Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2017

Politique et religion au service du Nouvel Ordre Mondial - 3

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Thierry

(Abbé 534) 

Déjà mis sur blogue le 1 juillet 2013

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 8

 

POLITIQUE ET RELIGION AU SERVICE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL – 3

 

LE RETOUR VERS DIEU PAR LA PENITENCE ET LA CONVERSION

ange de lumière,antéchrist,apostasie,benoît xvi,caïphe,catholiques,chômage,ciel,clergé,commandements,concile,confession,conversion,coran,égarements,famines,fidélité,foi,guerres civiles,ignominies,impiétés,iniquités,insécurité,jean-paul ii,jésus-christ,justice,la salette,loi,lucifer,nouvel ordre mondial,oecuménisme,paix,papauté,pardon,péchés,pénitence,persécution,pestes,pollution profanations,prophètes,prophétie,rebelles,rois,royauté,sacrilèges,sainte vierge,syncrétiste,trône,turpitudes,vatican     Ce ne sont plus des couleuvres qu’on s’efforce de faire avaler aux catholiques conciliaires mais des pythons. Dans l’état actuel des choses et des mentalités, vous mettriez Lucifer en personne sur le trône pontifical revêtu des attributs de la Papauté - avec sa facilité à se transformer en ange de lumière - par le fait même qu’il soit installé au Vatican, ils s’exclameraient « Habemus papam ! » 

     Je ne suis pas sûr d’exagérer à en juger, de surcroît, par un ''pape'' (Jean-Paul II) embrassant le Coran, geste public d’apostasie après bien d’autres, auxquels s’ajoutent ceux de son successeur Benoît XVI ; la consternante apathie de l’esprit conciliaire qui en est résulté, et le commentaire sur un forum dit catholique d’un ''théologien'' complètement en l’air, considérant ce geste comme prophétique. Si prophétie il doit y avoir dans ce geste c’est celui de l’annonce de la future persécution de ceux qui voudront rester catholiques et totalement en dehors de cette grimace luciférienne œcuménico-syncrétiste inaugurée par un concile rappelant les intrigues et les brigandages d’Ephèse ou de Bâle, non moins que la préparation de la voie royale pour l’Antéchrist par un clergé apostat. Prophétie du même genre que celle de Caïphe à propos de Jésus : 

« et vous ne réfléchissez pas qu’il vaut mieux pour vous qu’un seul homme meure pour le peuple, et que la nation entière ne périsse point » (Saint Jean XI, 50)

     Prophétie dans laquelle il faut peut-être substituer « homme/JC » par fidèles/Eglise ; « peuple » par oecuménisme; « nation » par N.O.M (Nouvel Ordre Mondial) 

     Plutôt que nous associer aux oraisons œcuméniques de cette bouffonnerie pagano-chrétienne, à l’effervescence des nations ne désirant la paix que pour pouvoir s’adonner plus sereinement à toutes leurs turpitudes et égarements, et pas pour se convertir,  demandons, à l’instar des prophètes, pardon à Dieu, Notre Père du ciel, du fond du cœur et par une humble confession, en réparation pour tous nos péchés et ceux de nos pères, et pour toutes les ignominies, pour toutes les impiétés, pour tous les sacrilèges qui se commettent dans l’Eglise, en France et dans le monde, à l’égard de la majesté divine :

« Seigneur, nous reconnaissons nos impiétés et l’iniquité de nos pères, car nous avons péché contre vous » (Jérémie XIV, 20)

« Nous avons péché, nous avons commis l’iniquité, nous avons fait des actions impies, nous nous sommes éloignées et nous nous sommes détournés de vos commandements et de vos préceptes (…) Seigneur, à nous la confusion du visage, à nos rois, à nos princes et à nos pères qui ont péché (…) et nous n’avons pas écouté la voix du Seigneur notre Dieu, pour marcher dans sa loi, qu’il nous avait prescrite par ses serviteurs les prophètes. » (Daniel IX, 5,8,10)

     Que Notre Seigneur Jésus-Christ nous garde dans la foi et la fidélité, en ces temps de grande insécurité, de grande impiété et d’apostasie généralisée, où la justice divine se fait néanmoins sentir, sa ''main'' s’appesantissant de plus en plus sur les nations apostates et rebelles par le moyen des causes secondes telles que : multiplication des conflits armés, des séditions, des guerres civiles qui génèrent de graves pénuries alimentaires, des pestes et des famines. Etranges et inquiétants phénomènes climatiques et saisonniers prophétisés, d’ailleurs, par la Sainte Vierge à La Salette en 1846, ouragans, tempêtes et inondations dévastateurs en divers lieux, chômage endémique touchant toutes les classes sociales, et installant dans la précarité d’existence toujours plus de personnes, pollution des eaux, de l’air, etc…un long cortège de maux affectant les hommes et leur milieu naturel.

FIN DE L’AVANT-PROPOS

(A suivre...« La Royauté universelle de Jésus-Christ : Preuves scripturaires »...si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

ange de lumière,antéchrist,apostasie,benoît xvi,caïphe,catholiques,chômage,ciel,clergé,commandements,concile,confession,conversion,coran,égarements,famines,fidélité,foi,guerres civiles,ignominies,impiétés,iniquités,insécurité,jean-paul ii,jésus-christ,justice,la salette,loi,lucifer,nouvel ordre mondial,oecuménisme,paix,papauté,pardon,péchés,pénitence,persécution,pestes,pollution profanations,prophètes,prophétie,rebelles,rois,royauté,sacrilèges,sainte vierge,syncrétiste,trône,turpitudes,vatican

 

28/06/2017

Qu'allez-vous célébrer le 14 juillet ?

A lire, sans esprit de haine, mais sans oublier sur quoi vous célébrez année après année. Que dirait les ‘’grandes consciences’’ si, en France, on dansait et festoyait sur un évènement qui, en cinq lettres, commence par un S et finit avec un H ? On assisterait à une levée de boucliers. Des cris d’indignation et une réprobation en boucle sur les media. Par contre, le 14 juillet c’est la fête. Les cadavres valent moins chers. TARTUFFES !...

Lire la suite

16/04/2015

La Contre-Révolution : But et Moyens - 1

     Les révolutionnaires de droite comme de gauche veulent inventer une autre civilisation destinée à faire émerger une société fondée sur de nouvelles lois morales et sociales, et de nouveaux droits. Cette société nouvelle, société inversée d’inspiration fondamentalement satanique dans l’affichage de ses buts, faisant allègrement litière des lois morales divines et des principes moraux et sociaux chrétiens...

 

Lire la suite

29/11/2014

Le Christ-Roi : Orientation politique - 2

 

Lire la suite

08/02/2014

Le communisme est-il mort ? - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Etienne

(Fondateur de l’ordre de Grandmont † 1124) 

 

LE COMMUNISME EST-IL MORT ? – 2

 

Cette seconde partie est, en totalité, un rajout au texte initial

 

1789,affrontements,antagonismes dialectiques,antithèse,blasphèmes,capitalisme,catholicisme traditionnel,catholiques,châtiment,chrétienté,communisme universel,dieu,eglise catholique,expansion,faux christ,finances,forces révolutionnaires,fraternité,gnose kabbalistique,haute finance internationale,hauts financiers juifs,hégel,idéologie,infiltrations spirituelles,iniquités,initiés,juifs,justes,justice,libéralisme économique,maitreya,marranes,marx,mondialisme,nations,noachisme,nouvel Âge,nouvel ordre mondial,œcuménique,paix,philosophie hégélienne,prophète,réforme protestante,règne antichristique,religion universelle,renaissance,révolte politique,socialisme démocratique,société secrète,synthèse     Le communisme, un des masques de la Révolution au XXe siècle, a permis, après la Renaissance, la Réforme protestante et la Révolution de 1789 et celles qui suivirent, de poursuivre le dynamitage de la chrétienté en incorporant en son sein - au moyen des infiltrations spirituelles marranes et maçonniques - des ferments idéologiques et politiques de révolte politique, sociale et morale, en utilisant certains mots, tout a fait acceptables pour des catholiques et par de braves gens en général, tels que « fraternité, justice, paix » mais revêtant un tout autre contenu dans l’idéologie et l’esprit des meneurs révolutionnaires, et la finalité de leur projet. 

     Il n’est pas mort, mais, sous l’angle politique, en application de la philosophie hégélienne « Thèse (capitalisme) – Antithèse (communisme) – Synthèse ou dépassement des antagonismes (mondialisme) », il fait la synthèse avec le socialisme américainet lecapitalismelibéral (1) pour mieux se l’assujettir et donner naissance au Nouvel Ordre Mondial. Sous l’angle spirituel, il est aussi le fruit de la gnose kabbalistique de Karl Marx. (2) Il a été impulsé dans les sociétés humaines par le moyen de la Haute Finance Internationale ou Haut capitalisme apatride qui lui a fourni les finances nécessaires pour son expansion. Il ne fait que changer de masque et augmenter sa virulence et son mépris pour l’être humain, en revêtant celui du mondialisme ou communisme universel (3), lequel effectue, maintenant, la convergence de toutes les forces hostiles au catholicisme traditionnel au cours des siècles. Ce que Benjamin Creme, le représentant de Maitreya le faux christ du Nouvel Age, appelle pour rassurer son monde « un socialisme démocratique ». Mondialisme qui ne tolérera qu’une seule religion universelle pour les non juifs, appelée noachisme ou nohaisme par les cercles d’Initiés, et aboutissement du travail œcuménique actuel. Vous comprenez ainsi, au-delà des arguties et contorsions théologiques d’experts en félonies, pourquoi il ne faut plus chercher à convertir les Juifs. En fait, le communisme n’est pas mort mais il fut une étape préparatoire au mondialisme dans lequel il trouvera son plein épanouissement, si Dieu le permet en châtiment des blasphèmes et iniquités des nations apostates. 

     Il ne faut jamais oublier que le communisme, soit-disant prolétarien, n’a pu émerger qu’en bénéficiant des subsides de hauts financiers juifs dont les noms sont connus (4). Au delà des apparences et des affrontements de la scène politique, il y a toujours eu soutien de la Haute Finance Internationale pour les forces révolutionnaires de gauche comme de droite, afin de susciter les antagonismes dialectiques nécessaires pour permettre à la Révolution de poursuivre sa marche en avant car, ne l’oublions jamais, elle est un « état permanent » car son inspirateur satanique est un éternel agité. 

René Pellegrini

 

(1) Lorsque je parle de synthèse du communisme avec le capitalisme, il s’agit du capitalisme dévoyé en libéralisme économique car l’Eglise catholique n’a jamais condamné le capitalisme en tant que tel « Il ne peut y avoir de capital sans travail, ni de travail sans capital » (Encyclique Rerum novarum, Léon XIII, le 15 mai 1891). A charge pour le capitalisme de ne pas prendre la main d’œuvre pour des bêtes de somme ou des objets jetables.

(2) Appelé prophète des temps modernes. Petit-fils de rabbin, et membre de la société secrète juive  ''la Ligue des Justes''

(3) Incarnation du règne antichristique.

(4) Voir ici, note 1   http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/01/29/les...

Capture05.jpg

1789,affrontements,antagonismes dialectiques,antithèse,blasphèmes,capitalisme,catholicisme traditionnel,catholiques,châtiment,chrétienté,communisme universel,dieu,eglise catholique,expansion,faux christ,finances,forces révolutionnaires,fraternité,gnose kabbalistique,haute finance internationale,hauts financiers juifs,hégel,idéologie,infiltrations spirituelles,iniquités,initiés,juifs,justes,justice,libéralisme économique,maitreya,marranes,marx,mondialisme,nations,noachisme,nouvel Âge,nouvel ordre mondial,œcuménique,paix,philosophie hégélienne,prophète,réforme protestante,règne antichristique,religion universelle,renaissance,révolte politique,socialisme démocratique,société secrète,synthèse