Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/02/2018

Les bienfaits de la royauté du Christ - 1

     Après avoir souligné les graves conséquences qui résultent pour la société civile de l’éviction de Dieu des législations nationales, le Pape Pie XI déclare :

« Si au contraire les hommes reconnaissent en particulier et en public le pouvoir royal du Christ, il en résulte des bienfaits incroyables qui pénètrent aussitôt la société civile »…

Lire la suite

24/07/2017

Les Juifs persécuteurs - 2 : Aspect religieux

Quand je dis « les Juifs » je ne veux pas dire tous les Juifs - à l’époque de Jésus comme après - mais surtout, même si ça fait pas mal de monde, leurs élites politiques et religieuses fidèles aux doctrines sur le Christ des rabbins pharisiens kabbalistes et talmudistes, et ceux qui adhèrent en actes et paroles à leurs enseignements ; ou ceux qui véhiculent des pratiques sociales et politiques antichrétiennes. Mon propos sur les Juifs ne se veut pas simplificateur...

Lire la suite

28/06/2017

Qu'allez-vous célébrer le 14 juillet ?

A lire, sans esprit de haine, mais sans oublier sur quoi vous célébrez année après année. Que dirait les ‘’grandes consciences’’ si, en France, on dansait et festoyait sur un évènement qui, en cinq lettres, commence par un S et finit avec un H ? On assisterait à une levée de boucliers. Des cris d’indignation et une réprobation en boucle sur les media. Par contre, le 14 juillet c’est la fête. Les cadavres valent moins chers. TARTUFFES !...

Lire la suite

19/04/2017

Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qu est à Dieu - 1

     Ces paroles de Jésus sont abondamment utilisées, non seulement par les ennemis de l’Eglise, mais encore par un grand nombre de catholiques. Elles sont destinées à couper court les propos de tous ceux qui, au Parlement ou entre particuliers, s’efforceraient de rappeler la doctrine pourtant classique des devoirs de l’Etat envers Dieu quand bien même…

Lire la suite

12/04/2017

Laïcité révolutionnaire - 2 ou tout restaurer dans le Christ - 1

Pour un homme politique catholique serait-ce un gros mot d’en référer au Christ et à l’enseignement de l’Eglise dans une assemblée parlementaire qui doit légiférer pour un peuple à majorité catholique ? D’en référer à leurs enseignements moraux ?...

Lire la suite

08/02/2017

Preuves d'un gouvernement occulte d'Israël

     Après l’introduction de l’article précédent, venons-en aux preuves d’un gouvernement occulte de la nation juive. Deux lettres juives datées du XVe siècle, une en français, l’autre en espagnole, imprimées la première fois, en français…

Lire la suite

25/01/2017

Caractéristiques de l'Antéchrist

     L’état d’esprit quasi général étant constitué soit d’indifférentisme religieux, soit d’une frénésie de spiritualité en tous genres, il m’a paru bon d’aborder cette question de l’Antéchrist et les moyens mis en œuvre pour favoriser son apparition...

Lire la suite

05/10/2016

L'étendue de la Royauté du Christ

Cette royauté de Jésus-Christ doit s’étendre sur tous les individus et toutes les collectivités car souligne le Pape Pie XII… 

Lire la suite

30/08/2016

Rappel pour M. Valls - 1

     Je vous rappelle, M. Valls, au cas où vous l’auriez oublié, que vos maîtres spirituels aient omis de vous l’enseigner ou ne vous aient présenté une monarchie d’Ancien Régime toute de noirceur, évincée par une Révolution et une République toute baignée de luminosité, d’amour et de respect du prochain comme l’atteste la probante…

Lire la suite

24/08/2016

Catholiques, attention !

Telles furent les paroles que Notre-Seigneur adressa à ses disciples après avoir célébré le dernier repas pascal. Paroles qu’aucun chrétien et serviteur de Jésus-Christ, à toutes les époques, ne peut se permettre d’oublier ou de sous-estimer sans grave dommage pour l’intégrité de sa foi et la sauvegarde morale, intellectuelle et religieuse de sa patrie…

Lire la suite

25/07/2016

La non-célébration du Sabbat : Motif 5

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Christophe

(Martyr  254)

christophe.jpg

 

FAUT-IL OBSERVER LE SABBAT ? - 8

 

LA NON-CELEBRATION DU SABBAT : MOTIF 5

 

     CINQUIEME MOTIF :

     - Pour que les maîtres témoignent de la bonté envers leurs subordonnés

« Observez le jour du sabbat, et ayez soin de le sanctifier, selon que le Seigneur votre Dieu vous l’a ordonné. Vous travaillerez pendant six jours, et vous ferez alors tous vos ouvrages. Mais le septième jour est celui du sabbat, c’est-à-dire du jour de repos du Seigneur votre Dieu. Vous ne ferez aucune œuvre servile ce jour-là, ni vous, ni votre fils, ni votre fille, ni votre serviteur, ni votre servante, ni votre bœuf, ni votre âne, ni aucune de vos bêtes, ni l’étranger qui est au milieu de vous ; afin que votre serviteur et votre servante se reposent comme vous. » (Deutéronome V, 12-14) 

     En effet, en mentionnant ce cinquième motif, saint Thomas fait observer que :

« Certains hommes en effet, cruels à eux-mêmes et aux leurs, ne cessent jamais de travailler pour le gain ; et c’est le fait surtout des Juifs, à cause de leur extrême avarice. »

     Comme quoi la réputation sur la cupidité juive demeure constante à travers les siècles, et sous toutes les latitudes. (1)

     Récapitulons les cinq motifs qui justifièrent la promulgation du précepte de la sanctification du Sabbat et ses significations et applications dans le temps :

    * En souvenir de la première création « souviens-toi » pour les Juifs, dans la seconde création en Jésus-Christ pour les chrétiens, et pour détruire l’erreur de l’éternité du monde.

    * Pour nous instruire dans la foi au Rédempteur, et dans le repos de sa chair dans le tombeau.

    * Pour figurer à l’avance le repos des labeurs de la vie présente par le repos de l’éternité promis par Dieu.

    * Pour que l’homme ravive en lui l’amour de Dieu par la prière et la louange.

    * Pour que les maîtres ou les employeurs témoignent de la bonté en accordant du repos à leurs serviteurs ou employés.

(A suivre…« La non-célébration du Sabbat : Le rôle de l’Eglise »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(1) C’est comme membre de la secte des négateurs de complots ou de manipulations et mensonges étatiques, de surcroît fondamentaliste et radicalisé de la République et de la laïcité, que l’ombrageux et très agité M. Valls - prenant de plus en plus de français pour des imbéciles ou des oublieux du passé - se constitue grand défenseur et louangeur, devant l’Eternel, des Juifs déicides et talmudisés. Il doit être sous influence, ou sous hypnose, pour faire preuve d’un tel aveuglement spirituel en refusant de voir la cupidité séculaire et la totalité de la réalité historique de l’ « l’avant-garde de la République » et leurs néfastes conséquences morales, philosophiques, sociales et politiques sur la société française, et le monde en général.

René Pellegrini

Capture05.jpg

23/03/2016

La Royauté du Christ sur les sociétés civiles

Bien que cette royauté du Christ puisse être refusée individuellement, familialement et socialement, elle concerne, par droit de conquête et de nature, toutes les nations qu’elles soient chrétiennes ou non chrétiennes.

     Les sociétés civiles rendent manifeste l’acceptation, sur elles-mêmes, de cette royauté lorsqu’elles…

Lire la suite

11/03/2016

L'initiation maçonnique de M. Valls

     Après l’envolée tonitruante sur « l’avant-garde juive de la République » voyons maintenant :

     I - L’INITIATION MACONNIQUE DE M. VALLS caractérisée par…

Lire la suite

10/02/2016

Le ''peuple souverain'' a choisi : M. Chirac et la laïcité

La question ne se pose plus. Le ‘’peuple souverain’’ a choisi et les « partis politiques » n’ayant pas daigné solliciter le Prince Henri de France, le suffrage universel de notre régime démocratique – ou plutôt le mensonge universel comme l’appelait le Pape Pie IX –  vient de confier un simulacre de pouvoir à l’un de ces hommes mis en réserve, couvés, élevés, entretenus, façonnés et préparés dans le sérail républicain comme…

Lire la suite

18/11/2015

Attentats et état d'urgence

     Suite aux attentats terroristes revendiqués par Daech, du 13 novembre 2015, le Président de la République, M. François Hollande a décrété l’Etat d’urgence sur le territoire national.

     La France est-elle en sécurité pour autant ?

Lire la suite