Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2018

Les bienfaits de la royauté du Christ - 2 : La concorde

     Les Révolutionnaires très soucieux de concorde et d’en perpétuer, par l’exemple, sa valeur aux yeux des citoyens, rebaptisèrent la Place de la Révolution en Place de la Concorde où l’on célèbre, depuis 1792, l’utopie égalitaire annonciatrice d’une fraternité universelle mise en pratique en décapitant  celui qui devait mettre en accord les différents corps constituants de la France…

Lire la suite

21/02/2018

Les bienfaits de la royauté du Christ - 1

     Après avoir souligné les graves conséquences qui résultent pour la société civile de l’éviction de Dieu des législations nationales, le Pape Pie XI déclare :

« Si au contraire les hommes reconnaissent en particulier et en public le pouvoir royal du Christ, il en résulte des bienfaits incroyables qui pénètrent aussitôt la société civile »…

Lire la suite

Conséquences du refus d'obéissance à Dieu - 2

L’autorité de Dieu rejetée, c’est la recherche de l’autorité en s’appuyant uniquement sur l’homme, homme pêcheur mu par la diversité de ses passions et de ses vices, se fabriquant des lois sur mesure pour les satisfaire, combien même elles s’inscrivent contre l’ordre naturel des choses. C’est cet homme refusant de se placer sous la loi divine pour…

Lire la suite

06/12/2017

Aveuglement laïco-clérical

A ceux qui, aujourd’hui, s’inquiètent ou s’agitent en vue de trouver des moyens pour moraliser la vie politique et tenter d’offrir plus de crédibilité aux citoyens, il sera utile pour les clercs et les laïcs qui ont la possibilité de côtoyer les prétendants aux affaires nationales et publiques, de leur rappeler que pour les Catholiques qui n’ont pas la mémoire courte, n’ont pas ranger leur foi dans un placard et ne veulent surtout pas qu’on leur fasse prendre des vessies pour des lanternes…

Lire la suite

12/07/2017

Conséquences du refus d'obéissance à Dieu - 1

Le refus d’obéissance aux exigences divines, par l’exclusion officielle de Dieu et de Jésus-Christ de la législation nationale et des affaires publiques, est un acte aux conséquences d’une extrême gravité pour la société, en même temps qu’une redoutable responsabilité pour les hommes politiques et les gouvernants qui ont en charge le bien commun temporel de leurs administrés, non moins que leur bien éternel en veillant à leur favoriser la pratique d’une vie vertueuse…

Lire la suite

26/04/2017

L'obéissance à Dieu

Après avoir considéré le respect que Dieu exige de la part des hommes de toutes conditions intéressons-nous, maintenant, à l’obéissance que lui doivent les autorités et ceux qui aspirent à le devenir…

Lire la suite

22/02/2017

Les obligations du pouvoir civil - 2 : Le respect de Dieu - 2

Dans ce pays dont la vocation fixée, il y a plus de 15 siècles, est d’être le défenseur de l’Eglise et de l’honneur de son Roi : Jésus-Christ – n’en déplaise à ses ennemis séculaires que sont les Juifs talmudistes et kabbalistes, les francs-maçons et les musulmans – vous pouvez, aujourd’hui…

Lire la suite

16/12/2016

Les obligations du pouvoir civil

Ultérieurement, nous examinerons ce qu’implique de la part de tous les fidèles une véritable restauration du règne social et politique de Jésus-Christ sur la France. Pour l’instant, bornons-nous plus spécialement…

Lire la suite

05/10/2016

L'étendue de la Royauté du Christ

Cette royauté de Jésus-Christ doit s’étendre sur tous les individus et toutes les collectivités car souligne le Pape Pie XII… 

Lire la suite

06/08/2016

La Révolution face à la patience chrétienne

     Après les articles « Les mouvements de masse » et « Les appels à la Révolution ou à manifester » et pour ne pas tirer de conclusions erronées, je tiens à préciser que si l’obéissance envers les autorités supérieures est enseignée dans les Saintes Ecritures, cela ne signifie pas…

Lire la suite

13/06/2016

Les appels à la révolution ou à manifester

L’article « La Révolution face à la patience chrétienne » annoncé lors de l’article précédent « Les mouvements de masse » est reporté suite à un courriel d’un de mes abonnés à la Newsletter m’écrivant

Lire la suite

07/06/2016

Les mouvements de masse

     Pour ceux qui ne font pas que passer comme l’éclair sur ce blogue, ils pourront lire en guise d’introduction et de rappel, et on l’espère avec profit, cette prophétie de Saint Pie X indiquant, au-delà des utopies sociales judéo-maçonniques et des rêveries politiciennes du grand soir, par quoi commence le vrai redressement de la France et par ricochet celui du monde : http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/07/30/fra...

Lire la suite

23/03/2016

La Royauté du Christ sur les sociétés civiles

Bien que cette royauté du Christ puisse être refusée individuellement, familialement et socialement, elle concerne, par droit de conquête et de nature, toutes les nations qu’elles soient chrétiennes ou non chrétiennes.

     Les sociétés civiles rendent manifeste l’acceptation, sur elles-mêmes, de cette royauté lorsqu’elles…

Lire la suite

23/01/2016

La Royauté du Christ sur les familles ou sociétés domestiques

     Jésus-Christ est vraiment roi des familles lorsque celles-ci reposent non sur l’union libre ou concubinage, le Pacs, et toutes les autres insanités que déversent régulièrement dans la société la législation républicaine en état de putréfaction morale. Ces pratiques antichrétiennes et déshonorantes votées par des législateurs paganisés sont encouragées par des hommes politiques, des religieux et des particuliers dont l’intelligence se complaît dans la satisfaction des instincts les plus bas.

Lire la suite

06/11/2015

La Royauté du Christ sur les individus ou particuliers

     Comme le démontreront les différents articles sur la Royauté du Christ, les affirmations du Pape montreront que Notre-Seigneur n’est pas un Roi qui doit régner uniquement dans les cœurs. Bien entendu, c’est d’abord là qu’il doit régner en priorité, car comment pourrait-il régner ailleurs : sur nos familles, sur la cité, sur les institutions nationales, s’il ne commence pas par régner dans nos cœurs et les imprégner ? C’est une condition essentielle, en même temps qu’une évidence de bon sens…

Lire la suite