Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/07/2017

Les Juifs persécuteurs - 2 : Aspect religieux

Quand je dis « les Juifs » je ne veux pas dire tous les Juifs - à l’époque de Jésus comme après - mais surtout, même si ça fait pas mal de monde, leurs élites politiques et religieuses fidèles aux doctrines sur le Christ des rabbins pharisiens kabbalistes et talmudistes, et ceux qui adhèrent en actes et paroles à leurs enseignements ; ou ceux qui véhiculent des pratiques sociales et politiques antichrétiennes. Mon propos sur les Juifs ne se veut pas simplificateur...

Lire la suite

03/05/2017

La mort du juste - 2

     Voilà ce qu’offre le passé à l’âme fidèle au lit de la mort : des violences, des afflictions qui ont peu duré et qui vont être éternellement consolées ; le temps des dangers et des tentations passent ; les attaques que le monde livrait à sa foi, enfin terminées ; les périls où son innocence avait couru tant de risques, enfin disparus ; les occasions…

Lire la suite

29/10/2016

La mort du pécheur - 10 : Ses derniers instants - 2

Hélas ! Elle avait vécu comme si le corps eût été tout son être ; elle avait même tâché de se persuader que son âme n’était rien ; que l’homme n’était qu’un ouvrage de chair et de sang, et que tout mourait avec nous : et on vient lui déclaré que c’est son corps  qui n’était rien qu’un peu de boue, et qui va se dissoudre…

Lire la suite

17/10/2016

Prière pour la conversion des musulmans

     Ô Cœur Saint et Immaculé de Marie, si plein de miséricorde, soyez touché de l’aveuglement et de la profonde misère des Musulmans. Vous, la Mère de Dieu fait homme, obtenez-leur la connaissance de notre Sainte Religion, la grâce de l’embrasser et la pratiquer fidèlement, afin que, par votre puissante intercession...

Lire la suite

11/09/2016

La mort du pécheur - 9 : Ses derniers instants - 1

Oui, mes Frères, cet infortuné qui s’était toujours endormi dans ses désordres, toujours flatté qu’il ne fallait qu’un bon moment, qu’un sentiment de componction à la mort pour apaiser la colère de Dieu, désespère alors de sa clémence. En vain on lui parle de ses miséricordes éternelles ; il comprend à quel point il en est indigne ; en vain…

Lire la suite