Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2018

Les bienfaits de la Royauté du Christ - 3 : La paix

     Dans l’article précédent sur la concorde, il a été précisé que la paix ajoute « à l’union des appétits (…) l’accord de chaque individu avec lui-même ». Se pose alors et s’approfondit, pour le Christ-Roi, la question : La paix est-elle identique à la concorde ? Après l’exposé de trois difficultés, Saint Thomas d’Aquin, selon son habitude, apporte à chacune d’elles la solution et conclut…

Lire la suite

25/07/2018

L'antisémitisme, une arme de propagande

Au XIXe siècle, le Juif Bernard Lazare écrit :

« Partout où les Juifs, cessant d’être une nation prête à défendre sa liberté et son indépendance se sont établis, partout s’est développé l’antisémitisme, ou plutôt l’antijudaïsme, car l’antisémitisme est un mot mal choisi, qui n’a sa raison d’être que de notre temps

Lire la suite

02/05/2018

Après l'antisémitisme, l'antijudaïsme hors-la-loi ?

Ce qui suit et mis « entre crochets » est la réflexion imaginaire d’un Juif sur la question de l’antijudaïsme…   

Lire la suite

06/12/2017

Aveuglement laïco-clérical

A ceux qui, aujourd’hui, s’inquiètent ou s’agitent en vue de trouver des moyens pour moraliser la vie politique et tenter d’offrir plus de crédibilité aux citoyens, il sera utile pour les clercs et les laïcs qui ont la possibilité de côtoyer les prétendants aux affaires nationales et publiques, de leur rappeler que pour les Catholiques qui n’ont pas la mémoire courte, n’ont pas ranger leur foi dans un placard et ne veulent surtout pas qu’on leur fasse prendre des vessies pour des lanternes…

Lire la suite

08/02/2017

Preuves d'un gouvernement occulte d'Israël

     Après l’introduction de l’article précédent, venons-en aux preuves d’un gouvernement occulte de la nation juive. Deux lettres juives datées du XVe siècle, une en français, l’autre en espagnole, imprimées la première fois, en français…

Lire la suite

24/08/2016

Catholiques, attention !

Telles furent les paroles que Notre-Seigneur adressa à ses disciples après avoir célébré le dernier repas pascal. Paroles qu’aucun chrétien et serviteur de Jésus-Christ, à toutes les époques, ne peut se permettre d’oublier ou de sous-estimer sans grave dommage pour l’intégrité de sa foi et la sauvegarde morale, intellectuelle et religieuse de sa patrie…

Lire la suite

19/07/2016

Le prince et la doctrine catholique

     Pour en terminer avec les considérations sur le Prince, il sera utile de faire certaines remarques, non exhaustives, concernant son dernier livre ‘’ Adresse au futur chef de l’Etat ‘’ publié chez Denoël. en 1994. Ce livre permet de mieux cerner la catholicité du prétendant et le sérieux doctrinal de ceux qui le soutiennent…

Lire la suite

13/06/2016

Les appels à la révolution ou à manifester

L’article « La Révolution face à la patience chrétienne » annoncé lors de l’article précédent « Les mouvements de masse » est reporté suite à un courriel d’un de mes abonnés à la Newsletter m’écrivant

Lire la suite

28/02/2016

La science ou connaissance philosophique

La finalité des sciences consistant dans l’explication des choses par les causes ou raison d’être, plus une science remonte dans la série des causes, plus elle cherche les raisons les plus hautes, plus elle est explicative, et plus elle est parfaite. C’est justement ce qui caractérise la philosophie…

Lire la suite

01/09/2015

Mon royaume n'est pas de ce monde - 2

César et Pilate n’ont rien à craindre de cette royauté du Christ car elle ne vient pas du peuple. N’étant pas tributaire pour sa légitimité et la continuité de son exercice de l’appui de forces militaires, elle n’a donc pas besoin de se rebeller contre l’autorité impériale et son représentant en Judée… 

Lire la suite

15/06/2015

1789 et l'Etat islamique

On prête à Voltaire d’avoir écrit : « Le mensonge n'est un vice que quand il fait mal. C'est une très grande vertu quand il fait du bien. Soyez donc plus vertueux que jamais. Il faut mentir comme un diable, non pas timidement…

Lire la suite

09/02/2015

La conjuration antichrétienne - 3 : Appendice - 1

Table des matières - Tome 3 - Appendice

Lire la suite

23/12/2014

La conjuration antichrétienne - 3

Le Temple Maçonnique voulant s’élever sur les ruines de l’Eglise Catholique. SOLUTION DE LA QUESTION. LE MONDE - CIEL ET TERRE - ET SON ENIGME

Lire la suite

11/11/2014

La conjuration antichrétienne - 1

Le Temple Maçonnique voulant s’élever sur les ruines de l’Eglise Catholique. 

Lire la suite

23/07/2014

La loi de Sodome - 2 : Que faire maintenant ? - 1

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Apollinaire

(Evêque de Ravenne et disciple de l’Apôtre Saint Pierre vers 79- 81)  

 

LA LOI DE SODOME – 2 

 

QUE FAIRE MAINTENANT ? - 1

 

« Tu ne t’approcheras point d’un homme comme d’une femme, parce que c’est une abomination » (Lévitique XVIII, 22)

« Il n’y aura point de femme publique d’entre les filles d’Israël, ni de prostitué d’entre les enfants d’Israël. » (Deutéronome XXIII, 17)

« C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d’ignominie. Car leurs femmes ont changé l’usage naturel en l’usage contre nature. Et pareillement les hommes, l’usage naturel de la femme abandonné, ont brûlé de désirs l’un pour l’autre, l’homme commettant l’infamie avec l’homme, et recevant en eux-mêmes la récompense qui était due à leur égarement. » (I Corinthiens I, 26,27)

QUE FAIRE MAINTENANT ? – 1

     Il est clair qu’une autre société d'esprit judéo-maçonnique fondamentalement antichrétienne et anticatholique s’est progressivement mise en place depuis la Révolution dite française. Que pouvons-nous faire pour ces endiablés préparant et accentuant, de surcroît, les tragédies économiques, financières, morales, politiques et sociales d’aujourd’hui et de demain ? A vue humaine, pas grand-chose, à part prier pour eux, pour que Dieu, par sa grâce et dans sa miséricorde, puisse en ramener certains à résipiscence et sortir de ce processus idéologique et spirituel mortifères.

     En effet, Le système révolutionnaire instauré depuis 1789 a parfaitement été verrouillé, et son mode de fonctionnement, par influence soigneusement dissimulée, rendu apte à filtrer et faire dériver toute tentative pour le renverser, ou pouvant lui nuire véritablement dans sa collaboration, sur le plan éthique, aux projets de morale débridée planétaire que se proposent les planificateurs et collaborateurs de la république universelle, synonyme de dictature universelle. 

     En l’état actuel des choses, afin de ne pas être entraîné, selon la méthode éprouvée des révolutionnaires, dans des mouvements de masse devenus tout a fait inutiles (genre manifs ou ''mariage'' pour tous), sinon, à battre le pavé sans véritable succès, il est urgent et important de se rappeler, et de rappeler à ceux qui l’auraient oubliés, que Notre-Seigneur Jésus-Christ parla prophétiquement de son second avènement en faisant allusion aux conditions existantes aux jours du déluge, à l’époque de Noé : terre et toute chair corrompues et remplies d’iniquités, et aux jours de Sodome : pratiques contre-nature.

La terre aux jours de Noé :

« Or la terre fut corrompue et remplie d’iniquité. Lors donc que Dieu eut vu que la terre était corrompue (car toute chair avait corrompue sa voie sur la terre), il dit à Noé : La fin de toute chair est venue pour moi ; la terre est remplie d’iniquité à cause d’eux (…) Fais-toi une arche (…) ». (1) (Genèse VI, 11-14)

     L’état d’avancement de l’iniquité et de la corruption était tel dans la société contemporaine de Noé qu’il n’était plus possible, pour lui, de vouloir la réformer ; d’où la décision de Dieu « la fin de toute chair est venue pour moi. ». Mais pour lui et sa famille la nécessité de se protéger de la colère divine en se construisant « une arche »   

La terre aux jours du Fils de l’homme, c’est-à-dire aux jours de Jésus-Christ :

« Et comme il est arrivé aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il aussi dans les jours du Fils de l’homme. Ils mangeaient et buvaient ; ils se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour ou Noé entra dans l’Arche ; et le déluge vint et il les perdit tous. (…) Et comme il est arrivé encore aux jours de Lot : ils mangeaient et buvaient, ils plantaient et bâtissaient ; mais le jour ou Lot sorti de Sodome, Dieu fit pleuvoir le feu et le soufre du ciel, et il les perdit tous : ainsi en sera-t-il le jour ou le fils de l’homme sera révélé. » (St Luc XVII, 26-30)

     Mise en parallèle, par Jésus-Christ, avec les conditions morales et sociales à l’époque de Noé et de lot. L’attitude qu’ils furent incités à adopter en ces circonstances, et l’exemple d’obéissance à Dieu qu’ils constituent pour nous-mêmes et notre famille.

     Ces impies insouciants et inconscients qui nous dirigent, exhalant une morale de fosses septiques, réfléchissant davantage avec leur portefeuille et leur sexe qu’avec leur intelligence, négateurs et insulteurs de Dieu, viennent de faire entrer législativement la France dans Sodome, au lieu d’en sortir.

     Il est urgent, avant le retour du « Fils de l’homme », sur un plan personnel et notre salut éternel, pour les chrétiens et tout homme de bonne volonté, de prendre ses distances, de sortir (1) de cette idéologie mortifère encourageant les dégradantes pratiques sodomites, et d’un système politique révolutionnaire corrompu et corrupteur, façonnant progressivement les hommes à son image, et poursuivant sa marche accélérée vers le règne de l’antéchrist, par la luciferisation progressive de la société grandement facilitée par l’expulsion de Dieu, de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de la morale chrétienne, hors de ses institutions et de ses structures.

(A suivre…« La loi de Sodome – 3 : Que faire maintenant ? - 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(1) Comme Lot, neveu d’Abraham, sortit de Sodome avant que la colère de Dieu ne s’abatte sur cette ville et ses dépravés.

Capture05.jpg

20/07/2014

Encyclique Notre Charge Apostolique : Application pratique - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Jérôme Emiliani

(Confesseur et fondateur de la Congrégation des Somasques  1537)

 

EXTRAIT DE L’ENCYCLIQUE NOTRE CHARGE APOSTOLIQUE – 2

 

APPLICATION PRATIQUE - 2

     La laïcité démocratique ou plutôt l’imposture du laïcisme qui se prétend neutre dans l’éducatif et en religion, mais dont les racines sont éminemment religieuses puisqu’elles prennent nécessairement naissance dans les diverses sécrétions philosophico-religieuses qui véhiculent une vision du monde, de l’homme et de la société issues de l’une des deux traditions religieuses et philosophiques (ou sagesses) de l’humanité (3) : celle de Caïn ou d’Abel. Le syncrétisme et le polythéisme de la laïcité se dissimulant, pour sa part, derrière le « vivre ensemble » de la philosophie moderne qui s’origine dans des conceptions religieuses gnostiques et philosophiques fondamentalement antichrétiennes.

     La seule religion qui l’insupporte vraiment, en digne fille du démon, c’est la vision du monde, de l’homme et de la société issue de la tradition d’Abel : le christianisme de Notre-Seigneur propagée par les apôtres, et l’Eglise catholique (4) qui n’acceptera jamais que Notre-Seigneur Jésus-Christ soit mis au même rang, ou relégué en-dessous de Bouddha, Mahomet, Krishna, Vishnu, Confucius, Hermes Trimegiste, Descartes, Rousseau, Kant, Hegel, Marx et autres fausses lumières religieuses et philosophiques de l’humanité.

     Ces deux armes redoutables de la Révolution que sont le laïcisme et l’école laïque, qui ont pour père le diable, n’ont jamais été conçus par ses propagandistes pour rendre la France plus chrétienne mais pour la déchristianiser (5). Ce qui, aujourd'hui, est plus que patent et perceptible par le dernier des imbéciles. Cet état de fait, rendu possible avec l’aide de beaucoup de catholiques laïcs et ecclésiastiques, très majoritaires dans le pays et inconséquents, complices ou traîtres à leur baptême au nom de la Très Sainte Trinité (Père, Fils et Saint-Esprit).

     A quoi bon prier hypocritement le Notre Père – pour ceux qui prient encore - en disant « Que votre règne arrive. Que votre volonté soit faite sur la terre (…) comme au ciel » (Saint Matthieu VI, 10) tout en votant pour donner le pouvoir gouvernemental et civil à des gens qui, par leur programme politique libéral et imprégné de gnostico-kabbalisme, l’éjecte de toutes les institutions publiques, et font tout ce qui est en leur pouvoir pour que ce « règne » n’advienne jamais, en édictant ou cautionnant, en zélé préparateur de l’Antéchrist, des lois antichrétiennes et corruptrices : si ce n’est pas une incohérence magistrale ou du crétinisme abouti, qu’est-ce que c’est ? Réveille-toi, mon frère !... et commence à produire du fruit qui convienne à la repentance.

     Cette tirade ne va pas plaire aux partisans de cette kyrielle de partis politiques sortis du souffle de l’enfer, mais ce blogue n’a pas été ouvert pour plaire, ni pour ratisser large en prêchant le politiquement et religieusement corrects de la pensée unique et conformiste, fabriquée et impulsée dans la société pour servir les intérêts de l’antichristianisme, et véhiculée par des média serviles, dans un but de formatage social.

René Pellegrini

 (3) La tradition d’Abel, la victime, qui s’est perpétuée dans la Postérité de la femme du Livre de la Genèse III, 15 aboutissant à la Vierge Marie et à Jésus-Christ, et la tradition de Caïn, le meurtrier, qui s’est perpétuée dans toutes les sectes, sociétés secrètes, fausses philosophies et fausses religions ennemies de cette postérité de la femme et qui constitueront, dans le modernisme, l’égout collecteur de toutes les gnoses, de toutes les hérésies, de tous les schismes fabriqués depuis l’origine et unis pour combattre, à visage découvert ou dissimulé, contre tous les précurseurs de la postérité de la femme et contre sa manifestation au temps marqué par Dieu : la Sainte Vierge de laquelle sortira le Christ et son unique Eglise, son unique bercail, son unique arche de salut, gardant le dépôt de la foi jusqu’à la fin du monde.

(4) Ne pas confondre l’Eglise catholique jusqu’au Concile Vatican II, avec l’Eglise conciliaire issue de ce Concile et dont les ‘’papes’’, en dépit des apparences, sont des apostats, traîtres au dépôt de la foi et à ses développements magistériels connexes, transmis par leurs prédécesseurs sous le sceau de l’infaillibilité manifestée par la double expression du Magistère Pontifical : ex cathedra ou extraordinaire et ordinaire universel. Désormais, ces faux papes ont pour mission de régulariser la révolution qui s’incarne maintenant dans le mondialisme en préparant, par le biais du diabolique œcuménisme, sa religion universelle syncrétiste luciférienne et antichrétienne.

(5) En digne suppôt de l’enfer, mais au moins c’est clair et vérifiable dans les faits :

« Le but de l’école laïque n’est pas d’apprendre à lire, à écrire et à compter ; c’est de faire des Libres penseurs. L’école laïque n’aura porté ses fruits que si l’enfant est détaché du dogme, s’il a renié la foi de ses pèresL’école laïque est un moule où l’on jette un fils de chrétien et d’où s’échappe un renégat. » (Paroles prononcées par un inspecteur d’Académie, lors du Convent maçonnique du Grand Orient, en 1896)

- C’est moi qui mets en gras dans la citation.

Capture05.jpg

08/07/2014

Encyclique Notre Charge Apostolique : Application pratique - 1

 PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Procope (1)

(Martyr 303)

 

ENCYCLIQUE NOTRE CHARGE APOSTOLIQUE : APPLICATION PRATIQUE - 1

Capture01.jpg

APPLICATION PRATIQUE - 1 :

     Cet extrait de l'Encyclique de Saint Pie X pour rappeler aux catholiques et aux « idiots utiles » qui s’ingénient, par oubli des principes pratiques et cohérents de la foi pour une société chrétienne et contre ce qui lui est fondamentalement nocif, à soutenir le panier de crabes des partis politiques libéraux : tous fils de la Révolution - d’essence satanique - ou de son état d’esprit (UMP, Socialistes, Communistes, Front de Gauche, Front National, NPA, Radicaux de gauche et de droite, MoDem, Ecologistes et tous les autres groupuscules ou sectes politiques devenus adeptes du mantra « liberté,égalité, fraternité ») et, par conséquent, fille et fils volontaires ou involontaires du premier opposant, du premier Protestant et révolté contre Dieu que fut Lucifer.   

     Ces multiples systèmes idéologiques et politiques, fruits vénéneux de la gnose maçonnique, de la kabbale et du Talmud juifs, qui se retrouvent tous, comme larrons en foire, dans cette ignominie qui consiste à bâtir une société dans laquelle Dieu, Notre-Seigneur Jésus-Christ et l’Eglise, par la vertu de la diabolique laïcité, sont relégués très loin derrière le sport, le cinéma, le théâtre, les jeux, les variétés, etc. Ces systèmes gangrenés par les subversives, dissolvantes et immorales émanations gnostico-kabbalistes n’offrent absolument aucun espoir crédible de redressement pour la France mais surtout un présent et un avenir de désillusions et de tragédies.

     Aucune illusion, je le répète, aucune illusion à se faire lorsque Dieu est continuellement bafoué de cette manière par un peuple en état d’apostasie avancée, se donnant de tels porte-paroles de l’enfer, traîtres à leur pays, menteurs patentés et monuments d'incompétence. Pour tous les français qui n’ont pas renié ou galvaudé leur foi catholique et chrétienne non moins que la mission divine de la France conclue lors de son alliance avec Dieu au Baptistère de Reims, c’est : Chrétiens d’abord et français ensuite, et non l’inverse comme le crie stupidement un certain nationalisme républicain qui n’est que la caricature du véritable patriotisme fondé sur la foi et la fidélité à ses ancêtres qui firent la France et la civilisation chrétienne.

     Si le clergé et les laïcs catholiques, très majoritaires en France étaient vraiment chrétiens, ils auraient dû comprendre depuis longtemps, selon les paroles du Pape, qu’on ne bâtit pas une « cité catholique » et une « civilisation chrétienne » – le moins que l’on puisse faire lorsqu’on se prétend catholique et chrétien – « si l’Eglise n’en jette les bases et n’en dirige les travaux » comme le précise et l’enseigne l’Encyclique.

     Mais sûrement pas en envoyant sottement et invariablement au gouvernement pour ''christianiser'' la France, élection après élection, en s’en faisant un devoir civique voire une gloire, des bataillons de disciples du judaïsme kabbalistique et talmudique, et d’adeptes de la franc-maçonnerie boursouflée de gnose protéiforme et ennemis irréductibles et séculaires de l’Eglise catholique, de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de la civilisation chrétienne, ou des ''catholiques'' imbus de libéralisme (2) lui-même fruit moderne de la gnose au nom menteur, et aussi destructeur que les rêveries et utopies politiques et sociales des gnostico-kabbalistes.

     Agir de la sorte serait tout aussi stupide pour des musulmans voulant islamiser l’Arabie Saoudite ou le Qatar en envoyant dans leur gouvernement respectif une pléthore de catholiques traditionalistes fidèles aux enseignements magistériels dispensés par l’Eglise catholique jusqu’à Pie XII. Ceci pour vous montrer dans quel état d’esprit et de cohérence politique se trouve, à notre époque, la fille aînée de l’Eglise avec ses électeurs et ses divers prétendants politiques. Sur la question du vote voir les articles dans la rubrique politique – Le devoir électoral.

     Il y aurait de quoi désespérer pour notre pays s’il n’y avait ces multiples prophéties consolantes de saints, au cours de l’histoire de France, pour annoncer la venue d’un Grand Monarque pour redresser la France lorsqu’elle touchera le fond de la détresse,http://lechristroi.hautetfort.com/archive/2014/05/02/les-... la prophétie de Saint Pie X sur la future conversion de la France, http://lechrist-roi.hautetfort.com/archive/2014/05/08/fra... et l’affirmation de la Sainte Vierge sur le triomphe final de son Coeur Immaculé. Alors : foi, espérance, charité, confiance, patience et lucidité.

(A suivre… « Encyclique Notre Charge Apostolique : Application pratique - 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(1) Après avoir subi d’horribles tourments il fut décapité sous l’empire de Dioclétien.

(2) Le libéralisme, avec toutes ses sécrétions philosophiques et religieuses, est un péché mortel (voir les quatre articles sur l’antilibéralisme dans Rubrique présentation du blog). Péché mortel car il cause la ‘’mort’’ de l’âme, en lui faisant perdre la charité envers Dieu, qui est le principe de la vie surnaturelle. Avec la démocratie chrétienne, fruit du libéralisme, il figure parmi les pires ennemis que l’Eglise catholique aie rencontrés sur sa route.

Capture05.jpg

20/06/2014

La loi de Sodome - 1 : émanation de la cité du diable

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête du Bienheureux Benincasa

(De l’Ordre des Servites 1426)  

 

LA LOI DE SODOME - 1

 

EMANATION DE LA CITE DU DIABLE

 

« Tu ne t’approcheras point d’un homme comme d’une femme,parce que c’est une abomination » (Lévitique XVIII, 22)

« Il n’y aura point de femme publique d’entre les filles d’Israël,ni de prostitué d’entre les enfants d’Israël. » (Deutéronome XXIII, 17)

« C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions d’ignominie. Car leurs femmes ont changé l’usage naturel en l’usage contre nature. Et pareillement les hommes, l’usage naturel de la femme abandonné, ont brûlé de désirs l’un pour l’autre, l’homme commettant l’infamie avec l’homme, et recevant en eux-mêmes la récompense qui était due à leur égarement. » (I Corinthiens I, 26,27)

LA LOI DE SODOME

     Gai, gai, marions-nous dit une comptine de mariage. Eh bien, voilà, c’est fait !

     Faisant suite à l’Afrique du Sud, l’Angleterre, l’Argentine, la Belgique, la Norvège, la Suède, la Nouvelle-Zélande, L’Ecosse, l’Espagne, le Brésil, le Canada, le Danemark, le Mexique, le Pays de Galles, le Portugal, les Etats-Unis (20 Etats), les Pays-Bas, l’Islande, l’Uruguay, une certaine France révolutionnaire, corrompue et dégoulinante de malpropreté morale, entérine les unions homosexuelles contre-nature. Honte à ces scandaleux mandataires et pourvoyeurs de l’enfer.

     Après les votes du Parlement par 329 voix contre 229 et du Sénat par 179 voix contre 157, soit 508 voix pour et 386 contre pour les deux assemblées, le Conseil constitutionnel, sans doute par crainte de relever le niveau, vient de promulguer ce nouveau vomissement de l’enfer contre les lois positives de Dieu. Faut-il s’en étonner ? Sûrement pas ! Cela était assez prévisible si, plutôt que se fier aux états d’âme, bons sentiments, ou illusions des uns et des autres, on veut bien considérer la prophétie inconditionnelle de Jésus sur les conditions morales et sociales avant son second avènement. (Le texte biblique sera mis dans la suite de cet article).

     J’avais mis en garde deux de mes connaissances à ne pas trop s’illusionner sur la manif pour tous, car nous vivons dans un système idéologique et politique perdu de moeurs ayant déjà - dans un crescendo diaboliquement planifié - fait exploser certaines barrières morales dans le but de bouleverser et de subvertir la vie éducative, familiale et sociale, en offrant aux français la panoplie législative facilitant la pratique du divorce, de la pilule, des préservatifs, de la contraception et de l’avortement.

     Cet article est écrit pour les catholiques, mais aussi pour les pratiquants des autres confessions religieuses ou philosophiques qui souffrent devant les ignominies que certains dirigeants dépravés et leurs supplétifs de la prostituée républicaine légalisent et promeuvent. Ces monstres d’iniquité, aveugles et conducteurs d’aveugles, véritables adorateurs et continuateurs de cette bête immonde que leurs prédécesseurs mirent en place en 1789 et exportèrent avec les guerres napoléoniennes et qui, sous le masque de la démocratie et des Droits de l’homme - sans Dieu - sécréta ces autres émanations de l’enfer, ces Molochs des temps modernes, abreuvés de sang, que furent le communisme et le nazisme, volontairement préparés par la haute finance internationale apatride, et suscités pour dynamiter le catholicisme et la chrétienté. Cette bête immonde se doit, maintenant, de parachever le travail préparatoire dissolvant et destructeur de ces deux idéologies mortifères en les synthétisant dans le mondialisme - nouveau masque de la Révolution - et sa tyrannie universelle.

     Après les attaques contre les préceptes divins que sont les atteintes à la procréation avec les pilules et les diverses méthodes contraceptives illégitimes, l’agression contre la vie avec l’avortement, l’euthanasie (en gestation) mais déjà pratiquée, et la dernière en date de ces ignominies : la légalisation, avec l’accord du Conseil constitutionnel, des unions homosexuelles et lesbiennes sorties de ces puits de l’abîme que sont l’Assemblée nationale et le Sénat approbateur. Cette loi et sa mise en pratique marquent la flétrissure de l’esprit, la conscience marquée au fer rouge de ces ignobles et pervers suppôts de Satan, promoteurs et consommateurs de Sodome et Gomorrhe que Dieu, dans sa Sainte Ecriture, qualifie d’ « abominables, prostitués, infâmes ». Ayant perdu tout sens moral, drapés dans une dignité humaine dont ils sont la négation même ils piétinent, sans vergogne et comme des porcs, les normes divines de l’ordre naturel, familial et social, et ouvrent bien grande la boite de pandore préparant la voie, posant les jalons menant à toutes les autres dérives, bassesses et ignominies que l’esprit dépravé pourra concevoir dans l’avenir, et qui, plus en descendra la pente de l’immoralité, se verront qualifiées, encore et toujours, de progrès sociaux.

     Cette frénésie d’immoralité et d’impiété que constituent ces assauts continuels contre toutes les lois divines permettent, dans ce contexte de mépris total de Dieu, d’appliquer à ces monuments d’iniquité, les paroles suivantes de Jésus :

« Vous avez le diable pour père, et vous voulez accomplir les désirs de votre père (…) » (St Jean VIII, 44)

(A suivre...« La loi de Sodome - 2 : Que faire maintenant ? - 1 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

Capture05.jpg

15/05/2014

France, souviens-toi ! - 2

Il est inutile de regimber comme dit le Pape. Il n’y a pas d’autre alternative pour la France pour son rétablissement que de retrouver la raison en se souvenant : 

     - Que Jésus-Christ est le vrai Roi de France et, pour cette raison, la Révolution d’inspiration judéo-maçonnique...

Lire la suite

03/04/2014

La fornication dans les Saintes Ecritures - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Richard

 

(Evêque de Chichester  1253)  

 

L’ADULTERE ET LA FORNICATION - 8

 

LA FORNICATION DANS LES SAINTES ECRITURES - 2

 

     En espérant que la grâce de Dieu et le désir de l’aimer et de le servir vous fassent être de ceux-là :

« C’est ce que quelques-uns de vous ont été, mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu. » (I Corinthiens VI, 11)

« Car autrefois vous étiez ténèbres, mais maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière, (…) examinez ce qui est agréable à Dieu. » (Ephésiens V, 8-10)

     Pour aider à favoriser ce changement de comportement, ici-bas, pour vous-même et le plus grand nombre, vous devez choisir sur le plan temporel entre deux civilisations et deux types de société :

     - Vous mettre au service de la civilisation moderne - issue de la Révolution de 1789 - dans laquelle, aujourd’hui, tous les partis politiques, sans exception, ont unanimement œuvrés pour éjecter Dieu et Notre-Seigneur Jésus-Christ de toutes les institutions publiques de l’Etat, et, après plus de deux siècles de planification et de mûrissement des lois laïques, leurs conséquences logiques dans l’ordre moral : leurs retombées dans le domaine social, économique, financier et politique générant une course inexorable vers la fuite en avant, le mensonge éhonté, l’immoralité, la décadence, le paupérisme et, à plus ou moins long terme, la dictature politico-religieuse sans pitié d’un système idéologique qui ne distinguera pas, comme l’enseigne la doctrine de l’Eglise, entre ces deux pouvoirs (1) ou vous mettre au service de la civilisation et de la société chrétiennes et de ses lois évangéliques, pour le rétablissement moral, social, économique, financier et politique de la société.

    - Vous devez choisir entre le laxisme fou et l’impiété des lois et des suggestions laïques et républicaines sur les mœurs, ou les lois et les conseils éprouvés de la sagesse de Dieu sur cette question, en adoptant le programme de Notre-Seigneur, de Saint Paul et de l’enseignement de l’Eglise catholique préconisé par Saint Pie X : « Tout restaurer dans le Christ. » (Lettre sur le Sillon, 25 août 1910).

     Il n’y a pas, et il n’y a jamais eu, en politique (2) comme en religion, de positionnement intermédiaire agréé par Dieu, et ce, depuis le Livre de la Genèse III, 15 jusqu’au Livre de l’Apocalypse III, 16 dans lequel Dieu vomit les tièdes.

     - Vous devez vous placer et travailler sous l’étendard de la Révolution, sa laïcité et sa ‘’morale’’ sataniques avec pour finalité la damnation éternelle, ou vous placer et oeuvrer sous l’étendard des béatitudes et des enseignements moraux de Notre-Seigneur Jésus-Christ et de l’Eglise avec comme finalité la félicité éternelle.

     Face à la barbarie qui s’annonce Vous n’avez plus d’autre alternative.

« Car c’est par lui (Jésus-Christ) que toutes choses ont été créées dans les cieux et sur la terre (…) Et lui-même est le chef du corps de l’Eglise (…) Parce qu’il a plu au Père que toute plénitude habitât en lui ; et par lui de se réconcilier toutes choses, pacifiant par le sang de sa croix, soit ce qui est sur la terre, soit ce qui est dans les cieux. » (Saint Paul aux Colossiens I, 16-20)

René Pellegrini

(1) Je dis bien distinction entre politique et religion et non séparation comme les abrutis de 1905 l’ont votée pour pouvoir s’accaparer la sphère morale et poursuivre avec ténacité et implacabilité la déchristianisation de la France, avec les conséquences que l’on voit de nos jours.

(2) En saine philosophie, la politique est une partie de la morale qui se divise en trois parties : l’éthique ou art de la conduite individuelle, la politique ou art de gouverner une cité et l’économie ou art de la gestion familiale. La politique est ordonnée à la poursuite du bien commun qui est la vie vertueuse du plus grand nombre.

Capture05.jpg