix et la sécurité dans le monde. Nouvel Ordre Mondial qui a déjà assuré, de longue date, la mise en place de ses structures mondialistes avec la création :

- D’une Cour Internationale de Justice, déjà opérationnelle à La Haye (Pays Bas), qui verra déférer devant elle (ou l’une de ses succursales créées pour l’occasion) tout individu estimé conspirant contre la paix du monde (les ''dictateurs'' (3) et les terroristes pour l’instant, mais la liste des ''conspirateurs'' s’allongera, in fine, envers les récalcitrants au Nouvel Ordre Mondial et envers

   * les chrétiens refusant la mascarade oecuméniste et la judaïsation des esprits visant, à terme, une tentative de remplacement de la religion catholique et du christianisme par la religion noachique, (4) probable nouvelle religion universelle des Goyim (personnes non juives).

   * les chrétiens ne voulant personne d’autre que le Verbe de Dieu fait chair, Jésus-Christ, le Fils de Dieu, comme UNIQUE porte d’entrée vers Dieu le Père et comme Roi universel sur les individus et les nations, sans aucune restriction, ni infléchissement, ni édulcoration sur sa double nature : divine et humaine, ni une réinterprétation de la Très Sainte Trinité pour complaire aux négateurs de ces deux dogmes, et obstacles majeurs pour la ronde oecuméniste des religions.  

- D’une armée internationale (genre O.N.U et OTAN) remplaçant, à terme, les armées nationales. Mais les conflits étant incessants, et leur véritable solution volontairement rendue impuissante, permettront de justifier et de légitimer aux yeux de l’opinion publique mondiale la mise en place d’une Autorité très certainement occulte, c’est-à-dire entre les mains d’un petit nombre, mais se tenant au-dessus du pouvoir visible des états, comme cela se pratique déjà, depuis longtemps, dans les Républiques dites démocratiques dans lesquelles les Présidents (tous bords politiques confondus) ne sont que des potiches ou des marionnettes aux ordres ou sous influence des oligarchies financières et des sociétés secrètes judéo-maçonniques qui tirent les ficelles en coulisse. Autorité ayant à sa disposition les ressources mondiales pour le progrès économique et mondial de tous les peuples (selon une brochure des partisans du Gouvernement Mondial, publiée par la ''League of Empire Loyalist'' citée par Pierre Virion dans « Bientôt un Gouvernement Mondial, une super et contre-église ? - 1966)   

- D’organismes exécutifs à caractère et stratégie mondialistes tels que : O.M.C (Organisation mondiale du commerce) ; F.M.I (Fonds Monétaire International) ; O.C.D.E (Organisation de Coopération et de Développement Economiques) ; C.E (Commission Européenne) ; O.M.S (Organisation mondiale de la santé) ; l’UNESCO ; la Banque mondiale, etc.  

     La possession des ressources mondiales auxquelles s’ajoute la puissance financière sont utilisées pour activer les leviers (guerres et leurs cortèges de maux : famines, épidémies, voire pandémies, crash économique et financier) permettant de justifier aux yeux de l’opinion publique internationale, soit l’imposition brutale d’une autorité mondiale (visible) déjà demandée par la caution religieuse Benoît XVI, soit sa création réclamée par les peuples suite à un chaos mondial provoqué dans ce but. Pas d’illusion à se faire concernant le niveau moral des véritables détenteurs du pouvoir qui camouflent leur hypocrisie et leurs iniquités derrière leurs très médiatisées créations de fondations et d'oeuvres philanthropiques.     

    (A suivre…« Traduction religieuse du Nouvel Ordre Mondial - 2 »…si Dieu veut)     

 René Pellegrini

(1) Il était le fils de Zénon, sénateur romain. Il vint en France pour évangéliser et s'arrêta en Picardie au territoire d'Amiens. Il fut arrêté par Rictiovare, homme fier et cruel. Après lui avoir fait subir de multiples tourments il le fit décapiter, sous l'empire de Dioclétien.

(2) Antipape non en rigueur de terme car il n’y a pas un autre Pape se dressant en face de lui. Mais, antipape dans le sens où il se montre (comme ses prédécesseurs depuis Jean XXIII) en opposition totale avec des Encycliques écrites, sous le sceau de l’infaillibilité du Magistère ordinaire, par les Papes précédents.

(3) Sans vouloir me faire le défenseur de Bachar el-Assad, il faut tout de même remarquer que les dictateurs sont considérés véritablement mauvais et infréquentables dès qu’ils prennent leur distance avec les hautes instances mondialistes et refusent leur diktat. Dès cet instant, commence l’entreprise de destabilisation du pays en synchronisme avec le déchaînement de toute la puissance de manipulation et de désinformation que représente l’arme médiatique. L’affaire syrienne est un cas d’école, et illustre la manière de diffuser la propagande en période révolutionnaire. Toutes les informations à caractère dramatique (blessés, tués, violences) sur la révolution dite syrienne viennent, pour l’essentiel, d’une seule source : l’Observatoire syrien des droits de l’homme, installé à Londres, qui est une émanation des Frères musulmans selon Alain Chouet, ancien responsable de la DGSE. En écoutant les media, on a la vague impression que, d’un côté, on trouve les gentils révolutionnaires syriens exemptés de toutes exactions, massacres et tortures, et, de l’autre côté, les méchants loyalistes syriens accablés de toutes les tragédies. Le seul problème, c’est que la Révolution dite française nous a instruits sur cette question.

(4) La religion noachique ou Noachisme est la religion théocratique universelle du Nouvel Age, en préparation depuis le sinistre concile Vatican II, dont le ''cardinal'' Ratzinger (Benoît XVI) fut l’inspirateur, à l’époque. Une pseudo-religion au rabais tirée du Talmud et de la tradition rabbinique du noachisme. Elle est réservée uniquement aux non juifs (Goyim) et implique l’obéissance aux sept Lois noahides ou noachiques qui semblent tirées du Décalogue (dix commandements de Dieu) mais dont l’origine et le but est tout autre. Elle est fondée sur quelques principes de base excluant la divinité de Jésus, mais reconnaissant l’existence d’un « dieu ». Elle se veut universelle par le rapprochement entre les trois grandes religions monothéistes (judaïsme, catholicisme et Islam) – l’œcuménisme vise à cela - ce qui ne peut la rendre qu’anti-christique par la négation de la divinité de Notre-Seigneur Jésus-Christ. Le Nouvel Age, quant à lui, il est la face politique du gouvernement mondial dont le noachisme deviendra la religion universelle si Dieu n’intervient pas avant, estimant que les nations rebelles et apostates doivent être châtiées auparavant. 

Capture05.jpg

antipape,autorité,autorité mondiale,banque mondiale,benoît xvi,catholicisme,catholiques,chaos mondial,chrétiens,christianisme,commandements de dieu,commission européenne,concile vatican ii,conspirateurs,cour internationale de justice,décalogue,désinformation,destabilisation,diable,dictateurs,dictature mondiale,dieu,divinité,dogme,dogmes,droits de l'homme,encycliques,épidémies,esclaves,esprits,evangile,famines,fils de dieu,fondations,fmi,frères musulmans,gouvernement mondial,goyim,guerres,hypocrisie,idéologie révolutionnaire,individus,infaillibilité,iniquités,islam,jean xxiii,jésus-christ,judaïsation,judaïsme,laïcité

14/10/2012

La Renaissance ou le triomphe du paganisme

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Burchard

(Evêque de Wurtzbourg, Confesseur 791)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 1

 

AVANT-PROPOS : LA RENAISSANcE OU LE TRIOMPHE DU PAGANISME 

1789,1958,apostasie,argent,avortement,bien-être,bonheur,catholique,catholiques,césarisme,chair,citoyens,clônage,concubinage,contraception,créatures,de gaulle,dictature,dieu,divinisation,divinité,divorce,eglise catholique,émancipation,eugénisme,euthanasie,évêques,fille aînée de l'eglise,foi,force,franc-maçonnerie,france,incarnation,incroyance,indifférence,indifférentisme,iniquité,innocents,jésus-christ,judaïsme,mariage civil,massacre,misère,morale,naturalisme,nouvel ordre mondial,pacs,paganisme,perversion,plaisir     Avant d’aborder l’étude de cette Royauté universelle – sociale et politique – de Notre Seigneur Jésus-Christ, un avant-propos sans doute utile, sur le méthodique et implacable mécanisme qui amènera la France, après l’irrévérencieuse exclusion de Dieu par la constitution révolutionnaire de 1789, à s’installer dans l’apostasie et à l’officialiser de nouveau, législativement et publiquement, en 1958, par un référendum initié par le ''catholique'' mais Franc-maçon Charles De Gaulle, faisant ainsi de la France une « République laïque » c’est-à-dire étrangère à Dieu, après qu’il ait permis, vers la fin 1943, et pour cause, la restauration de la Franc-maçonnerie, ennemie séculaire de l’Eglise catholique avec le judaïsme kabbalistique et rabbinique. Référendum inique avalisé par la majorité des catholiques - très majoritairement démocrates politiquement - après les encouragements donnés par un groupe d’évêques et de cardinaux français. 

     Dire que la France est en état d’apostasie religieuse, par son adhésion au naturalisme politique, ne doit plus étonner grand monde, sauf ceux qui font litière de la foi et de ses exigences dans l’analyse religieuse, sociale et politique de la « fille aînée de l’Eglise »    

     Cette apostasie remonte chronologiquement, dans ses prémices, à ce qui a été pompeusement appelé la ''Renaissance'' c’est-à-dire un mouvement littéraire, artistique et scientifique fondé sur l’imitation de l’Antiquité et qui naquit à Florence, en Italie, dès la première moitié du « quattrocento » (période s’étendant approximativement de la fin du XIVe au XVe siècle), et que François Ier, fasciné par l’Italie, introduisit dans notre pays au début du XVIe siècle.   

     Ce mot de Renaissance, ouvrant la voie à la Réforme protestante et à la Révolution de 1789, fut en réalité comme un cri de guerre annonçant une incroyable résurrection du paganisme en terre chrétienne. Cette paganisation de la société française qui a eu, qui a, et qui aura des conséquences ultimes très graves se caractérise par :  

ITrois éléments constitutifs  

     1 – L’élément intellectuel : émancipation de la raison ou rationalisme.  

     2 – L’élément moral        : émancipation de la chair ou sensualisme.  

     3 – L’élément social qui rend le divin et le social identiques en confondant :  

     * La divinité avec telles créatures ou l’ensemble des créatures par la divinisation de la nature ou l’annexion de Dieu à la nature  

     * La religion et les devoirs civiques avec le culte compris dans les fonctions du citoyen. Ce culte des citoyens s’adressant à l’Etat, soit directement, soit à travers une religion officielle.     

IITrois grands caractères spécifiques qui apparaissent lorsque ces éléments constitutifs sont parvenus à leur développement complet :  

     1 - En matière religieuse :  

- L’incroyance parmi les lettrés  

- L’indifférence parmi le peuple qui, du moment qu’il a du pain, des jeux et des plaisirs  sensuels en tous genres et à outrance, se satisfait de ces choses considérées comme  la quintessence du bonheur humain.  

- L’indifférence politique en vertu de laquelle toutes les religions sont également bonnes et également mauvaises aux yeux des gouvernements. Postulat de l’indifférentisme religieux que doivent adopter et proclamer nos hypocrites hommes et femmes politiques dits catholiques pour pouvoir faire carrière.    

     2 - En matière sociale :  

     Une civilisation matérielle très avancée, très corrompue et corruptrice parce qu’elle ne pense qu’au bien-être matériel de l’homme et produit deux grands résultats : le luxe scandaleux d’un petit nombre, et la misère toujours plus grande d’un nombre toujours plus important.  

     3 - En matière morale :  

     Une fièvre ardente de l’argent et du plaisir accaparant toutes les préoccupations et qui pousse sinon au mépris de la loi au moins à celui de la morale :     

- la légalisation du divorce, du mariage civil, du concubinage, du Pacs et de la perversion sexuelle masculine et féminine qui s’étale, sans aucune honte, dans toutes les classes sociales, la contraception, le lâche et criminel avortement qui souligne au passage la putréfaction intellectuelle et morale de ses législateurs et souscripteurs qui, s’en prenant à des êtres sans défense, réalisent froidement un odieux massacre des innocents, bénéficiant au surplus du remboursement de la Sécurité Sociale et, comme on n’arrête pas le ''progrès'' (surtout dans la dégénérescence et l’avilissement moral), avec en ligne de mire l’euthanasie (déjà à l’oeuvre), l’eugénisme et le clonage à grande échelle, si Dieu n’y met un terme jugeant que l’iniquité est à son comble.  

     Ces éléments constitutifs du paganisme lui font atteindre son apogée lorsque, selon les modèles de l’Antiquité (la référence de la ''Renaissance''), un quatrième caractère apparaît : le Césarisme c’est-à-dire la concentration dans la main d’un seul homme, à la fois souverain pontife et empereur, de tout pouvoir religieux et social ou politique, ce qui n’est autre que le règne absolu de la force : la dictature et la tyrannie, la phase ultime de l’incarnation de l’homme sans Dieu.     

(A suivre…« Traduction politique du Nouvel Ordre Mondial »…si Dieu veut) 

René Pellegrini

Capture05.jpg

1789,1958,apostasie,argent,avortement,bien-être,bonheur,catholique,catholiques,césarisme,chair,citoyens,clônage,concubinage,contraception,créatures,de gaulle,dictature,dieu,divinisation,divinité,divorce,eglise catholique,émancipation,eugénisme,euthanasie,évêques,fille aînée de l'eglise,foi,force,franc-maçonnerie,france,incarnation,incroyance,indifférence,indifférentisme,iniquité,innocents,jésus-christ,judaïsme,mariage civil,massacre,misère,morale,naturalisme,nouvel ordre mondial,pacs,paganisme,perversion,plaisir