Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/04/2018

12 certitudes sur l'Antéchrist : Certitude 4

     Si, le prophète Daniel et l’Apocalypse mettent en évidence l’orgueil des paroles et la puissance de ce suppôt de Satan, Saint Paul, pour sa part, attire notre attention sur les moyens qui permettront à ce colosse de perversité et d’impiété d’exercer sa séduction sur l’humanité…

Lire la suite

01/11/2017

12 certitudes sur l'Antéchrist : Certitude 2 et Ben Ezra

     Il est très important de bien comprendre qui sera l’Antéchrist car la subversion  est bien réelle sur ce personnage tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’Eglise…

Lire la suite

21/06/2017

Laïcité révolutionnaire - 3 : Le Christ n'est pas neutre

     Députés et sénateurs catholiques, observez bien tous ces athées, socialistes ou communistes, libéraux et libertaires de tous calibres, si sur les bancs de l’Assemblée nationale, ils ne défendent pas âprement les convictions qui les animent, les laissent-ils à la maison pour cause de laïcité ? Sur quel socle s’appuient-ils pour défendre…

Lire la suite

29/03/2017

Les noms de l'Antéchrist

     Dans le Nouveau Testament, l’Antéchrist est déjà suggéré par l’Epître de Saint Paul aux Thessaloniciens qui utilise certains mots différents pour le mentionner…

Lire la suite

16/12/2016

Les obligations du pouvoir civil

Ultérieurement, nous examinerons ce qu’implique de la part de tous les fidèles une véritable restauration du règne social et politique de Jésus-Christ sur la France. Pour l’instant, bornons-nous plus spécialement…

Lire la suite

30/11/2016

Les fruits de la Kabbale dans l'histoire

     Avant de passer aux preuves d’un gouvernement occulte d’Israël, comme annoncé précédemment, un petit rappel de quelques œuvres de la Kabbale dans l’histoire des nations…

Lire la suite

30/08/2016

Le burkini, c'est grave ?

Des français s’émeuvent, d’autres gonflent leurs pectoraux, des maires font de la résistance, des associations montent au créneau. En rédigeant cet article je ne deviens pas un apologiste de la théologie musulmane. Cela va sans dire, mais ça ira mieux en le disant...

Lire la suite

06/08/2016

La Révolution face à la patience chrétienne

     Après les articles « Les mouvements de masse » et « Les appels à la Révolution ou à manifester » et pour ne pas tirer de conclusions erronées, je tiens à préciser que si l’obéissance envers les autorités supérieures est enseignée dans les Saintes Ecritures, cela ne signifie pas…

Lire la suite

08/02/2014

Le communisme est-il mort ? - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Etienne

(Fondateur de l’ordre de Grandmont † 1124) 

 

LE COMMUNISME EST-IL MORT ? – 2

 

Cette seconde partie est, en totalité, un rajout au texte initial

 

1789,affrontements,antagonismes dialectiques,antithèse,blasphèmes,capitalisme,catholicisme traditionnel,catholiques,châtiment,chrétienté,communisme universel,dieu,eglise catholique,expansion,faux christ,finances,forces révolutionnaires,fraternité,gnose kabbalistique,haute finance internationale,hauts financiers juifs,hégel,idéologie,infiltrations spirituelles,iniquités,initiés,juifs,justes,justice,libéralisme économique,maitreya,marranes,marx,mondialisme,nations,noachisme,nouvel Âge,nouvel ordre mondial,œcuménique,paix,philosophie hégélienne,prophète,réforme protestante,règne antichristique,religion universelle,renaissance,révolte politique,socialisme démocratique,société secrète,synthèse     Le communisme, un des masques de la Révolution au XXe siècle, a permis, après la Renaissance, la Réforme protestante et la Révolution de 1789 et celles qui suivirent, de poursuivre le dynamitage de la chrétienté en incorporant en son sein - au moyen des infiltrations spirituelles marranes et maçonniques - des ferments idéologiques et politiques de révolte politique, sociale et morale, en utilisant certains mots, tout a fait acceptables pour des catholiques et par de braves gens en général, tels que « fraternité, justice, paix » mais revêtant un tout autre contenu dans l’idéologie et l’esprit des meneurs révolutionnaires, et la finalité de leur projet. 

     Il n’est pas mort, mais, sous l’angle politique, en application de la philosophie hégélienne « Thèse (capitalisme) – Antithèse (communisme) – Synthèse ou dépassement des antagonismes (mondialisme) », il fait la synthèse avec le socialisme américainet lecapitalismelibéral (1) pour mieux se l’assujettir et donner naissance au Nouvel Ordre Mondial. Sous l’angle spirituel, il est aussi le fruit de la gnose kabbalistique de Karl Marx. (2) Il a été impulsé dans les sociétés humaines par le moyen de la Haute Finance Internationale ou Haut capitalisme apatride qui lui a fourni les finances nécessaires pour son expansion. Il ne fait que changer de masque et augmenter sa virulence et son mépris pour l’être humain, en revêtant celui du mondialisme ou communisme universel (3), lequel effectue, maintenant, la convergence de toutes les forces hostiles au catholicisme traditionnel au cours des siècles. Ce que Benjamin Creme, le représentant de Maitreya le faux christ du Nouvel Age, appelle pour rassurer son monde « un socialisme démocratique ». Mondialisme qui ne tolérera qu’une seule religion universelle pour les non juifs, appelée noachisme ou nohaisme par les cercles d’Initiés, et aboutissement du travail œcuménique actuel. Vous comprenez ainsi, au-delà des arguties et contorsions théologiques d’experts en félonies, pourquoi il ne faut plus chercher à convertir les Juifs. En fait, le communisme n’est pas mort mais il fut une étape préparatoire au mondialisme dans lequel il trouvera son plein épanouissement, si Dieu le permet en châtiment des blasphèmes et iniquités des nations apostates. 

     Il ne faut jamais oublier que le communisme, soit-disant prolétarien, n’a pu émerger qu’en bénéficiant des subsides de hauts financiers juifs dont les noms sont connus (4). Au delà des apparences et des affrontements de la scène politique, il y a toujours eu soutien de la Haute Finance Internationale pour les forces révolutionnaires de gauche comme de droite, afin de susciter les antagonismes dialectiques nécessaires pour permettre à la Révolution de poursuivre sa marche en avant car, ne l’oublions jamais, elle est un « état permanent » car son inspirateur satanique est un éternel agité. 

René Pellegrini

 

(1) Lorsque je parle de synthèse du communisme avec le capitalisme, il s’agit du capitalisme dévoyé en libéralisme économique car l’Eglise catholique n’a jamais condamné le capitalisme en tant que tel « Il ne peut y avoir de capital sans travail, ni de travail sans capital » (Encyclique Rerum novarum, Léon XIII, le 15 mai 1891). A charge pour le capitalisme de ne pas prendre la main d’œuvre pour des bêtes de somme ou des objets jetables.

(2) Appelé prophète des temps modernes. Petit-fils de rabbin, et membre de la société secrète juive  ''la Ligue des Justes''

(3) Incarnation du règne antichristique.

(4) Voir ici, note 1   http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/01/29/les...

Capture05.jpg

1789,affrontements,antagonismes dialectiques,antithèse,blasphèmes,capitalisme,catholicisme traditionnel,catholiques,châtiment,chrétienté,communisme universel,dieu,eglise catholique,expansion,faux christ,finances,forces révolutionnaires,fraternité,gnose kabbalistique,haute finance internationale,hauts financiers juifs,hégel,idéologie,infiltrations spirituelles,iniquités,initiés,juifs,justes,justice,libéralisme économique,maitreya,marranes,marx,mondialisme,nations,noachisme,nouvel Âge,nouvel ordre mondial,œcuménique,paix,philosophie hégélienne,prophète,réforme protestante,règne antichristique,religion universelle,renaissance,révolte politique,socialisme démocratique,société secrète,synthèse

30/01/2014

Les élections 2012 : La grande illusion - 2

     Aux bienheureux électeurs de 2012. A l’époque,  vous avez aimé votre champion M. François Hollande, le Président ‘’normal’’ et ennemi acharné de la finance ? Vous allez adorer le passage de témoin au nouveau champion confectionné pour  les récidivistes et  les lobotomisés, avec ou sans diplôme ronflant, le godelureau illuminé M. Emmanuel Macron, lui aussi...

Lire la suite

15/07/2012

La gloire du Saint-Esprit - Motif 1 (suite)

 

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Jacques

(Evêque de Nisibe, confesseur 350)

 

LA GLOIRE DU SAINT-ESPRIT - MOTIF 1 (suite)

 

abandon,adam,adoration,âmes,amour,bienfaits,blasphèmes,calvaire,cénacle,chair,chrétien,chrétiens,clergé,colombe,confiance,connaissance,constance,créatures,croix,culte,dévouement,douleurs,faibles,forces,hommages,ignorance,ingratitude,langues de feu,lèvres,mépris,notre-seigneur,nuée lumineuse,oubli,passion,piété,plainte,reconnaissance,révolte,saint-esprit,sanctification,sentiments,signe de la croix,symboles,simon de cyrène,souvenir,thabor,toucher,trinité,tristesse,verbe incarné     En est-il de même pour le Saint-Esprit ? Ses œuvres propres ne sont pas sensibles, comme celles du Père et du Fils. La sanctification qu’il opère dans nos âmes, la vie qu’il répand partout échappe à la vue et au toucher. Il ne s’est pas fait chair comme le Fils. Comme lui, il n’a point habité, sous une forme humaine, parmi les enfants d’Adam. Trois fois seulement il s’est montré sous un emblème sensible, mais passager : colombe au Jourdain, nuée lumineuse au Thabor, langues de feu au Cénacle. Afin de le représenter, les arts n’ont pas, comme pour Notre-Seigneur, la faculté de varier leurs tableaux. Deux symboles : voilà tous les moyens plastiques laissés à la piété, pour redire aux yeux son existence et ses bienfaits. (1)

     Aussi qu’elle connaissance a-t-on du Saint-Esprit dans le monde actuel et même parmi les chrétiens ? Où sont les vœux qu’on lui adresse, le culte qu’on lui rend, la confiance et l’amour qu’on lui témoigne, l’expression sérieuse et soutenue du besoin continuel que nous avons de son assistance ? Son nom même, prononcé dans le signe de la croix, éveille-t-il les mêmes sentiments que celui du Père et du Fils ? Il est triste, mais il est vrai de le dire, la troisième personne de la Trinité dans l’ordre nominal, le Saint-Esprit, est aussi la dernière dans la connaissance et dans les hommages de la plupart des chrétiens. Cet oubli profond, tranchons le mot, cette ingratitude générale, est le calvaire du Saint-Esprit.

     Or, si la passion de la seconde Personne de l’adorable Trinité émeut le chrétien jusque dans les profondeurs de son être, comment voir de sang-froid la passion de la troisième ? Pour être moins accessible à nos sens extérieurs, en est-elle moins douloureuse ? N’est-ce pas le même abandon, le même mépris, trop souvent les mêmes blasphèmes ? De la bouche du divin Esprit ne vous semble-t-il pas entendre la plainte qui tombait des lèvres mourantes de l’Homme des douleurs :

« (…) j’ai attendu avec constance quelqu’un qui prit part à ma tristesse, et nul ne l’a fait ; et quelqu’un qui me consolât, et je n’ai trouvé personne. » (Psaumes LXVIII, 21) (2)

     Consoler le Saint-Esprit, ou du moins, comme Simon de Cyrène le fit pour le Verbe incarné, l’aider à porter sa croix : belle mission ! S’il en fut. Mais, pour de faibles créatures, le moyen de l’accomplir ? Employer tout ce qu’elles ont de vie à glorifier cette très adorable et très aimable Personne de l’auguste Trinité. Comment la glorifier ? En changeant, à son égard, l’ignorance et l’oubli en connaissance et en tendre souvenir ; l’ingratitude, en reconnaissance et en amour ; la révolte, en adoration et en dévouement sans bornes. Inutile de le dire, de tout point, une pareille tâche est au-dessus de nos forces. Aussi nous avons bien moins pour but de la remplir que de l’indiquer.

(A suivre… « L’avantage du clergé – Motif 2 »…si Dieu veut)

 

(1) L’Eglise a défendu de représenter le Saint-Esprit autrement que sous la forme d’une colombe ou de langues de feu (Bulle Sollicitudinis de Benoît XIV)

(2) Psaumes 69,21 dans les Bibles protestantes (Segond et autres)

René Pellegrini

Capture05.jpg

abandon,adam,adoration,âmes,amour,bienfaits,blasphèmes,calvaire,cénacle,chair,chrétien,chrétiens,clergé,colombe,confiance,connaissance,constance,créatures,croix,culte,dévouement,douleurs,faibles,forces,hommages,ignorance,ingratitude,langues de feu,lèvres,mépris,notre-seigneur,nuée lumineuse,oubli,passion,piété,plainte,reconnaissance,révolte,saint-esprit,sanctification,sentiments,signe de la croix,symboles,simon de cyrène,souvenir,thabor,toucher,trinité,tristesse,verbe incarné