Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2017

Aveuglement laïco-clérical

A ceux qui, aujourd’hui, s’inquiètent ou s’agitent en vue de trouver des moyens pour moraliser la vie politique et tenter d’offrir plus de crédibilité aux citoyens, il sera utile pour les clercs et les laïcs qui ont la possibilité de côtoyer les prétendants aux affaires nationales et publiques, de leur rappeler que pour les Catholiques qui n’ont pas la mémoire courte, n’ont pas ranger leur foi dans un placard et ne veulent surtout pas qu’on leur fasse prendre des vessies pour des lanternes…

Lire la suite

27/09/2017

Conséquences du refus d'obéissance à Dieu - 2

L’autorité de Dieu rejetée, c’est la recherche de l’autorité en s’appuyant uniquement sur l’homme, homme pêcheur mu par la diversité de ses passions et de ses vices, se fabriquant des lois sur mesure pour les satisfaire, combien même elles s’inscrivent contre l’ordre naturel des choses. C’est cet homme refusant de se placer sous la loi divine pour…

Lire la suite

12/07/2017

Conséquences du refus d'obéissance à Dieu - 1

Le refus d’obéissance aux exigences divines, par l’exclusion officielle de Dieu et de Jésus-Christ de la législation nationale et des affaires publiques, est un acte aux conséquences d’une extrême gravité pour la société, en même temps qu’une redoutable responsabilité pour les hommes politiques et les gouvernants qui ont en charge le bien commun temporel de leurs administrés, non moins que leur bien éternel en veillant à leur favoriser la pratique d’une vie vertueuse…

Lire la suite

26/04/2017

L'obéissance à Dieu

Après avoir considéré le respect que Dieu exige de la part des hommes de toutes conditions intéressons-nous, maintenant, à l’obéissance que lui doivent les autorités et ceux qui aspirent à le devenir…

Lire la suite

22/02/2017

Les obligations du pouvoir civil - 2 : Le respect de Dieu - 2

Dans ce pays dont la vocation fixée, il y a plus de 15 siècles, est d’être le défenseur de l’Eglise et de l’honneur de son Roi : Jésus-Christ – n’en déplaise à ses ennemis séculaires que sont les Juifs talmudistes et kabbalistes, les francs-maçons et les musulmans – vous pouvez, aujourd’hui…

Lire la suite