Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2017

Le retour des Juifs en Palestine - 6

     Je dis donc : Est-ce que Dieu a rejeté son peuple ? Loin de là ! Car moi aussi je suis Israélite, né de la race d’Abraham, de la tribu de Benjamin. Dieu n’a pas rejeté son peuple, qu’il a connu d’avance. Ne savez-vous pas ce que dit l’Ecriture au sujet d’Elie ? Comment il interpelle Dieu contre Israël ?...

Lire la suite

10/11/2016

Les princes de la Cité du bien - 1

     Ce chapitre se développera de la façon suivante : - Les bons anges, princes de la Cité du bien. - Preuve particulière de leur existence. - Leur nature. - Ils sont purement spirituels, mais ils peuvent prendre des corps : preuves. - Leurs qualités : l’incorruptibilité, la beauté, l’intelligence, l’agilité, la force. - Prodigieuse étendue de leur force. - Ils l’exercent sur les démons, sur le monde et sur l’homme, quant au corps et quant à l’âme : preuves…

Lire la suite

16/04/2016

Le Doigt de Dieu - 1

     Il s’appelle : DOIGT DE DIEU, digitus Dei. D’une richesse incomparable, ce nom indique tout à la fois la procession du Roi de la Cité du bien, sa puissance infinie, ainsi que la diversité de ses dons et de ses opérations dans l’éternelle unité de l’amour. Qu’un instant l’homme s’étudie, et, image de Dieu, il contrôlera sur lui-même la justesse de ce nom divin…

Lire la suite

22/02/2016

La non-célébration du Sabbat - Motif 3

     . Pour figurer à l’avance le repos de l’éternité, promis par Dieu. En effet, à l’aide de deux textes de la Sainte Ecriture, Saint Thomas nous enseigne que Dieu nous fit la promesse d’un repos…

Lire la suite

30/09/2014

Le pouvoir judiciaire et exécutif de Jésus-Christ

     Concernant ce pouvoir, deux remarques sont faites par le Pape : 

1 – D’abord, « C’est Jésus Lui-même qui L’affirme aux Juifs qui l’accusaient d’avoir violé le repos du sabbat par la guérison miraculeuse d’un paralytique » 

« Le Père ne juge, en effet, personne, mais il a donné tout jugement au Fils »

(St Jean V, 22) 

     Notre-Seigneur a donc été établi par son Père, comme juge suprême. Il rendra à chacun selon ses oeuvres. 

Lire la suite