Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/07/2015

L'efficacité des Exercices Spirituels de Saint Ignace

Lors du dernier article nous avons remarqué l’ancienneté de la pratique des Exercices Spirituels, même si le nom et la méthode n’étaient pas ceux que nous lui donnons aujourd’hui. Considérons maintenant leur merveilleuse efficacité en ce qui concerne la réforme et le progrès des âmes…

Lire la suite

08/06/2014

Fondements de la royauté du Christ : Droit de conquête

 achetés,actes,agneau,agréable,anéanti,apparence,argent,chair,ciel,combats,confiance,corps,créatures,croix,doux,droit de conquête,droit de nature,droit de rédempteur,égal à dieu,enfers,esclave,esprit,exalté,humilié,importance,inquiétude,jésus-christ,maître,membres,mérites,mort,nature divine,nom,obéissant,or,personnalité divine,pouvoir législatif,prix,pureté,royauté,sang,sauveur,scandale,terre,usurpation,vie,volonté

Fête de Saint Médard

(Evêque de Noyon  vers 543-556)

 

  LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 14

 

FONDEMENTS DE LA ROYAUTE DU CHRIST : DROIT DE CONQUÊTE 

     Cette royauté universelle que lui confère sa personnalité divine, Notre-Seigneur n’a pas voulu l’asseoir uniquement comme un dû lié à son droit de nature, mais il a voulu la faire reposer sur ses mérites personnels ou comme le dit Mgr Pie : 

« (…) comme conséquences des actes de sa volonté humaine » et pas seulement parce que lié à « ce que la nature divine lui octroyait déjà par collation. » 

     Ce droit acquis, par des combats victorieux durant sa vie dans la chair, est appelé :

     2 - DROIT DE CONQUÊTE OU DROIT DE REDEMPTEUR 

     Dans son Epître aux Philippiens II, 8-10 (1) Saint Paul décrit admirablement comment et à quel prix Notre-Seigneur Jésus-Christ s’est acquis ce droit :

« Lui qui, existant en forme de Dieu, n’a pas cru que ce fût pour lui une usurpation d’être égal à Dieu ; mais il s’est anéanti lui-même, en prenant la forme d’un esclave, en devenant semblable aux hommes, et en se montrant sous l’apparence d’un homme. Il s’est humilié Lui-même, se faisant obéissant jusqu’à la mort, et la mort sur la croix. »

     L’exigence qui en résulte pour toutes les créatures, aussi bien célestes que terrestres : 

« C’est pourquoi Dieu l’a exalté, et Lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans le ciel, sur la terre et dans les enfers. » 

     Droit d’essence et de nature, et droit de conquête ou de Rédempteur ayant été mis en évidence, le Pape s’emploie à nous rappeler deux conséquences  :

a)     Ne pas oublier combien nous avons coûté à notre Sauveur :

« Vous n’avez pas été rachetés au prix de matières périssables comme l’or ou l’argent, mais par le sang précieux du Christ offert comme un agneau sans tache et sans défaut. » (I Pierre I, 18-19)

b)     Ce qui en découle obligatoirement pour tous ceux qui ont fait de Jésus leur Seigneur et Maître :

- Nous ne nous appartenons plus car :

« Vous avez été achetés à un grand prix. » (I Corinthiens VI, 20)

     - Nos corps eux-mêmes sont les membres du Christ

« Ne savez-vous pas que vos corps sont les membres du Christ. » (I Corinthiens VI, 15) 

     Après avoir souligné, au passage, l’aspect agréable et doux de la qualité de Rédempteur de Notre-Seigneur Jésus-Christ et la confiance que les hommes Lui doivent, le Pape attire notre attention sur l’importance de cette Royauté qui, comme toute véritable royauté se caractérise par un triple pouvoir : législatif, judiciaire et exécutif.

(A suivre… « Le pouvoir législatif de Jésus-Christ »…si Dieu veut)

 René Pellegrini

(1) Ce texte n’est pas cité par le Pape. Je le mentionne pour étayer son argumentation.  

Capture05.jpg

12/12/2012

Traduction religieuse du Nouvel Ordre Mondial - 2

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser

Fête de Saint Valery

(Abbé † 622)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST – 4

 

TRADUCTION RELIGIEUSE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL - 2

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser     Que dirait-il aujourd’hui, quand tout ce que la terre compte de faux cultes antichrétiens se trouve conviés, au mépris des injonctions de Saint Paul et du Magistère, à l’invraisemblable et insolente mascarade d‘Assise : pendant moderne de l’assemblée des faux adorateurs rassemblés au Mont Carmel, aux jours d’Elie le prophète ? L’horreur du capharnaüm religieux d’Assise se répétant régulièrement depuis et signifiant, avec d’autres gestes et sacrilèges publics, l’apostasie des dirigeants de l’Eglise occupant traîtreusement et illégitimement le trône pontifical.

     Que penser d’une telle désobéissance de la part de ceux qui mensongèrement prétendent s’inscrire dans la continuité de l’Eglise traditionnelle ? Que penser d’un tel aveuglement manifesté dans cette pantalonnade oecuménique où la neutralité religieuse est de mise ? L’œcuménisme religieux associé à cet instrument majeur de séduction qu’est l’ONU manoeuvré par les puissances judéo-maçonniques et aux mains des hautes sociétés secrètes agissent comme deux grands mystificateurs des foules et constituent un signe manifeste que nous vivons des temps pré-antéchristiques préparant à distance – sous apparence de bien : la recherche de la paix et de la sécurité – l’accueil de l’Antéchrist comme sauveur et restaurateur de la paix, cet « homme d’iniquité », ce « fils de perdition » dont parle Saint Paul dans sa deuxième lettre aux chrétiens de Thessalonique, verset 3, et dont Notre Seigneur Jésus-Christ avait, semble-t-il, prophétiquement parlé en ces termes, en faisant remarquer aux Juifs incrédules :

« Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. » (St Jean V, 43)

     Les graves dérèglements moraux dont il a été question précédemment dans le 1er article à : en matière morale  http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/01/10/tem...  constituent des actes de rébellion caractérisés contre Dieu aboutissant jusqu’au rejet de Notre Seigneur Jésus-Christ. Ces actes ignobles allant jusqu’à répandre le sang innocent, et qui accompagnent cette frénétique demande de paix et de sécurité par les religions et les hommes politiques la vicient, et agissent comme autant de clignotants avertissant l’observateur attentif qu’une telle demande constitue une véritable moquerie à l’égard de la majesté divine, elle est d’une telle impudence qu’elle ne peut recevoir sa bénédiction.

« Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux ; quand vous multipliez les prières, je n’écoute pas : vos mains sont pleines de sang. » (Esaïe I, 15)

     Cette association politico-religieuse à caractère mondialiste nous obtiendrait-elle la paix que nous ne devrions pas être rassurés pour autant, bien au contraire, car Saint Paul prenant le soin de nous préciser :

« En effet, lorsqu’ils diront : Paix et sûreté, alors une ruine soudaine les surprendra, comme font les douleurs de l’enfantement pour une femme enceinte, et ils n’échapperont point. » (II Thessaloniciens V, 2,3) 

     Il y a donc une grande tromperie, à l’égard des simples, de laisser espérer qu’une paix durable puisse s’instaurer par la conjugaison des subtilités politiques onusiennes et des prières oecuméniques lorsque les droits et le respect qui sont dus à Notre Seigneur sont aussi souverainement bafoués. 

(A suivre… « Conséquences de l’esprit païen de la Renaissance »…si Dieu veut) 

René Pellegrini

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser

accueil,actes,antéchrist,apostasie,apparence de bien,assemblée,assise,association,bénédiction,chrétiens,continuité,demande,déréglements,désobéissance,dirigeants,douleurs,droits,eglise traditionnelle,elie,enfantement,espérer,faux adorateurs,faux cultes,femme,fils de perdition,foules,gestes,homme d’iniquité,horreur,impudence,innocent,instaurer,jésus-christ,judéo-maçonnique,juifs,magistère,mains,mondialiste,mont carmel,moquerie,mystificateurs,nom,nouvel ordre mondial,neutralité,observateur,œcuménisme,œcuménique,o.n.u,paix,penser

 

25/07/2012

L'avantage du clergé - motif 2

abstractions,acolytes,actes,application,apprécier,attention,avarice,aveu,catéchismes,catéchiste,chrétienne,clergé,colère,combler,confirmation,connaissance,connaître,corps,couronnement,credo,définir,déification,devoir,diacres,difficulté,dire,docteur angélique,doctrine chrétienne,dogme,donner,dons,édifice,embarras,émeute,enchaînement,enseignement,étendue,études,évêques,exercice,exorcistes,expérience,explications,extrême onction,faits,fidèles,frères,garnison,gourmandise,grandir

Fête de Saint Jacques le Majeur (1)

(Apôtre de Jésus-Christ et martyr 44)

 

L’AVANTAGE DU CLERGE – MOTIF 2

abstractions,acolytes,actes,application,apprécier,attention,avarice,aveu,catéchismes,catéchiste,chrétienne,clergé,colère,combler,confirmation,connaissance,connaître,corps,couronnement,credo,définir,déification,devoir,diacres,difficulté,dire,docteur angélique,doctrine chrétienne,dogme,donner,dons,édifice,embarras,émeute,enchaînement,enseignement,étendue,études,évêques,exercice,exorcistes,expérience,explications,extrême onction,faits,fidèles,frères,garnison,gourmandise,grandir     Le second motif, conséquence du premier, c’est l’avantage du clergé. A lui la mission de faire connaître la troisième Personne de l’adorable Trinité. Mais, dès l’abord, une grave difficulté se présente : la rareté des sources doctrinales. Combien de fois nous avons entendu nos vénérables frères dans le sacerdoce se plaindre de la pénurie d’ouvrages sur le Saint-Esprit ! Leurs plaintes ne sont que trop fondées. D’une part, où est le traité du Saint-Esprit qui ait paru depuis plusieurs siècles ? Nous parlons d’un traité particulier et tant soit peu complet. D’autre part, à quoi se réduit, sur ce dogme fondamental, l’enseignement des théologies classiques, les seules à peu près qu’on étudie ? A quelques pages du Traité de la Trinité, du Symbole (2) et des sacrements (3). De l’aveu de tous, les notions qu’elles renferment sont insuffisantes. Quant aux catéchismes diocésains, nécessairement plus abrégés que les théologies élémentaires, presque tous se contentent de définir.

     Le moyen de combler une si regrettable lacune est de recourir aux Pères de l’Eglise (4) et aux grands théologiens (5) du moyen âge. Mais qui a le temps et les moyens de se livrer à cette étude ? De là, pour le prêtre zélé, un extrême embarras, soit à s’instruire lui-même, soit préparer la jeunesse à la confirmation (6), soit à donner aux fidèles une connaissance sérieuse de Celui sans lequel nul ne peut rien dans l’ordre du salut, pas même prononcer le nom de son Sauveur.

« (…) Et personne ne peut dire Seigneur Jésus, que par l’Esprit-Saint » (I Corinthiens XIII, 3b)

     Quelques détails très courts et passablement abstraits, qui fixent dans la mémoire des mots plutôt que des idées, composent l’instruction du premier âge. A l’époque solennelle de la confirmation, les explications, il est vrai, deviennent un peu plus étendues. Mais, d’un côté, la première communion absorbe l’attention des enfants ; d’un autre côté, on continue d’opérer sur le terrain des abstractions. Sous la parole du catéchiste, le Saint-Esprit ne prend pas un corps, en se révélant par une longue série de faits éclatants. Faute de ressources pour parler, comme il convient, de la Personne et des œuvres du Saint-Esprit, on passe à ses dons.

     Purement intérieurs, ces dons ne sont accessibles ni à l’imagination ni aux sens. Grande est la difficulté de les faire connaître, plus grande celle de les faire apprécier. Dans l’enseignement ordinaire, ils ne sont montrés clairement ni dans leur application aux actes de la vie, ni dans leur opposition aux sept péchés capitaux, (7) ni dans leur enchaînement nécessaire pour la déification de l’homme, ni comme le couronnement de l’édifice du salut. Aussi, l’expérience l’apprend, de toutes les parties de la doctrine chrétienne, les dons du Saint-Esprit sont peut-être la moins comprise et la moins estimée. Fournir les moyens de parer à ce grave inconvénient est, à nos yeux, sinon un devoir, du moins un service, dont l’exercice du ministère nous a souvent appris à mesurer l’étendue.

(A suivre…« Le besoin des fidèles – Motif 3 »…si Dieu veut)

 

- C'est moi qui mets en gras dans le texte.

(1) Il fut le premier apôtre à verser son sang pour Jésus-Christ. Prêchant à Jérusalem et convertissant beaucoup de monde il fut pris en haine par les Juifs qui complotèrent avec deux centeniers (capitaines) de la garnison romaine, nommés Lysias et Théocrite, pour le prendre tandis qu’ils susciteraient une émeute pendant qu’il prêchait. Il fut emmené devant Hérode qui commandât qu’on lui tranchât la tête pour faire plaisir au peuple. Conduit au supplice, un paralytique lui demanda la santé. Il la lui donna au nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

(2) Il s’agit du symbole des Apôtres ou Credo (la prière je crois en Dieu)

(3) Il y a sept sacrements dans l’Eglise catholique : le baptême, la confirmation, la pénitence, l’Eucharistie, l’ordre (prêtres, évêques, Pape, diacres, sous-diacres, acolytes, exorcistes, lecteurs, portiers), le mariage et l’extrême onction.

(4) Quelques Pères de l’Eglise : Saint Irénée de Lyon, Saint Athanase, Saint Jérôme, Saint Augustin, Saint Hilaire de Poitiers, etc.

(5) Quelques théologiens catholiques du moyen âge : Saint Albert le Grand, Saint Bernard de Clairvaux, Saint Bonaventure, etc.,… et le plus grand d’entre tous et recommandé prioritairement par les Papes pour les études théologiques et philosophiques : Saint Thomas d’Aquin, surnommé docteur angélique.

(6) La confirmation constitue la deuxième étape de l’initiation chrétienne. La confirmation est le sacrement qui fait grandir dans la vie de Jésus-Christ reçue au baptême, et elle signifie la plénitude de la grâce de l’Esprit-Saint qui conduit le chrétien à l’âge parfait et l’aide à faire rayonner autour de lui, par la pratique des vertus, la bonne odeur de Jésus-Christ comme dit Saint Paul. (II Corinthiens II, 15)

 (7) Les sept péchés capitaux sont : l’orgueil, l’avarice, la luxure, l’envie, la gourmandise, la colère, la paresse  qui se décline en paresse spirituelle et paresse corporelle. On les appelle péchés capitaux car ils sont comme les sources de tous les autres.

René Pellegrini

abstractions,acolytes,actes,application,apprécier,attention,avarice,aveu,catéchismes,catéchiste,chrétienne,clergé,colère,combler,confirmation,connaissance,connaître,corps,couronnement,credo,définir,déification,devoir,diacres,difficulté,dire,docteur angélique,doctrine chrétienne,dogme,donner,dons,édifice,embarras,émeute,enchaînement,enseignement,étendue,études,évêques,exercice,exorcistes,expérience,explications,extrême onction,faits,fidèles,frères,garnison,gourmandise,grandir

abstractions,acolytes,actes,application,apprécier,attention,avarice,aveu,catéchismes,catéchiste,chrétienne,clergé,colère,combler,confirmation,connaissance,connaître,corps,couronnement,credo,définir,déification,devoir,diacres,difficulté,dire,docteur angélique,doctrine chrétienne,dogme,donner,dons,édifice,embarras,émeute,enchaînement,enseignement,étendue,études,évêques,exercice,exorcistes,expérience,explications,extrême onction,faits,fidèles,frères,garnison,gourmandise,grandir