Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2018

Fonctions des dominations, principautés et puissances

     Les sept grands Princes angéliques tiennent une trop large place dans la création et dans le gouvernement du monde ; ils nous obtiennent trop de faveurs, nous rendent trop de services ; ils sont trop honorés de Dieu lui-même, pour que l’Eglise ait oublié de leur rendre un culte spécial de reconnaissance et de vénération…

Lire la suite

21/02/2018

Les bienfaits de la royauté du Christ - 1

     Après avoir souligné les graves conséquences qui résultent pour la société civile de l’éviction de Dieu des législations nationales, le Pape Pie XI déclare :

« Si au contraire les hommes reconnaissent en particulier et en public le pouvoir royal du Christ, il en résulte des bienfaits incroyables qui pénètrent aussitôt la société civile »…

Lire la suite

06/12/2017

Aveuglement laïco-clérical

A ceux qui, aujourd’hui, s’inquiètent ou s’agitent en vue de trouver des moyens pour moraliser la vie politique et tenter d’offrir plus de crédibilité aux citoyens, il sera utile pour les clercs et les laïcs qui ont la possibilité de côtoyer les prétendants aux affaires nationales et publiques, de leur rappeler que pour les Catholiques qui n’ont pas la mémoire courte, n’ont pas ranger leur foi dans un placard et ne veulent surtout pas qu’on leur fasse prendre des vessies pour des lanternes…

Lire la suite

23/08/2017

Les qualités des anges - 3

Non-seulement les anges impriment le mouvement au monde matériel, mais ils le conservent, soit en empêchant les démons de porter la perturbation dans les lois qui président à son harmonie, soit en veillant au maintien perpétuel de ces lois admirables…

Lire la suite

24/05/2017

Election législative 2017

Si les programmes seront plus ou moins différents selon les idéologies destinées à les mettre en œuvre, ils ont tous un point commun : le silence assourdissant sur Dieu, Notre-Seigneur Jésus-Christ. Si cela peut se comprendre d’hommes politiques athées ou agnostiques, ça l’est beaucoup moins pour des prétendants à la députation qui se proclament chrétiens. On me répondra... 

Lire la suite

03/05/2017

La mort du juste - 2

     Voilà ce qu’offre le passé à l’âme fidèle au lit de la mort : des violences, des afflictions qui ont peu duré et qui vont être éternellement consolées ; le temps des dangers et des tentations passent ; les attaques que le monde livrait à sa foi, enfin terminées ; les périls où son innocence avait couru tant de risques, enfin disparus ; les occasions…

Lire la suite

26/04/2017

L'obéissance à Dieu

Après avoir considéré le respect que Dieu exige de la part des hommes de toutes conditions intéressons-nous, maintenant, à l’obéissance que lui doivent les autorités et ceux qui aspirent à le devenir…

Lire la suite

23/03/2016

La Royauté du Christ sur les sociétés civiles

Bien que cette royauté du Christ puisse être refusée individuellement, familialement et socialement, elle concerne, par droit de conquête et de nature, toutes les nations qu’elles soient chrétiennes ou non chrétiennes.

     Les sociétés civiles rendent manifeste l’acceptation, sur elles-mêmes, de cette royauté lorsqu’elles…

Lire la suite

04/05/2015

Origines des Exercices Spirituels

Parler des Exercices Spirituels de Saint Ignace nous ramène au XVIe siècle. En réalité cette pratique qui consiste à s’isoler, à rechercher le calme pour mieux prier et méditer est beaucoup plus ancienne…

Lire la suite

10/04/2015

La Cité du bien et la Cité du mal - 6

Eh bien ! Cet être si fragile, si combattu, si exposé à périr que l’épaisseur d’un cheveu, une simple mauvaise pensée, le sépare de l’abîme, luttera pendant soixante ans sans tomber ; ou, s’il tombe quelquefois, il se relève, reprend courage et malgré la nature, malgré l’enfer, malgré lui-même, demeure victorieux dans le dernier combat…

Lire la suite

08/02/2014

Le communisme est-il mort ? - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Etienne

(Fondateur de l’ordre de Grandmont † 1124) 

 

LE COMMUNISME EST-IL MORT ? – 2

 

Cette seconde partie est, en totalité, un rajout au texte initial

 

1789,affrontements,antagonismes dialectiques,antithèse,blasphèmes,capitalisme,catholicisme traditionnel,catholiques,châtiment,chrétienté,communisme universel,dieu,eglise catholique,expansion,faux christ,finances,forces révolutionnaires,fraternité,gnose kabbalistique,haute finance internationale,hauts financiers juifs,hégel,idéologie,infiltrations spirituelles,iniquités,initiés,juifs,justes,justice,libéralisme économique,maitreya,marranes,marx,mondialisme,nations,noachisme,nouvel Âge,nouvel ordre mondial,œcuménique,paix,philosophie hégélienne,prophète,réforme protestante,règne antichristique,religion universelle,renaissance,révolte politique,socialisme démocratique,société secrète,synthèse     Le communisme, un des masques de la Révolution au XXe siècle, a permis, après la Renaissance, la Réforme protestante et la Révolution de 1789 et celles qui suivirent, de poursuivre le dynamitage de la chrétienté en incorporant en son sein - au moyen des infiltrations spirituelles marranes et maçonniques - des ferments idéologiques et politiques de révolte politique, sociale et morale, en utilisant certains mots, tout a fait acceptables pour des catholiques et par de braves gens en général, tels que « fraternité, justice, paix » mais revêtant un tout autre contenu dans l’idéologie et l’esprit des meneurs révolutionnaires, et la finalité de leur projet. 

     Il n’est pas mort, mais, sous l’angle politique, en application de la philosophie hégélienne « Thèse (capitalisme) – Antithèse (communisme) – Synthèse ou dépassement des antagonismes (mondialisme) », il fait la synthèse avec le socialisme américainet lecapitalismelibéral (1) pour mieux se l’assujettir et donner naissance au Nouvel Ordre Mondial. Sous l’angle spirituel, il est aussi le fruit de la gnose kabbalistique de Karl Marx. (2) Il a été impulsé dans les sociétés humaines par le moyen de la Haute Finance Internationale ou Haut capitalisme apatride qui lui a fourni les finances nécessaires pour son expansion. Il ne fait que changer de masque et augmenter sa virulence et son mépris pour l’être humain, en revêtant celui du mondialisme ou communisme universel (3), lequel effectue, maintenant, la convergence de toutes les forces hostiles au catholicisme traditionnel au cours des siècles. Ce que Benjamin Creme, le représentant de Maitreya le faux christ du Nouvel Age, appelle pour rassurer son monde « un socialisme démocratique ». Mondialisme qui ne tolérera qu’une seule religion universelle pour les non juifs, appelée noachisme ou nohaisme par les cercles d’Initiés, et aboutissement du travail œcuménique actuel. Vous comprenez ainsi, au-delà des arguties et contorsions théologiques d’experts en félonies, pourquoi il ne faut plus chercher à convertir les Juifs. En fait, le communisme n’est pas mort mais il fut une étape préparatoire au mondialisme dans lequel il trouvera son plein épanouissement, si Dieu le permet en châtiment des blasphèmes et iniquités des nations apostates. 

     Il ne faut jamais oublier que le communisme, soit-disant prolétarien, n’a pu émerger qu’en bénéficiant des subsides de hauts financiers juifs dont les noms sont connus (4). Au delà des apparences et des affrontements de la scène politique, il y a toujours eu soutien de la Haute Finance Internationale pour les forces révolutionnaires de gauche comme de droite, afin de susciter les antagonismes dialectiques nécessaires pour permettre à la Révolution de poursuivre sa marche en avant car, ne l’oublions jamais, elle est un « état permanent » car son inspirateur satanique est un éternel agité. 

René Pellegrini

 

(1) Lorsque je parle de synthèse du communisme avec le capitalisme, il s’agit du capitalisme dévoyé en libéralisme économique car l’Eglise catholique n’a jamais condamné le capitalisme en tant que tel « Il ne peut y avoir de capital sans travail, ni de travail sans capital » (Encyclique Rerum novarum, Léon XIII, le 15 mai 1891). A charge pour le capitalisme de ne pas prendre la main d’œuvre pour des bêtes de somme ou des objets jetables.

(2) Appelé prophète des temps modernes. Petit-fils de rabbin, et membre de la société secrète juive  ''la Ligue des Justes''

(3) Incarnation du règne antichristique.

(4) Voir ici, note 1   http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/01/29/les...

Capture05.jpg

1789,affrontements,antagonismes dialectiques,antithèse,blasphèmes,capitalisme,catholicisme traditionnel,catholiques,châtiment,chrétienté,communisme universel,dieu,eglise catholique,expansion,faux christ,finances,forces révolutionnaires,fraternité,gnose kabbalistique,haute finance internationale,hauts financiers juifs,hégel,idéologie,infiltrations spirituelles,iniquités,initiés,juifs,justes,justice,libéralisme économique,maitreya,marranes,marx,mondialisme,nations,noachisme,nouvel Âge,nouvel ordre mondial,œcuménique,paix,philosophie hégélienne,prophète,réforme protestante,règne antichristique,religion universelle,renaissance,révolte politique,socialisme démocratique,société secrète,synthèse

03/01/2014

Preuves scripturaires : Nouveau Testament - 1

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Sainte Geneviève

(Vierge et patronne de Paris 499) (1)

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 11

 

PREUVES SCRIPTURAIRES : NOUVEAU TESTAMENT - 1

 

1 - Le Message de l'Archange Gabriel à la Vierge Marie

« Il sera grand, et sera appelé le Fils du Très-Haut ; et le Seigneur lui donnera le trône de David son père, et il régnera éternellement sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » (St Luc I, 32,33) 

     Dans ce texte, saint Luc met en évidence la royauté éternelle du Christ. Au passage il indique que la Vierge Marie s’inscrit dans la lignée du roi David puisque Ce qui doit naître de son sein est héritier du trône de David, comme l’avait annoncé les prophètes concernant le Messie.

2 – Le Témoignage du Christ sur sa puissance et sa royauté 

     - Lorsque dans son dernier discours au peuple juif, en évoquant l’accomplissement de son rôle judiciaire au jour du jugement, il parla des récompenses ou des peines réservées pour toujours aux justes et aux pêcheurs. 

« Or, lorsque le fils de l’homme viendra dans sa majesté, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa majesté. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs ; et il placera les brebis à sa droite et les boucs à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, les bénis de mon Père, posséder le royaume qui vous a été préparé dès l’établissement du monde (…) Il dira ensuite à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits, allez au feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges (…) » (St Matthieu XXV, 31-41)

     Comme l’indique les autres versets (34 à 40), c’est sur la base des œuvres de miséricorde, fruit de la charité chrétienne envers Dieu et les hommes que nous serons jugés. Ces œuvres sont des exemples, car, à elles seules, elles ne suffisent pas à faire son salut. Mais elles présupposent d’ordinaire d’autres grandes vertus.

     - Lorsque saisissant l’occasion qui se présentait, il répondit au proconsul romain (Ponce Pilate) qui lui demandait s’il était Roi. 

« Pilate lui dit alors : tu es donc roi ? Jésus répondit : tu le dis, je suis roi. Voici pourquoi je suis venu dans le monde : pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité, écoute ma voix. » (St Jean XVIII, 37)

     Jésus confirme sa royauté au représentant de l’autorité impériale en Judée. Cette royauté est fondée sur la vérité et non sur l’intrigue ou le complot. Elle ne tire pas son origine des hommes par une acclamation ou un vote populaire, mais de Dieu.

     - Lorsqu’ après la résurrection, il commit aux apôtres la charge d’enseigner et de baptiser toutes les nations en déclarant : 

« Et Jésus s’approchant, leur parla ainsi : Toute puissance m’a été donnée dans le ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations les baptisant au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit.» (St Matthieu XXVIII, 18,19) 

     Après de telles affirmations il faut un orgueil démesuré et ne pas craindre l’imposture pour prétendre à une succession prophétique après la venue du Christ. Aucune société humaine, aucun homme ne peut se soustraire à sa « toute puissance universelle » sans dommage pour son salut éternel, car celle-ci est illimitée « dans le ciel et sur la terre ».

(A suivre…« Preuves scripturaires de la royauté de Jésus-Christ : Nouveau testament –2 »…si Dieu veut)

 René Pellegrini

(1) En 499, du temps de l’empire d’Anastase et du règne de Clovis, selon le cardinal Baronius.

Capture05.jpg

 

22/12/2013

Faut-il voter ? - 2 : Les commandements de Dieu

 PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Chérémon (1)

(Evêque et martyr Vers 249/251) 

 

FAUT-IL VOTER ? - 2

 

LES COMMANDEMENTS DE DIEU

adultère,arabie,avortement,bêtes,commandement de dieu,commandements de l'eglise,compréhensifs,culte des démons,cultes religieux,décius,dieux,dispensateur,domaine privé,égalité,épargnants,étrangers,euthanasie,femme,fornicateurs,impudique,indifférent,inflation,iniquités,injure,libéralité,libertin,médecins,méprisants,meurtre,montagnes,nations,partisan,péché mortel,royaume de dieu,scientifiques,usure,vol     Après avoir considéré les conditions du devoir électoral chrétien tel que l’enseigne le catéchisme et les précisions du Pape Pie XII, il convient d’examiner le vote sous l’angle des commandements de Dieu, plus précisément 6 commandements (1-5-6-7-9 et 10).

     Les candidats ou listes pour lesquels vous allez voter vous ont-ils donné des « garanties sûres qu’ils respecteront les droits de Dieu et de la religion ? » lorsque dans leur programme ils se montrent méprisants ou indifférents envers les commandements de Dieu et les enseignements de l’Eglise en violant :

- Le 1er commandement de Dieu :

 « Tu n’auras point de dieux étrangers devant moi.» (Exode XX, 3)

     En étant partisan du libéralisme et de la laïcité qui rejette le vrai Dieu et ses droits dans le domaine privé, et le rabaisse outrageusement et irrespectueusement en favorisant et en promouvant l’égalité des cultes religieux, en réalité le culte des démons, car lorsqu’on n’adore pas le vrai Dieu on adore les démons comme l’enseigne le psalmiste :

« Parce que tous les dieux des nations sont des démons (…) » (Psaumes XCV, 5) (2)

     Considérer que tous les cultes sont égaux c’est, selon saint Thomas d’Aquin, faire injure à Dieu en portant atteinte à sa dignité et à sa libéralité comme seul dispensateur de tous biens.

- Le 5e commandement de Dieu :

« Tu ne tueras point » (Exode XX, 13)

     En ayant voté, en approuvant ou en étant indifférent envers l’avortement (3) qui, quoi qu’en disent certains scientifiques et médecins barbarisés, est un meurtre. Ou encore en soutenant la pratique de l’euthanasie ?

- Les 6e et 10e commandement de Dieu sur l’adultère et la fornication :

 « Tu ne commettras point d’adultère » (Exode XX, 14) et

« Tu ne désireras pas la femme de ton prochain » (Exode XX, 17) et pour les fornicateurs

« (…) ni fornicateurs (…) ni adultères (…) ne posséderont le royaume de Dieu » (I Corinthiens VI, 9-10)

     En étant impudique, libertin, et en votant pour des candidats qui pratiquent ouvertement ces iniquités ou, se montrent compréhensifs ou indifférents envers ces pratiques condamnées par Dieu ?

- Les 7e et 9e commandement :

« Tu ne feras point de vol » (Exode XX, 15)

     Par la pratique de l’inflation et de l’usure qui constituent un vol éhonté des épargnants.    

A suivre… « Faut-il voter ? - 3 : Les enseignements de l’Eglise »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(1) Lors de la persécution de Décius (Dèce) il se retira dans les montagnes d’Arabie comme beaucoup d’autres qui moururent de faim, de soif, dévorés par les bêtes. Son corps ne fut jamais retrouvé. Il figure dans le Martyrologe romain, ceux de Béda et d’Adon ont parlent fort honorablement, de même que Baronius et Molan.

(2) Psaumes 96,5 dans les Bibles protestantes.

(3) L’avortement est un péché mortel condamné par l’Eglise

BONNES ET SAINTES FÊTES DE NOËL

ET DE NOUVELLE ANNEE

Capture05.jpg

adultère,arabie,avortement,bêtes,commandement de dieu,commandements de l'eglise,compréhensifs,culte des démons,cultes religieux,décius,dieux,dispensateur,domaine privé,égalité,épargnants,étrangers,euthanasie,femme,fornicateurs,impudique,indifférent,inflation,iniquités,injure,libéralité,libertin,médecins,méprisants,meurtre,montagnes,nations,partisan,péché mortel,royaume de dieu,scientifiques,usure,vol

24/08/2013

Preuves scripturaires : Ancien Testament - 1

« (….) Et moi, j’ai établi mon roi sur Sion, sa montagne sainte (….) demande, je te donnerai les nations pour héritage, pour domaine les extrémités de la terre (….) Et moi, je t’ai établi mon roi sur Sion, ma montagne sainte (….) » (Psaumes II,6 et 8 )... 

Lire la suite

20/03/2013

Politique et religion au service du Nouvel Ordre Mondial - 1

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Sainte Catherine de Sienne 

(Vierge de l’Ordre de Saint Dominique 1380) 

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 6

 

POLITIQUE ET RELIGION AU SERVICE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL - 1

 

 antichrist,bête de la mer,commandements,construction luciférienne,crédibilité,de gaulle,divinité,doctrine sociale de l’eglise,dragon,ecologisme,eglise catholique,ennemis,esprit écologique,exclusion,fin du monde,france,hostilité,hypocrite,ingérence,jésus-christ,kabbaliste,laïcité,lois morales,monstre,mystification,nations,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,opinion publique,paix,passion,peuples,politique,religion,résurrection,rois,royaume de dieu,royauté universelle,sarkozy,spiritualité mondialiste,structures organisationnelles,totalitaire,vie privée,vie sociale    Pour la version politique, à finalité totalitaire, après la création des structures organisationnelles et opérationnelles dont nous avons parlé précédemment :  http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/01/13/tra... elle poursuit sa mise en place, au plan idéologique, en s’appuyant sur la spiritualité globalisante de l’écologisme dont l’origine est gnostico-kabbaliste. De par son caractère éminemment globalisant, l’écologie est appelée à œuvrer de concert avec l’œcuménisme qui n’est autre que l’instrument choisi par les ennemis de l’Eglise catholique pour la détruire de l’intérieur par l’incorporation, dans la doctrine sociale de l’Eglise conciliaire, des présupposés philosophiques de la spiritualité mondialiste.

     Pour faire la promotion de ce nouveau monstre, comme coopérant ou collaborateur à cette construction mondialiste, après bien d’autres avant lui, nous avons en France, en plagiant Apocalypse XIII, la déclinaison autoritaire « bête de la mer puissante par le dragon » exprimée par un des porte-voix du Nouvel Ordre Mondial, M. Sarkozy lors de la présentation de ses vœux aux corps diplomatiques étrangers, le 16 janvier 2009, à savoir « Nous irons ensemble vers le nouvel ordre mondial, et personne, je dis bien personne, ne pourra s’y opposer »

     Cette construction luciférienne vise à asseoir sa crédibilité, aux yeux de l’opinion publique internationale, par une recherche effrénée (mais hypocrite) de paix, par la promotion de l’esprit écologique avec orchestration à l’échelle planétaire, par la multiplication de rencontre à hauts niveaux, par d’incessants ballets diplomatiques, d’accords humanitaires et d’ingérence mis en actes par les hommes politiques des nations regroupés au sein de cette mystification du Royaume de Dieu qu’est l’O.N.U (le machin, comme disait feu le général de Gaulle) qui, dans leur totalité, se distinguent soit par le souverain mépris qu’elles affichent - dans l’élaboration de leurs lois morales nationales - pour les lois morales divines, soit pour une grande partie d’entre-elles, à l’égard de Notre Seigneur Jésus-Christ Lui-même ou de sa divinité.

     Certaines de ces nations veulent bien d’un Dieu lointain, sans incidence ici-bas, d’autres s’en accommoderaient, si peu ou pas du tout contraignant, mais aucune d’elles et aucun des dirigeants politiques ne veut de Jésus-Christ régnant sur elles et sur eux. Ce que montre avec force la Sainte Ecriture, sitôt accomplies la Passion et la Résurrection de Notre Seigneur : 

« (…) Pourquoi les nations ont-elles frémi, et les peuples ont-ils formé de vains projets ? Les rois de la terre se sont soulevés et se sont ligués ensemble contre le Seigneur et contre son Christ (…) » (Actes IV, 25) 

     Cette conspiration antichrist remonte loin dans le temps, elle s’est perpétuée à travers les siècles jusqu’à nos jours et elle se poursuivra jusqu’à la fin du monde par ce cri d’hostilité s’inscrivant de plus en plus dans les faits : « Nous ne voulons pas que cette homme règne sur nous » (st Luc XIX, 14). D’où exclusion de Jésus-Christ de la vie sociale et politique et son confinement dans le domaine de la vie privée par la mise en pratique de la diabolique laïcité républicaine qui permet de légiférer sans référence à Dieu et à ses commandements.

(A suivre…« Politique et religion au service du Nouvel Ordre Mondial – 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

antichrist,bête de la mer,commandements,construction luciférienne,crédibilité,de gaulle,divinité,doctrine sociale de l’eglise,dragon,ecologisme,eglise catholique,ennemis,esprit écologique,exclusion,fin du monde,france,hostilité,hypocrite,ingérence,jésus-christ,kabbaliste,laïcité,lois morales,monstre,mystification,nations,nouvel ordre mondial,œcuménisme,o.n.u,opinion publique,paix,passion,peuples,politique,religion,résurrection,rois,royaume de dieu,royauté universelle,sarkozy,spiritualité mondialiste,structures organisationnelles,totalitaire,vie privée,vie sociale