Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2018

Le massacre de la légion thébaine

     En commentant ce récit sur cette légion chrétienne, je risque de heurter certaines consciences sensibles. Je ne cherche pas à provoquer ni à blesser. Je souhaiterai que mes commentaires soient reçus, par ceux qui seraient en désaccord, comme la volonté de montrer jusqu’où peut conduire une foi profonde formée sur le modèle de Jésus-Christ et à laquelle je ne suis pas insensible, car l’Eglise…

Lire la suite

05/09/2018

Fonctions des dominations, principautés et puissances

     Les sept grands Princes angéliques tiennent une trop large place dans la création et dans le gouvernement du monde ; ils nous obtiennent trop de faveurs, nous rendent trop de services ; ils sont trop honorés de Dieu lui-même, pour que l’Eglise ait oublié de leur rendre un culte spécial de reconnaissance et de vénération…

Lire la suite

31/10/2015

Acte de réparation au Coeur Immaculé de Marie

     Cœur immaculé de Marie, nous voici prosternés devant Vous, nous, vos enfants ; nous voulons, par notre amour, réparer les offenses de tant de malheureux qui sont aussi vos enfants.

     Nous vous demandons pardon pour ces pauvres pécheurs, qu’une ignorance coupable ou la passion rend aveugles, comme nous Vous demandons aussi pardon de nos manquements et de nos ingratitudes…

Lire la suite

19/09/2015

Les moyens de Dieu pour le salut - 3

De plus, on trouve, à toutes les époques et sous tous les climats, l’usage des sacrifices, des purifications, des adorations, des prières, conservés chez les peuples païens comme chez les Juifs. Qui pourrait affirmer qu’aucun de ces actes, manifestation d’une foi quelconque, n’avait dans aucune circonstance un rapport plus ou moins compris, avec l’expiation du péché en général…

Lire la suite

12/02/2013

Le Confiteor : Je confesse à Dieu

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Sainte Eulalie de Barcelone (1)

(Vierge et martyr 304 

 

LE CONFITEOR : JE CONFESSE A DIEU    

  

     absolution,action,apôtre,barcelone,chrétien,confiteor,cruel,dacien,décapiter,dieu tout-puissant,dioclétien,eulalie,exercice spirituel,fouetter,furie,indulgence,jésus-christ,marie,martyre,maximien,miséricorde,parole,péché,pensée,prier,pureté,rémission,répandre,saint ignace de lola,saint jean baptiste,saint michel archange,saint paul,saint pierre,sang,tourment,tyrannie,vie éternelle,viergeJe confesse à Dieu tout-puissant,

     A la bienheureuse Marie toujours vierge,

     A saint Michel Archange,

     A saint Jean-Baptiste,

     Aux Apôtres saint Pierre et saint Paul,

     A tous les saints,

               (et à vous mon Père)

     Que j’ai beaucoup péché

     Par pensées, par paroles et par actions :

     C’est ma faute, c’est ma faute, c’est ma très grande faute,

            (se frapper trois fois la poitrine)

     C’est pourquoi je supplie la bienheureuse Marie toujours Vierge,

     Saint Michel Archange,

     Saint Jean-Baptiste,

     Les Apôtres saint Pierre et saint Paul,

     Tous les saints,

               (et vous mon Père)

     De prier pour moi le Seigneur notre Dieu.

     Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde,

     Qu’il nous pardonne nos péchés,

     Et nous conduise à la vie éternelle.

     Ainsi soit-il.

     Que le Seigneur tout-puissant et miséricordieux nous accorde  l’indulgence,

     l’absolution et la rémission de nos péchés.

     Ainsi soit-il.

 (Prière tirée de mon livre des Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola

(1) Belle et honnête jeune fille de quatorze ans, elle avait consacré sa pureté virginale à Jésus-Christ. Devant la furie du président Dacien à répandre le sang des chrétiens, elle alla à son tribunal pour le reprendre sur sa tyrannie contre les chrétiens. Furieux, il la fit fouetter et, s’endurcissant, il lui fit subir de cruels tourments avant de la faire décapiter sur la place publique de Barcelone. Elle consomma son martyre sous les règnes de Dioclétien et Maximien.

René Pellegrini

Capture05.jpg

15/11/2012

Ave Maria : La salutation angélique

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête des Saints Samone, Gurie et Abibe (1)

(Martyrs vers 305/306 et 322) 

 

L’AVE MARIA : LA SALUTATION ANGELIQUE (2) 

 

     Je vous salue Marie, pleine de grâce,

     Le Seigneur est avec vous,

     Vous êtes bénie entre toutes les femmes,

     Et Jésus le fruit de vos entrailles est béni.

     Sainte Marie, Mère de Dieu,

     Priez pour nous, pauvres pêcheurs,

     Maintenant et à l’heure de notre mort.

     Ainsi soit-il.

ave maria,chair,chrétiens,concile d'ephèse,concile de chalcédoine,dioclétien,divinité,eglise,enfantement,états d’âme,femmes,foi,grâce,humanité,incarné,jésus-christ,louanges,martyr,maternité divine,mère de dieu,mort,musulmans,nature humaine,pêcheurs,prière,priez,prophète,sainte elisabeth,sainte vierge marie,salutation angélique,souffrances,supplications,témoin de jéhovah,verbe de dieu(1) Le président Antonin ayant été averti que Samone et Gurie étaient chrétiens, mais qu’ils en faisaient d’autres par leur persuasion, les fit cruellement tourmenter avant de les faire décapiter, sous l’empire de Dioclétien vers 305/306. Quant à Abibe ou Habib, après lui avoir fait subir bien des souffrances, le président Lyssanias le fit brûler à petit feu, pour rendre sa mort plus sensible. Il consomma son martyr pour sa foi en Jésus-Christ, en 322, sous l’empire de Licinius.

(2) Cette prière permet d’exprimer deux états d’âme : louanges (en bleu) et supplications (en vert)

L’Ave Maria est la réunion des paroles de la salutation angélique à Marie (st Luc I, 28 ) avec la réponse de sainte Elisabeth à Marie (st Luc I, 42) auxquelles l’Eglise a rajouté « Mère de Dieu » - theotokos en grec - lors de la proclamation de la maternité divine par le Concile d’Ephèse en 431 et confirmé par le Concile de Chalcédoine en 451. Titre de  « Mère de Dieu » non parce que la nature et la divinité du Verbe de Dieu auraient leur origine en Marie, ce qui ne saurait être, mais parce que le Verbe de Dieu s’est incarné, s’est fait chair, a pris la nature humaine par Marie. Ainsi, ce qui est né de Marie (Jésus) est Dieu (en tant que Verbe de Dieu) et Homme (en tant que chair par l’enfantement dans le sein de la vierge Marie) d’où la double nature en Jésus : divine et humaine. Ne considérer en Jésus que son humanité et sa qualité de prophète c’est croire et raisonner comme les témoins de Jéhovah ou les musulmans.

René Pellegrini

Capture05.jpg

ave maria,chair,chrétiens,concile d'ephèse,concile de chalcédoine,dioclétien,divinité,eglise,enfantement,états d’âme,femmes,foi,grâce,humanité,incarné,jésus-christ,louanges,martyr,maternité divine,mère de dieu,mort,musulmans,nature humaine,pêcheurs,prière,priez,prophète,sainte elisabeth,sainte vierge marie,salutation angélique,souffrances,supplications,témoin de jéhovah,verbe de dieu