Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2012

Traduction religieuse du Nouvel Ordre Mondial - 1

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union

Fête de Saint Damase

(Pape † 384)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST – 3

 

TRADUCTION RELIGIEUSE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL - 1

 

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union     Dans le domaine religieux, l’oeuvre de mise en place et de construction du Nouvel Ordre Mondial se manifeste par la préparation psychologique que constitue le rituel bien orchestré des prières individuelles et surtout communes pour la paix par les chefs religieux des différentes religions regroupées dans '' O.N.U '' des cultes religieux, cette mystification planétaire qu’est l’oecuménisme – traduction dans l’ordre religieux de ce qu’est l’O.N.U dans l’ordre politique – attelage mal assorti de religions aux enseignements contradictoires et hétéroclites dont certaines, de surcroît, se signalent par l’insigne mépris et haine qu’elles vouent à Notre Seigneur Jésus-Christ. Les catholiques n’entendent-ils pas, font-ils litière de ces deux sévères avertissements ?

    . Celui des cinq antithèses inspirées et de l’injonction, non moins inspirée, qui les suit de Saint Paul : 

 « Ne portez pas un même joug avec les infidèles ; car quelle union y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? Ou quelle association entre la lumière et les ténèbres ? Ou quel accord entre le Christ et Bélial ? Ou quelle part entre le fidèle et l’infidèle ? Quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles ?....C’est pourquoi sortez du milieu d’eux et séparez-vous, dit le Seigneur, et ne touchez point ce qui est impur et je vous accueillerai. » (II Corinthiens VI, 14-17)

    . Celui du Magistère infaillible de l’Eglise catholique sur la véritable unité religieuse, et condamnant par avance, avec lucidité, l’oecuménisme présenté sous le nom de pan-christianisme dans l’Encyclique Mortalium Animos : 

« Persuadés que sont très rares les hommes dépourvus de sentiments religieux, certains paraissent en avoir conçu l’espoir que les peuples, malgré la divergence et l’opposition de leurs croyances, arriveraient cependant sans trop de difficultés à s’entendre sur quelques vérités qui constitueraient une sorte de fondement commun de la vie spirituelle. Dans ce but, ils multiplient les congrès, les assemblées et les discours (…) La conséquence de tout cela, c’est que le Saint Père ne peut en aucune façon, participer à ces sortes de congrès pan-chrétiens, et qu’il est interdit aux catholiques d’apporter leur approbation ou leur collaboration à ce genre d’entreprise, car le faire serait ajouter de l’autorité à une fausse religion chrétienne, entièrement étrangère à l’Eglise du Christ (…) L’unique voie légitime par laquelle il faut tendre à la réunion de tous les chrétiens est de favoriser le retour des dissidents à la seule véritable Eglise du Christ, car c’est elle qu’ils ont eu jadis le malheur de quitter. Seule l’Eglise catholique est gardienne fidèle du culte véritable (…) » ( S.S Pie XI, le 19 janvier 1928 ) 

     Voilà qui est clair, très clair ! « Le Saint Père ne peut en aucune façon, participer à ces sortes de congrès pan-chrétiens » et il « interdit aux catholiques d’apporter leur approbation ou leur collaboration à ce genre d’entreprise (…) » Voilà qui est parlé comme un Pape digne de ce nom, soucieux des intérêts des âmes, de Jésus-Christ et de son Eglise. Et, il faut le souligner avec force, cette interdiction concernait, à l’époque, les seules religions cataloguées chrétiennes appelées « fausse religion chrétienne » par le Pape.

(A suivre… « Traduction religieuse du Nouvel Ordre Mondial - 2 »…si Dieu veut) 

René Pellegrini

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union

accord,ajouter,antithèses,approbation,assemblées,association,autorité,avertissement,bélial,catholiques,chefs religieux,collaboration,congrès,construction,croyances,culte,discours,dissidents,divergence,eglise catholique,encyclique,espoir,fausse religion,faux cultes,favoriser,fidèle,fondement commun,idoles,impur,iniquité,interdiction,joug,justice,lucidité,magistère,mystification,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,pan-christianisme,participer,préparation psychologique,quitter,rapport,réunion,sentiments religieux,souligner,temple de dieu,ténèbres,union

05/10/2012

Le Christ-roi : Objectif du site - 1

Ce blog est dédié à la plus grande gloire de notre Dieu et Sauveur, par la mise en évidence de la Royauté universelle – sociale et politique – de Notre Seigneur Jésus-Christ. Royauté non seulement dans les cœurs pris individuellement, et d’un caractère purement spirituel, mais aussi sur les cités et les nations (sociale et politique). Comment pourrait-il en être autrement puisque 

Lire la suite

19/08/2012

Extrait de l'Encyclique Quas Primas

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Louis

(Evêque de Toulouse et confesseur, de l’Ordre de Saint François d’Assise 1297) (2)

acclamation, apostat, assemblée nationale, autorité, aveuglement, cerveau, complicité, conduite, conférence, désinvolture, dieu, dignité, droits de jésus-christ, élite, encourager, encyclique, enfer, ennemi, exhortation, france, ignominie, immondices, inimitié, institutions, laïcité, mépris, négligence, odeur, palais bourbon, parlement, pie xi, politique, proclamation, prostituée, puissance, putréfaction, quas primas, rédempteur, saint louis, silence, sodome, vie publique

Extrait de l'Encyclique Quas Primas

3822374617.jpg

(1) La France ou plutôt la prostituée républicaine et les apostats de l’Assemblée nationale après leur « indigne silence sur Notre Rédempteur » ont poursuivi leur mépris et leur inimitié à l’égard de Dieu et de Notre-Seigneur Jésus-Christ en les expulsant des institutions et de la vie publique françaises par la proclamation de la laïcité, ce qui leur a permis d’exploser, progressivement, les dernières barrières morales en légiférant sans aucune référence aux lois divines et, en plus d’autres ignominies, d’encourager et de faciliter les mœurs dépravées de Sodome et Gomorrhe. De cet antre de l’enfer qu’est devenu le Palais Bourbon s’exhale l’odeur nauséabonde des immondices que sécrètent des cerveaux en état de putréfaction. La grande masse des catholiques a-t-elle entendu et appliqué cette exhortation du Pape Pie XI ? Les faits parlent d’eux-mêmes. Pauvre France, à moins que tu ne le pressentes déjà, si tu savais - à cause de ta négligence et ta désinvolture - vers quoi te dirigent tes "élites" tous sigles politiques confondus, dans leur aveuglement ou leur complicité éhontée avec les ennemis dissimulés ou déclarés de la France et de Notre-Seigneur Jésus-Christ.

(2) En 1297 selon le cardinal Baronius et confirmé par Surius. En 1299 selon la chronique de Marc de Lisbonne.

René Pellegrini

images 1.jpg

image 2.jpg