Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/09/2018

12 certitudes sur l'Antéchrist : Certitude 6

     Après des débuts humbles et insignifiants cette petite corne, devient plus grande et plus forte, et l’Antéchrist prendra de l’envergure, comme le dira le verset 20…

Lire la suite

21/02/2018

Les bienfaits de la royauté du Christ - 1

     Après avoir souligné les graves conséquences qui résultent pour la société civile de l’éviction de Dieu des législations nationales, le Pape Pie XI déclare :

« Si au contraire les hommes reconnaissent en particulier et en public le pouvoir royal du Christ, il en résulte des bienfaits incroyables qui pénètrent aussitôt la société civile »…

Lire la suite

24/07/2017

Les Juifs persécuteurs - 2 : Aspect religieux

Quand je dis « les Juifs » je ne veux pas dire tous les Juifs - à l’époque de Jésus comme après - mais surtout, même si ça fait pas mal de monde, leurs élites politiques et religieuses fidèles aux doctrines sur le Christ des rabbins pharisiens kabbalistes et talmudistes, et ceux qui adhèrent en actes et paroles à leurs enseignements ; ou ceux qui véhiculent des pratiques sociales et politiques antichrétiennes. Mon propos sur les Juifs ne se veut pas simplificateur...

Lire la suite

28/06/2017

Qu'allez-vous célébrer le 14 juillet ?

A lire, sans esprit de haine, mais sans oublier sur quoi vous célébrez année après année. Que dirait les ‘’grandes consciences’’ si, en France, on dansait et festoyait sur un évènement qui, en cinq lettres, commence par un S et finit avec un H ? On assisterait à une levée de boucliers. Des cris d’indignation et une réprobation en boucle sur les media. Par contre, le 14 juillet c’est la fête. Les cadavres valent moins chers. TARTUFFES !...

Lire la suite

19/04/2017

Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qu est à Dieu - 1

     Ces paroles de Jésus sont abondamment utilisées, non seulement par les ennemis de l’Eglise, mais encore par un grand nombre de catholiques. Elles sont destinées à couper court les propos de tous ceux qui, au Parlement ou entre particuliers, s’efforceraient de rappeler la doctrine pourtant classique des devoirs de l’Etat envers Dieu quand bien même…

Lire la suite

12/04/2017

Laïcité révolutionnaire - 2 ou tout restaurer dans le Christ - 1

Pour un homme politique catholique serait-ce un gros mot d’en référer au Christ et à l’enseignement de l’Eglise dans une assemblée parlementaire qui doit légiférer pour un peuple à majorité catholique ? D’en référer à leurs enseignements moraux ?...

Lire la suite

08/02/2017

Preuves d'un gouvernement occulte d'Israël

     Après l’introduction de l’article précédent, venons-en aux preuves d’un gouvernement occulte de la nation juive. Deux lettres juives datées du XVe siècle, une en français, l’autre en espagnole, imprimées la première fois, en français…

Lire la suite

25/01/2017

Caractéristiques de l'Antéchrist

     L’état d’esprit quasi général étant constitué soit d’indifférentisme religieux, soit d’une frénésie de spiritualité en tous genres, il m’a paru bon d’aborder cette question de l’Antéchrist et les moyens mis en œuvre pour favoriser son apparition...

Lire la suite

05/10/2016

L'étendue de la Royauté du Christ

Cette royauté de Jésus-Christ doit s’étendre sur tous les individus et toutes les collectivités car souligne le Pape Pie XII… 

Lire la suite

30/08/2016

Rappel pour M. Valls - 1

     Je vous rappelle, M. Valls, au cas où vous l’auriez oublié, que vos maîtres spirituels aient omis de vous l’enseigner ou ne vous aient présenté une monarchie d’Ancien Régime toute de noirceur, évincée par une Révolution et une République toute baignée de luminosité, d’amour et de respect du prochain comme l’atteste la probante…

Lire la suite

24/08/2016

Catholiques, attention !

Telles furent les paroles que Notre-Seigneur adressa à ses disciples après avoir célébré le dernier repas pascal. Paroles qu’aucun chrétien et serviteur de Jésus-Christ, à toutes les époques, ne peut se permettre d’oublier ou de sous-estimer sans grave dommage pour l’intégrité de sa foi et la sauvegarde morale, intellectuelle et religieuse de sa patrie…

Lire la suite

25/07/2016

La non-célébration du Sabbat : Motif 5

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Christophe

(Martyr  254)

christophe.jpg

 

FAUT-IL OBSERVER LE SABBAT ? - 8

 

LA NON-CELEBRATION DU SABBAT : MOTIF 5

 

     CINQUIEME MOTIF :

amour de dieu,âne,avant-garde de la république,avarice,aveuglement spirituel,bœuf,bonté,célébration,chair,chrétien,complot,création,cupidité,défenseur,déicide,employé,employeur,erreur,éternité,étranger,fille,fils,foi,fondamentaliste,hypnose,influence,jésus-christ,juif,laïcité,louange,maître,manipulation,mensonge,monde,œuvre servile,prière,rédempteur,repos,réputation,sanctification,sanctifier,secte,septième jour,servante,serviteur,société française,souvenir,tombeau,travailler,valls     - Pour que les maîtres témoignent de la bonté envers leurs subordonnés

« Observez le jour du sabbat, et ayez soin de le sanctifier, selon que le Seigneur votre Dieu vous l’a ordonné. Vous travaillerez pendant six jours, et vous ferez alors tous vos ouvrages. Mais le septième jour est celui du sabbat, c’est-à-dire du jour de repos du Seigneur votre Dieu. Vous ne ferez aucune œuvre servile ce jour-là, ni vous, ni votre fils, ni votre fille, ni votre serviteur, ni votre servante, ni votre bœuf, ni votre âne, ni aucune de vos bêtes, ni l’étranger qui est au milieu de vous ; afin que votre serviteur et votre servante se reposent comme vous. » (Deutéronome V, 12-14) 

     En effet, en mentionnant ce cinquième motif, saint Thomas fait observer que :

« Certains hommes en effet, cruels à eux-mêmes et aux leurs, ne cessent jamais de travailler pour le gain ; et c’est le fait surtout des Juifs, à cause de leur extrême avarice. »

     Comme quoi la réputation sur la cupidité juive demeure constante à travers les siècles, et sous toutes les latitudes. (1)

     Récapitulons les cinq motifs qui justifièrent la promulgation du précepte de la sanctification du Sabbat et ses significations et applications dans le temps :

    * En souvenir de la première création « souviens-toi » pour les Juifs, dans la seconde création en Jésus-Christ pour les chrétiens, et pour détruire l’erreur de l’éternité du monde.

    * Pour nous instruire dans la foi au Rédempteur, et dans le repos de sa chair dans le tombeau.

    * Pour figurer à l’avance le repos des labeurs de la vie présente par le repos de l’éternité promis par Dieu.

    * Pour que l’homme ravive en lui l’amour de Dieu par la prière et la louange.

    * Pour que les maîtres ou les employeurs témoignent de la bonté en accordant du repos à leurs serviteurs ou employés.

(A suivre…« La non-célébration du Sabbat : Le rôle de l’Eglise »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(1) C’est comme membre de la secte des négateurs de complots ou de manipulations et mensonges étatiques, de surcroît fondamentaliste et radicalisé de la République et de la laïcité, que l’ombrageux et très agité M. Valls - prenant de plus en plus de français pour des imbéciles ou des oublieux du passé - se constitue grand défenseur et louangeur, devant l’Eternel, des Juifs déicides et talmudisés. Il doit être sous influence, ou sous hypnose, pour faire preuve d’un tel aveuglement spirituel en refusant de voir la cupidité séculaire et la totalité de la réalité historique de l’ « l’avant-garde de la République » et leurs néfastes conséquences morales, philosophiques, sociales et politiques sur la société française, et le monde en général.

René Pellegrini

Capture05.jpg

23/03/2016

La Royauté du Christ sur les sociétés civiles

Bien que cette royauté du Christ puisse être refusée individuellement, familialement et socialement, elle concerne, par droit de conquête et de nature, toutes les nations qu’elles soient chrétiennes ou non chrétiennes.

     Les sociétés civiles rendent manifeste l’acceptation, sur elles-mêmes, de cette royauté lorsqu’elles…

Lire la suite

11/03/2016

L'initiation maçonnique de M. Valls

     Après l’envolée tonitruante sur « l’avant-garde juive de la République » voyons maintenant :

     I - L’INITIATION MACONNIQUE DE M. VALLS caractérisée par…

Lire la suite

10/02/2016

Le ''peuple souverain'' a choisi : M. Chirac et la laïcité

La question ne se pose plus. Le ‘’peuple souverain’’ a choisi et les « partis politiques » n’ayant pas daigné solliciter le Prince Henri de France, le suffrage universel de notre régime démocratique – ou plutôt le mensonge universel comme l’appelait le Pape Pie IX –  vient de confier un simulacre de pouvoir à l’un de ces hommes mis en réserve, couvés, élevés, entretenus, façonnés et préparés dans le sérail républicain comme…

Lire la suite

18/11/2015

Attentats et état d'urgence

     Suite aux attentats terroristes revendiqués par Daech, du 13 novembre 2015, le Président de la République, M. François Hollande a décrété l’Etat d’urgence sur le territoire national.

     La France est-elle en sécurité pour autant ?

Lire la suite

13/09/2015

Un roi pour la France - 2 : Les déclarations du Prince - 1

L’option Duc d’Anjou ayant avorté, il est intéressant de lire, dans le bulletin La Lorraine Royaliste (LLR) qui a fait du Prince Henri de France, Duc d’Orléans, son champion, certains propos tenus par le Prince à cinq journalistes, dont deux de la LLR, paroles de nature à nous renseigner sur sa personnalité chrétienne…

Lire la suite

15/06/2015

La Contre-Révolution : But et Moyens - 2

Je suis toujours sidéré lorsque je lis sur des sites catholiques des messages ponctués par des appels à la Révolution. Pour qui travaillent ces gens-là ? Que penser de ces administrateurs de forums qui laissent de tels inconscients agiter…

Lire la suite

16/04/2015

La Contre-Révolution : But et Moyens - 1

     Les révolutionnaires de droite comme de gauche veulent inventer une autre civilisation destinée à faire émerger une société fondée sur de nouvelles lois morales et sociales, et de nouveaux droits. Cette société nouvelle, société inversée d’inspiration fondamentalement satanique dans l’affichage de ses buts, faisant allègrement litière des lois morales divines et des principes moraux et sociaux chrétiens...

 

Lire la suite

23/12/2014

Nature de la Royauté du Christ

Ayant établi le fondement scripturaire de la Royauté de Notre-Seigneur, le Pape se met en devoir de préciser la nature de celle-ci. Pour ce faire, dans un premier temps, il focalisera l’attention sur l’aspect spirituel et l’étendue de cette royauté.

Lire la suite

24/10/2014

La foi est un combat

Il en est qui pense qu’il n’est pas opportun de résister de front à l’iniquité puissante et dominante, de peur, disent-ils, que la lutte n’exaspère davantage les méchants. De tels hommes sont-ils pour ou contre l’Eglise ? On ne saurait le dire. Car, d’une part, ils se donnent pour professer la

Lire la suite

25/08/2014

La loi de Sodome - 3 : Que faire maintenant ? - 2

 

Lire la suite

20/07/2014

Encyclique Notre Charge Apostolique : Application pratique - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Jérôme Emiliani

(Confesseur et fondateur de la Congrégation des Somasques  1537)

 

EXTRAIT DE L’ENCYCLIQUE NOTRE CHARGE APOSTOLIQUE – 2

 

abel,âme,antéchrist,apôtres,arche de salut,baptême,bouddha,caïn,charité,christianisme,ciel,concile vatican ii,confucius,déchristianiser,démocratie chrétienne,démon,descartes,école laïque,eglise catholique,égout collecteur,enfer,hegel,imposture,infaillibilité,kant,krishna,laïcisme,laïcité,libéralisme,mahomet,marie,marx,modernisme,mondialisme,notre père,œcuménisme,péché mortel,philosophie moderne,polythéisme,postérité de la femme,religion,repentance,révolution,rousseau,syncrétisme,tradition religieuse,traîtres,trinité,vie surnaturelle,vivre ensembleAPPLICATION PRATIQUE - 2

     La laïcité démocratique ou plutôt l’imposture du laïcisme qui se prétend neutre dans l’éducatif et en religion, mais dont les racines sont éminemment religieuses puisqu’elles prennent nécessairement naissance dans les diverses sécrétions philosophico-religieuses qui véhiculent une vision du monde, de l’homme et de la société issues de l’une des deux traditions religieuses et philosophiques (ou sagesses) de l’humanité (3) : celle de Caïn ou d’Abel. Le syncrétisme et le polythéisme de la laïcité se dissimulant, pour sa part, derrière le « vivre ensemble » de la philosophie moderne qui s’origine dans des conceptions religieuses gnostiques et philosophiques fondamentalement antichrétiennes.

     La seule religion qui l’insupporte vraiment, en digne fille du démon, c’est la vision du monde, de l’homme et de la société issue de la tradition d’Abel : le christianisme de Notre-Seigneur propagée par les apôtres, et l’Eglise catholique (4) qui n’acceptera jamais que Notre-Seigneur Jésus-Christ soit mis au même rang, ou relégué en-dessous de Bouddha, Mahomet, Krishna, Vishnu, Confucius, Hermes Trimegiste, Descartes, Rousseau, Kant, Hegel, Marx et autres fausses lumières religieuses et philosophiques de l’humanité.

     Ces deux armes redoutables de la Révolution que sont le laïcisme et l’école laïque, qui ont pour père le diable, n’ont jamais été conçus par ses propagandistes pour rendre la France plus chrétienne mais pour la déchristianiser (5). Ce qui, aujourd'hui, est plus que patent et perceptible par le dernier des imbéciles. Cet état de fait, rendu possible avec l’aide de beaucoup de catholiques laïcs et ecclésiastiques, très majoritaires dans le pays et inconséquents, complices ou traîtres à leur baptême au nom de la Très Sainte Trinité (Père, Fils et Saint-Esprit).

     A quoi bon prier hypocritement le Notre Père – pour ceux qui prient encore - en disant « Que votre règne arrive. Que votre volonté soit faite sur la terre (…) comme au ciel » (Saint Matthieu VI, 10) tout en votant pour donner le pouvoir gouvernemental et civil à des gens qui, par leur programme politique libéral et imprégné de gnostico-kabbalisme, l’éjecte de toutes les institutions publiques, et font tout ce qui est en leur pouvoir pour que ce « règne » n’advienne jamais, en édictant ou cautionnant, en zélé préparateur de l’Antéchrist, des lois antichrétiennes et corruptrices : si ce n’est pas une incohérence magistrale ou du crétinisme abouti, qu’est-ce que c’est ? Réveille-toi, mon frère !... et commence à produire du fruit qui convienne à la repentance.

     Cette tirade ne va pas plaire aux partisans de cette kyrielle de partis politiques sortis du souffle de l’enfer, mais ce blogue n’a pas été ouvert pour plaire, ni pour ratisser large en prêchant le politiquement et religieusement corrects de la pensée unique et conformiste, fabriquée et impulsée dans la société pour servir les intérêts de l’antichristianisme, et véhiculée par des média serviles, dans un but de formatage social.

René Pellegrini

 (3) La tradition d’Abel, la victime, qui s’est perpétuée dans la Postérité de la femme du Livre de la Genèse III, 15 aboutissant à la Vierge Marie et à Jésus-Christ, et la tradition de Caïn, le meurtrier, qui s’est perpétuée dans toutes les sectes, sociétés secrètes, fausses philosophies et fausses religions ennemies de cette postérité de la femme et qui constitueront, dans le modernisme, l’égout collecteur de toutes les gnoses, de toutes les hérésies, de tous les schismes fabriqués depuis l’origine et unis pour combattre, à visage découvert ou dissimulé, contre tous les précurseurs de la postérité de la femme et contre sa manifestation au temps marqué par Dieu : la Sainte Vierge de laquelle sortira le Christ et son unique Eglise, son unique bercail, son unique arche de salut, gardant le dépôt de la foi jusqu’à la fin du monde.

(4) Ne pas confondre l’Eglise catholique jusqu’au Concile Vatican II, avec l’Eglise conciliaire issue de ce Concile et dont les ‘’papes’’, en dépit des apparences, sont des apostats, traîtres au dépôt de la foi et à ses développements magistériels connexes, transmis par leurs prédécesseurs sous le sceau de l’infaillibilité manifestée par la double expression du Magistère Pontifical : ex cathedra ou extraordinaire et ordinaire universel. Désormais, ces faux papes ont pour mission de régulariser la révolution qui s’incarne maintenant dans le mondialisme en préparant, par le biais du diabolique œcuménisme, sa religion universelle syncrétiste luciférienne et antichrétienne.

(5) En digne suppôt de l’enfer, mais au moins c’est clair et vérifiable dans les faits :

« Le but de l’école laïque n’est pas d’apprendre à lire, à écrire et à compter ; c’est de faire des Libres penseurs. L’école laïque n’aura porté ses fruits que si l’enfant est détaché du dogme, s’il a renié la foi de ses pèresL’école laïque est un moule où l’on jette un fils de chrétien et d’où s’échappe un renégat. » (Paroles prononcées par un inspecteur d’Académie, lors du Convent maçonnique du Grand Orient, en 1896)

- C’est moi qui mets en gras dans la citation.

Capture05.jpg

08/07/2014

Encyclique Notre Charge Apostolique : Application pratique - 1

 PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Procope (1)

(Martyr 303)

 

ENCYCLIQUE NOTRE CHARGE APOSTOLIQUE : APPLICATION PRATIQUE - 1

anarchie,apostasie,charité,chrétiens,cinéma,cité catholique,civilisation chrétienne,cœur immaculé,communistes,confiance,devoir civique,écologistes,eglise,enfer,espérance,essence satanique,fille aînée de l’eglise,foi,franc-maçonnerie,front de gauche,front national,gnose,grand monarque,ignominie,jésus-christ,judaïsme,kabbale,laïcité,libéralisme,liberté égalité fraternité,lucifer,nationalisme,partis politiques,patience,patriotisme,pie xii,prophéties,révolution,saint pie x,sainte vierge,saints,socialistes,société chrétienne,sport,talmud,théâtre,traditionalistes,tragédies,ump,vote

Capture01.jpg

APPLICATION PRATIQUE - 1 :

     Cet extrait de l'Encyclique de Saint Pie X pour rappeler aux catholiques et aux « idiots utiles » qui s’ingénient, par oubli des principes pratiques et cohérents de la foi pour une société chrétienne et contre ce qui lui est fondamentalement nocif, à soutenir le panier de crabes des partis politiques libéraux : tous fils de la Révolution - d’essence satanique - ou de son état d’esprit (UMP, Socialistes, Communistes, Front de Gauche, Front National, NPA, Radicaux de gauche et de droite, MoDem, Ecologistes et tous les autres groupuscules ou sectes politiques devenus adeptes du mantra « liberté,égalité, fraternité ») et, par conséquent, fille et fils volontaires ou involontaires du premier opposant, du premier Protestant et révolté contre Dieu que fut Lucifer.   

     Ces multiples systèmes idéologiques et politiques, fruits vénéneux de la gnose maçonnique, de la kabbale et du Talmud juifs, qui se retrouvent tous, comme larrons en foire, dans cette ignominie qui consiste à bâtir une société dans laquelle Dieu, Notre-Seigneur Jésus-Christ et l’Eglise, par la vertu de la diabolique laïcité, sont relégués très loin derrière le sport, le cinéma, le théâtre, les jeux, les variétés, etc. Ces systèmes gangrenés par les subversives, dissolvantes et immorales émanations gnostico-kabbalistes n’offrent absolument aucun espoir crédible de redressement pour la France mais surtout un présent et un avenir de désillusions et de tragédies.

     Aucune illusion, je le répète, aucune illusion à se faire lorsque Dieu est continuellement bafoué de cette manière par un peuple en état d’apostasie avancée, se donnant de tels porte-paroles de l’enfer, traîtres à leur pays, menteurs patentés et monuments d'incompétence. Pour tous les français qui n’ont pas renié ou galvaudé leur foi catholique et chrétienne non moins que la mission divine de la France conclue lors de son alliance avec Dieu au Baptistère de Reims, c’est : Chrétiens d’abord et français ensuite, et non l’inverse comme le crie stupidement un certain nationalisme républicain qui n’est que la caricature du véritable patriotisme fondé sur la foi et la fidélité à ses ancêtres qui firent la France et la civilisation chrétienne.

     Si le clergé et les laïcs catholiques, très majoritaires en France étaient vraiment chrétiens, ils auraient dû comprendre depuis longtemps, selon les paroles du Pape, qu’on ne bâtit pas une « cité catholique » et une « civilisation chrétienne » – le moins que l’on puisse faire lorsqu’on se prétend catholique et chrétien – « si l’Eglise n’en jette les bases et n’en dirige les travaux » comme le précise et l’enseigne l’Encyclique.

     Mais sûrement pas en envoyant sottement et invariablement au gouvernement pour ''christianiser'' la France, élection après élection, en s’en faisant un devoir civique voire une gloire, des bataillons de disciples du judaïsme kabbalistique et talmudique, et d’adeptes de la franc-maçonnerie boursouflée de gnose protéiforme et ennemis irréductibles et séculaires de l’Eglise catholique, de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de la civilisation chrétienne, ou des ''catholiques'' imbus de libéralisme (2) lui-même fruit moderne de la gnose au nom menteur, et aussi destructeur que les rêveries et utopies politiques et sociales des gnostico-kabbalistes.

     Agir de la sorte serait tout aussi stupide pour des musulmans voulant islamiser l’Arabie Saoudite ou le Qatar en envoyant dans leur gouvernement respectif une pléthore de catholiques traditionalistes fidèles aux enseignements magistériels dispensés par l’Eglise catholique jusqu’à Pie XII. Ceci pour vous montrer dans quel état d’esprit et de cohérence politique se trouve, à notre époque, la fille aînée de l’Eglise avec ses électeurs et ses divers prétendants politiques. Sur la question du vote voir les articles dans la rubrique politique – Le devoir électoral.

     Il y aurait de quoi désespérer pour notre pays s’il n’y avait ces multiples prophéties consolantes de saints, au cours de l’histoire de France, pour annoncer la venue d’un Grand Monarque pour redresser la France lorsqu’elle touchera le fond de la détresse,http://lechristroi.hautetfort.com/archive/2014/05/02/les-... la prophétie de Saint Pie X sur la future conversion de la France, http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/05/08/fra... et l’affirmation de la Sainte Vierge sur le triomphe final de son Coeur Immaculé. Alors : foi, espérance, charité, confiance, patience et lucidité.

(A suivre… « Encyclique Notre Charge Apostolique : Application pratique - 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(1) Après avoir subi d’horribles tourments il fut décapité sous l’empire de Dioclétien.

(2) Le libéralisme, avec toutes ses sécrétions philosophiques et religieuses, est un péché mortel (voir les quatre articles sur l’antilibéralisme dans Rubrique présentation du blog). Péché mortel car il cause la ‘’mort’’ de l’âme, en lui faisant perdre la charité envers Dieu, qui est le principe de la vie surnaturelle. Avec la démocratie chrétienne, fruit du libéralisme, il figure parmi les pires ennemis que l’Eglise catholique aie rencontrés sur sa route.

Capture05.jpg

03/04/2014

La fornication dans les Saintes Ecritures - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Richard

 

(Evêque de Chichester  1253)  

 

L’ADULTERE ET LA FORNICATION - 8

 

LA FORNICATION DANS LES SAINTES ECRITURES - 2

 

1789,1905,adultère,aimer,barbarie,béatitudes,bien commun,civilisation moderne,comportement,conseils,croix,damnation,décadence,déchristianisation,désir,dictature,eglise catholique,enfants de lumière,étendard,félicité,fornication,grâce de dieu,grand nombre,immoralité,impiété,institutions publiques,jésus-christ,laïcité,laxisme,loi évangéliques,lois laïques,mensonge,morale satanique,ordre moral,partis politiques,paupérisme,pitié,planification,politique,religion,restaurer,révolution,sagesse de dieu,saint pie x,sang de jc,servir,société chrétienne,ténèbres,tièdes,vie vertueuse     En espérant que la grâce de Dieu et le désir de l’aimer et de le servir vous fassent être de ceux-là :

« C’est ce que quelques-uns de vous ont été, mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu. » (I Corinthiens VI, 11)

« Car autrefois vous étiez ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière, (…) examinez ce qui est agréable à Dieu. » (Ephésiens V, 8-10)

     Pour aider à favoriser ce changement de comportement, ici-bas, pour vous-même et le plus grand nombre, vous devez choisir sur le plan temporel entre deux civilisations et deux types de société :

     - Vous mettre au service de la civilisation moderne - issue de la Révolution de 1789 - dans laquelle, aujourd’hui, tous les partis politiques, sans exception, ont unanimement œuvrés pour éjecter Dieu et Notre-Seigneur Jésus-Christ de toutes les institutions publiques de l’Etat, et, après plus de deux siècles de planification et de mûrissement des lois laïques, leurs conséquences logiques dans l’ordre moral : leurs retombées dans le domaine social, économique, financier et politique générant une course inexorable vers la fuite en avant, le mensonge éhonté, l’immoralité, la décadence, le paupérisme et, à plus ou moins long terme, la dictature politico-religieuse sans pitié d’un système idéologique qui ne distinguera pas, comme l’enseigne la doctrine de l’Eglise, entre ces deux pouvoirs (1) ou vous mettre au service de la civilisation et de la société chrétiennes et de ses lois évangéliques, pour le rétablissement moral, social, économique, financier et politique de la société.

    - Vous devez choisir entre le laxisme fou et l’impiété des lois et des suggestions laïques et républicaines sur les mœurs, ou les lois et les conseils éprouvés de la sagesse de Dieu sur cette question, en adoptant le programme de Notre-Seigneur, de Saint Paul et de l’enseignement de l’Eglise catholique préconisé par Saint Pie X : « Tout restaurer dans le Christ. » (Lettre sur le Sillon, 25 août 1910).

     Il n’y a pas, et il n’y a jamais eu, en politique (2) comme en religion, de positionnement intermédiaire agréé par Dieu, et ce, depuis le Livre de la Genèse III, 15 jusqu’au Livre de l’Apocalypse III, 16 dans lequel Dieu vomit les tièdes.

     - Vous devez vous placer et travailler sous l’étendard de la Révolution, sa laïcité et sa ‘’morale’’ sataniques avec pour finalité la damnation éternelle, ou vous placer et oeuvrer sous l’étendard des béatitudes et des enseignements moraux de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de l’Eglise avec comme finalité la félicité éternelle.

     Face à la barbarie qui s’annonce Vous n’avez plus d’autre alternative.

« Car c’est par lui (Jésus-Christ) que toutes choses ont été créées dans les cieux et sur la terre (…) Et lui-même est le chef du corps de l’Eglise (…) Parce qu’il a plu au Père que toute plénitude habitât en lui ; et par lui de se réconcilier toutes choses, pacifiant par le sang de sa croix, soit ce qui est sur la terre, soit ce qui est dans les cieux. » (Saint Paul aux Colossiens I, 16-20)

René Pellegrini

(1) Je dis bien distinction entre politique et religion et non séparation comme les abrutis de 1905 l’ont votée pour pouvoir s’accaparer la sphère morale et poursuivre avec ténacité et implacabilité la déchristianisation de la France, avec les conséquences que l’on voit de nos jours.

(2) En saine philosophie, la politique est une partie de la morale qui se divise en trois parties : l’éthique ou art de la conduite individuelle, la politique ou art de gouverner une cité et l’économie ou art de la gestion familiale. La politique est ordonnée à la poursuite du bien commun qui est la vie vertueuse du plus grand nombre.

Capture05.jpg