Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2018

Les bienfaits de la Royauté du Christ - 3 : La paix

     Dans l’article précédent sur la concorde, il a été précisé que la paix ajoute « à l’union des appétits (…) l’accord de chaque individu avec lui-même ». Se pose alors et s’approfondit, pour le Christ-Roi, la question : La paix est-elle identique à la concorde ? Après l’exposé de trois difficultés, Saint Thomas d’Aquin, selon son habitude, apporte à chacune d’elles la solution et conclut…

Lire la suite

19/10/2015

Eglise conciliaire : Immoralité et apostasie - 2

On comprend mieux, pourquoi un certain clergé démasqué, bien avant l’heure, par le Message de La Salette s’est efforcé, et s’efforce encore, de décrédibiliser ce Message qui dévoile la pénétration de la pestilence morale au sein du clergé catholique…

Lire la suite

26/02/2014

Le front national : Mise en garde pour catholiques traditionalistes...et autres - 1

 PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Victor d'Arcis-sur-Aube

(Ermite et Confesseur VIe siècle)

 

FRONT NATIONAL - 6

 

MISE EN GARDE POUR CATHOLIQUES TRADITIONALISTES…ET AUTRES - 1

 

En bleu ce qui est rajouté au texte initial   

     Je ne félicite pas du tout, ni les revues qui soutiennent cet homme politique (sa fille aujourd’hui), ni les abbés déjà nommés et contre lesquels je mets particulièrement en garde, compte tenu de leur comportement, de leurs fréquentations et sympathies douteuses, même s’ils portent la soutane – ce qui, en soi, ne confère aucune garantie d’orthodoxie, car il faut bien se souvenir que les infiltrations gnostiques et maçonniques ont commencé dans l’Eglise catholique alors que tous la portaient, et qu’il est tout à fait illusoire de croire que la Fraternité (?) en soit exemptée – même s’ils participent aux Pèlerinages de Chartres et occupent des positions importantes dans la Fraternité (?) Saint Pie X ; ce qui, en l’occurrence, loin de les accréditer, ne les rend que plus dangereux. (11) Pour notre part, nous n’oublions pas ces paroles révélatrices tombées entre les mains de l’Eglise et écrites, au début du XIXe siècle, par Vindice*** à son complice Nubius*** (12)  

«  C’est la corruption en grand que nous avons entreprise, la corruption du peuple par le clergé et du clergé par nous, la corruption qui doit nous conduire à mettre un jour l’ Eglise au tombeau » ( L’ Eglise romaine en face de la Révolution (13)   

     Les fidèles doivent se montrer extrêmement vigilants (relire et méditer les propos tenus par Vindice à Nubius - ci-dessus - qui, jusqu’à la fin, resteront toujours d’actualité) ; rester indéfectiblement attaché aux enseignements magistériels et à ce qui respire et se montre authentiquement catholique, en paroles et en actes, aussi bien dans le domaine politique que religieux ; se rappeler que la Sainte Vierge a clairement laissé entendre, de façon répétitive, et ce, depuis près (plus) de cent cinquante ans, qu’il n’y a maintenant plus d’autre alternative que « la pénitence, la conversion » - en principe ça se voit et ça s’entend – pour se sortir des maux mérités dans lesquels nous sommes plongés.  

     Désormais, et sans vouloir sombrer dans le quiétisme, cela me semble davantage relever de la miséricorde et de la Toute Puissance de Dieu : « (…) car tout est possible à Dieu » (St Marc X, 26) plus que des manigances, de l’activisme politico-religieux menés conjointement par des hommes politiques et des clercs douteux, même agrémentés d’une Messe Saint Pie V, d’une cocarde ou d’un drapeau du Sacré Cœur pour faire plus sérieux, car les ennemis expérimentés de l’ Eglise n’ignorent rien de ce qu’il convient d’utiliser et de flatter pour noyauter plus facilement les groupes de fidèles et gagner leur confiance.

     Il est donc illusoire de croire, de laisser croire ou de faire croire que Monsieur Le Pen (sa fille aujourd’hui) et le mouvement politique qui a le Front de se dire National après ce que nous en avons déjà dit et venons d’en dire concernant ses positions morales et politiques puissent, en l’état, redonner à la France une législation véritablement catholique et chrétienne lui permettant de retrouver sa vocation qui n'est pas révolutionnaire mais évangélique par la défense de l’Eglise catholique et de ses décrets.

(A suivre… « Mise en garde pour catholiques traditionalistes…et autres - 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(11) Cette petite tirade m’avait valu à l’époque, de la part d’un abbé qui recevait mon bulletin, le retour pour le moins cavalier de celui-ci. J’avais donc perdu un lecteur, déjà peu nombreux et pouvant tenir dans une petite fourgonnette. C'est le prix à payer lorsqu'on ne veut pas ratisser large en étant complaisant. Je ne sais pas ce qu'est devenu cet abbé, mais il a de quoi méditer s’il n’était pas lui-même de mèche.

(12) Vindice et Nubius, noms de guerre de deux chefs conjurés contre l’Eglise catholique appartenant à la société secrète politique et révolutionnaire du carbonarisme.

(13) Jacques Crétineau-Joly (1803-1875) fut l’un des principaux historiens et journalistes légitimistes français. Les deux tomes de son ouvrage cité ci-dessus furent écrits à la demande de S.S. Grégoire XVI et approuvé d’un Bref de S.S. Pie IX, en octobre 1858.

Capture05.jpg

09/01/2014

La Révolution, qu'est-ce à dire ? - 3

     Cette analyse qui caractérise la Révolution, aide à comprendre qu’en politique se dire de gauche ou de droite, de multiplier stupidement les sigles d’appartenance pour mieux égarer l’électeur, n’a pas de sens, car il est patent que l’esprit révolutionnaire souffle dans ces diverses composantes politiques eu égard 

Lire la suite

29/09/2013

La communion spirituelle

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête du Bienheureux Jean de Montmirel (1)

(Religieux cistercien 1217

 

LA COMMUNION SPIRITUELLE  

 

1789,abjection,agneau,ambition,âme,amour,assemblée nationale,Âge des ténèbres,bête immonde,bonté,charité,communion,confiance,contrition,croix,démocratie,dieu,droits de l'homme,eucharistie,faute,foi,grâce,genre humain,guerre,hollande,humanisme,hypocrisie,jésus-christ,lépreux,massacre,mérite,miséricorde,pauvre,péché mortel,piété,religieux,sacrement,salut,sang,sarkozy,sauveur,siècle des lumières,vanité,volonté      O Jésus, mon aimable Sauveur, que je voudrais en ce moment, m’approcher de votre Table sainte, plein de confiance, non en mes propres mérites, mais en votre infinie bonté ! Que je voudrais aller à Vous, Source de miséricorde ; être guéri par Vous, divin Médecin de mon âme ; chercher en Vous mon appui, en Vous, Seigneur, qui serez un jour mon Juge, mais qui ne voulez être, maintenant, que mon Sauveur ! 

     Je vous aime, ô Jésus, Agneau divin, innocente Victime, immolée par amour sur la Croix, pour moi et pour le salut du genre humain. O mon Dieu, souvenez-vous de votre humble créature, rachetée de votre Sang ! Je me repens de vous avoir offensé, et je désire réparer mes fautes par les efforts que je ferai pour obéir à votre sainte volonté.  

     O bon Jésus, qui, par votre grâce toute-puissante, me fortifiez contre les ennemis de mon âme et de mon corps, faîtes que bientôt, purifié de toute souillure, j’aie le bonheur de vous recevoir dans la Sainte Eucharistie, afin de travailler avec une constante générosité, à l’oeuvre de mon salut. Ainsi soit-il. 

NOTA BENE :

     Si vous ne communiez pas sacramentellement, faites du moins la communion spirituelle. Elle consiste à désirer, avec foi et amour, recevoir Notre-Seigneur, dans le Sacrement de l’Eucharistie.

     Si vous avez le malheur d’être en état de péché mortel, implorez d’abord la miséricorde divine par un acte de contrition.

     Pour cette communion spirituelle, vous pouvez, par exemple, réciter lentement les actes ci-dessus, essayant d’avoir les sentiments qu’ils expriment.  

(1) Avant de devenir religieux c’était un prince très valeureux, seigneur de Montmirel, de la Ferté-Faucher et Ancoul, d’Oisy, Crévecoeur, Trèmes, Gandeluz, châtelain de Cambrai, et vicomte de Meaux. Sa charité était grande envers les pauvres, les ayant d’ordinaire à sa table, leur offrant d’ordinaire son lit pendant que lui reposait sur la terre nue. Sa piété était grande, sa charité singulière avec les lépreux, se mettant à genoux devant eux, baisant leurs mains et le visage. Un jour, rencontrant un lépreux, il lui donna sa tunique brochée d’or et prit en échange sa chemise infectée. En une autre circonstance il échangea son cheval de grand prix contre la chétive monture d’un lépreux : en somme l’âge des ténèbres.

- Maintenant, essayez d’imaginer ce type de comportement de la part de dirigeants politiques bouffis d’humanisme verbal, tels que, par exemple,  Messieurs Sarkozy, Hollande, leur suite, et ceux qui pontifient à l’Assemblée Nationale et dans les différents ministères. Ces thuriféraires et chantres '' éclairés '' du soi-disant siècle des Lumières, de la démocratie et des Droits de l’homme sans Dieu. Il n’y a pas photo entre ces hommes ruisselants d’ambition, de vanité, d’hypocrisie, et les comportements de grands personnages de cet âge dit des ténèbres. On connaît bien une des méthodes de la bête immonde révolutionnaire et voltairienne : Pour paraître propre, focaliser constamment et exagérer outre mesure sur « âge des ténèbres » pour qu'il devienne un réflexe collectif d'abjection, chargé de tous les maux, servant de réceptacle hideux destiné à lui renvoyer - en s’efforçant mensongèrement de les rendre comparables par la simple allusion à cette époque - toutes les bassesses, ignominies, guerres, massacres, tortures, tragédies et horreurs qui ont pu se commettre de façon incessante depuis 1789 et, ainsi salir, le plus possible et sans nuance, ce qui fût avant cette sinistre date dont, mondialement, nous n’avons pas fini de manger les fruits amers et sataniques.

René Pellegrini

Capture05.jpg

1789,abjection,agneau,ambition,âme,amour,assemblée nationale,Âge des ténèbres,bête immonde,bonté,charité,communion,confiance,contrition,croix,démocratie,dieu,droits de l'homme,eucharistie,faute,foi,grâce,genre humain,guerre,hollande,humanisme,hypocrisie,jésus-christ,lépreux,massacre,mérite,miséricorde,pauvre,péché mortel,piété,religieux,sacrement,salut,sang,sarkozy,sauveur,siècle des lumières,vanité,volonté

07/05/2013

Politique et religion au service du Nouvel Ordre Mondial - 2

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Stanislas (1)

(Evêque de Cracovie et martyr 1079) 

 

LA ROYAUTE UNIVERSELLE DE JESUS-CHRIST - 7

 

POLITIQUE ET RELIGION AU SERVICE DU NOUVEL ORDRE MONDIAL – 2

1925,agneau,benoît xvi,bête de la terre,enfant de bethléem,cité catholique,civilisation chrétienne,confiance,constructeurs,cornes,crucifié,dragon,eglise catholique,enfer,ex cathedra,foi,fondement,genre humain,impiété,infaillibilité,jésus-christ,laïcs,lubricité,magistère universel ordinaire,magistère extraordinaire,maison d’israël,martyre,moeurs,nouvel ordre mondial,pie xi,politique,quas primas,rédempteur,religieux,religion,révolte,saint pie x,saint pierre,salut éternel,serviteurs,tradition catholique,volupté 

UN UNIQUE FONDEMENT : LE CHRIST

     Pour la version religieuse et comme caution plus douce dans ses considérant, la déclinaison « bête de la terre avec deux cornes comme un agneau » (Apocalypse XIII, 11) mais, en définitive, « parlant comme un dragon » en demandant la même chose que lui, à savoir Benoît XVI disant dans son message de Noël 2008 : 

« Homme moderne, adulte pourtant parfois faible dans sa pensée et sa volonté, laisse-toi prendre la main par l’Enfant de Bethléem, ne crains pas, aie confiance en Lui ! La force vivifiante de sa lumière t’encourage à t’engager dans l’édification d’un nouvel ordre mondial, fondé sur de justes relations éthiques et économiques ».

     Imagine-t-on les fifrelins de l’enfer qui participent à cette construction luciférienne qu’est ce Nouvel Ordre Mondial (N.O.M) venant nous la proposer fondée sur d’injustes relations éthiques et économiques ? 

     Comment ne pas dire à la face du monde ce que le Psalmiste nous affirme dans le cantique des degrés :

 « Si le Seigneur ne bâtit la maison, c’est en vain que travaillent ceux qui la bâtissent.» (Psaumes CXXVI, 1) (2)

     On a envie de dire à cet apostat : si c’est tout ce que vous avez trouvé comme fondement pour édifier ce N.O.M, autant demander de construire sur du sable. Ce constructeur babélien déguisé en Pape de l’Eglise catholique touche le fond de l’ignoble en demandant de « prendre la main de l’Enfant de Bethléem » pour « édifier » une structure internationale qui lui est fondamentalement hostile et donc néfaste pour l’Eglise catholique, pour le genre humain et son salut éternel. Il faut un drôle de culot et une falsification de l’Ecriture pour faire dire, en plus, à « l’Enfant de Bethléem (qu’Il) encourage par la force vivifiante de sa lumière à s’engager dans l’édification d’un N.0.M » sur un fondement autre que Lui-même.

     A comparer les diaboliques encouragements de Benoît XVI, avec l' exhortation de Pie XI qui met l’accent sur ce qui, déjà en 1925, devait être proclamé à la face du monde par ceux qui sont censés agir, comme laïcs ou religieux, en qualité de serviteurs du Christ. Non prendre « la main de l’enfant de Bethléem » mais de faire prendre conscience de la stature « internationale et nationale » et les prérogatives de Celui qu’on ne cesse de bafouer et « faire connaître les droits de la dignité et de l’autorité royales du Christ » dans les « conférences internationales et dans les Parlements nationaux » 

Capture06.jpg

(Extrait de l’Encyclique Quas Primas, Pie XI, le 11 décembre 1925)

Capture04.jpg

Extrait de la Lettre Encyclique Notre Charge Apostolique, saint Pie X, le 25 août 1910)

     « La civilisation n’est plus à inventer » affirme saint Pie X dans un document revêtu de l’infaillibilité ordinaire universel (4). Ce n’est pas à la construction d’un N.O.M qu’un authentique Pape catholique se doit d’inviter ses auditeurs, puisque c’est la « civilisation chrétienne » la « cité catholique » qu’il s’agit de restaurer dans le Christ. Voilà ce que doit prêcher un Pape faisant honneur à son apostolat et fidèle à l’enseignement de ses prédécesseurs. Un ‘’pape’’ imposteur peut très bien prêcher ce misérable N.O.M fondé sur le tout aussi misérables « justes relations éthiques et économiques » qu’un judéo-maçon ne désavouerait pas, pourvu que Jésus-Christ n’en soit pas le fondement.

     Dieu ne pourra jamais être la finalité d’un projet bénéfique pour le genre humain, lorsque celui-ci ne Le contient pas, et ne s’appuie pas sur Lui. Et on ose appeler ce poseur de faux fondements, un successeur de Saint Pierre s’inscrivant dans la Tradition catholique. Mais il y a un abîme entre le témoignage de Benoît XVI et celui de saint Pie X, de même qu’avec celui de l’apôtre saint Pierre déclarant devant les Juifs :

« Que toute la maison d’Israël sache donc très certainement que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié » (Actes II, 36) ou encore

« C’est Lui qui est la pierre rejetée par vous les constructeurs, et qui est devenue la pierre de l’angle » (Actes IV, 11)

    Jésus-Christ est « pierre d’angle » et « pierre de fondement » En effet, Saint Paul affirme :

« Car personne ne peut poser d’autre fondement que celui qui a été posé, lequel est le Christ Jésus. » (I Corinthiens III, 11)

     Sans cette « pierre de fondement et d’angle » tout comme pour l’Eglise, aucune construction humaine ne peut subsister durablement et se révéler bénéfique pour le genre humain.

(A suivre...« Politique et religion au service du Nouvel Ordre Mondial - 3 »...si Dieu veut)

René Pellegrini

(1) Il fut martyrisé par Boleslas, roi de Pologne. Stanislas supplia le roi de modérer ses débordements de volupté et de lubricité. Ne voulant pas abandonner sa mauvaise vie il fit persécuter le saint. Finalement, il consomma son martyre par un coup d’épée du roi sur sa tête et percé de coups par la garde de Boleslas.

(2) Psaumes 127, 1 dans les bibles protestantes.

(3) Omnia instaurare in Christo : Tout restaurer dans le Christ

(4) L’infaillibilité pontificale (à ne pas confondre avec l’impeccabilité) s’exprime selon deux modes : soit par le magistère ordinaire universel (celui de tous les jours), soit par le magistère extraordinaire ou solennel (ex cathedra) lorsqu’il définit la doctrine sur la foi et les mœurs et n’est exercé, plus ou moins, qu’une fois par siècle.

Capture05.jpg

 

19/09/2012

Les bals et les danses

abîme,bals,châtiment,châtiment de dieu,chrétiens,cœurs,damné,danse,danses,devoir,devoirs,dieu,foi,fureur,grandeur,instructions,pasteur,plaisirs,religieuse,religieux

Fête de Sainte Marie de Cervellon

(Religieuse de l’Ordre de Notre-Dame de la Merci 1290)

 

LES BALS ET LES DANSES

 abîme,bals,châtiment,châtiment de dieu,chrétiens,cœurs,damné,danse,danses,devoir,devoirs,dieu,foi,fureur,grandeur,instructions,pasteur,plaisirs,religieuse,religieux    Si la foi n’était pas éteinte dans vos cœurs, d’un seul coup d’œil vous comprendriez la grandeur de l’abîme où vous vous précipitez, en vous abandonnant avec tant de fureur à ces malheureux plaisirs. Mais vous me direz : Quel mal peut-il y avoir à se récréer un moment ? Je ne fais de tort à personne ; je ne veux pas être religieuse ou religieux.

     Mon ami, vous vous trompez : ou vous serez religieux, ou vous serez damné. Qu’est-ce qu’une personne religieuse ? Ce n’est pas autre chose que quelqu’un qui remplit ses devoirs de chrétien. Vous dîtes que je ne gagnerai rien en vous parlant de la danse, et que vous n’en ferez ni plus ni moins : vous vous trompez encore. En méprisant les instructions de votre pasteur, vous vous attirez un nouveau châtiment de Dieu, et moi, en remplissant mon devoir j’y gagnerai beaucoup…Il ne faut pas que cela vous irrite : votre pasteur fait son devoir.

 (Extrait du sermon du saint Curé d’Ars)

abîme,bals,châtiment,châtiment de dieu,chrétiens,cœurs,damné,danse,danses,devoir,devoirs,dieu,foi,fureur,grandeur,instructions,pasteur,plaisirs,religieuse,religieux

abîme,bals,châtiment,châtiment de dieu,chrétiens,cœurs,damné,danse,danses,devoir,devoirs,dieu,foi,fureur,grandeur,instructions,pasteur,plaisirs,religieuse,religieux

01/09/2012

Pour éviter les malentendus sur mes écrits

adeptes,adversaire,amalek,amour du prochain,aumône,avenir,aveuglement spirituel,bonheur,coménius,communauté,conversion,crédibilité,désintégration,ethnie,fermeté,gloire,gouvernance mondiale,habileté,haine,idées démocratiques,incompétence,jéricho,josué,laïcs catholiques,liberté égalité fraternité,œuvres de miséricorde,patrimoine,pauvres,péché,plaire,politiques,raisonnement,religieux,rêverie,rose-croix,saint gilles,sainte ecriture,sanction,sensibilité,silence,sociétés de pensée,subtilités,tyrannie,vérité

Fête de Saint Gilles (1)

(Abbé vers 500)

 

POUR EVITER LES MALENTENDUS SUR MES ECRITS

adeptes,adversaire,amalek,amour du prochain,aumône,avenir,aveuglement spirituel,bonheur,coménius,communauté,conversion,crédibilité,désintégration,ethnie,fermeté,gloire,gouvernance mondiale,habileté,haine,idées démocratiques,incompétence,jéricho,josué,laïcs catholiques,liberté égalité fraternité,œuvres de miséricorde,patrimoine,pauvres,péché,plaire,politiques,raisonnement,religieux,rêverie,rose-croix,saint gilles,sainte ecriture,sanction,sensibilité,silence,sociétés de pensée,subtilités,tyrannie,vérité     Je tiens à préciser que si mes écrits peuvent, ou pourront parfois, paraître sans ménagement à la sensibilité de certains, ils ne sont pas motivés par la haine à l’encontre d’une communauté religieuse, d’une ethnie ou d’hommes et de femmes exerçant des fonctions politiques ou pas. Ils se veulent seulement sans complaisance, sans langue de bois. Je laisse cette pratique d’enjôleurs aux politiques de tous bords qui, pour ce qui me concerne et depuis longtemps, ont perdu toute crédibilité, et aux religieux et laïcs catholiques ou d’autres confessions religieuses ou philosophiques, sans colonne vertébrale et adeptes des contorsions du politiquement et religieusement corrects. Je ne mange pas de ce pain-là.

     Si les motifs d’ouverture d’un blogue sont divers, nous avons un point commun : avoir des lecteurs. Ce désir légitime ne m’incite pas pour autant, pour ratisser plus large, à vouloir plaire à tout le monde et à tout prix. En tant que chrétien j’ai fait miennes ces paroles de Saint Paul : « Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ ? » (Galates I, 10)

     Cependant, aucune animosité, même si le ton est parfois véhément. Je l’affirme devant Dieu et comme devant comparaître un jour devant son tribunal. L’amour du prochain n’exclue pas la fermeté sur les principes, et encore moins de défendre la vérité telle qu’elle est reçue de la Sainte Ecriture et de l’enseignement constant de l’Eglise. Les idées, bonnes ou mauvaises, mènent le monde et leurs fruits bons ou amers seront leurs résultantes. 

     Le monde actuel est le fruit, le résultat de la mise en application, dans les sociétés humaines, des idées démocratiques et révolutionnaires avec leurs faux principes maçonniques réunis dans la trilogie « Liberté, Egalité, Fraternité » fonctionnant comme de véritables mantras et dont l’aboutissement logique, une fois leur griserie envoûtante terminée par le retour brutal à la réalité, ne peut être que la tyrannie. C’est ce qui se met en place progressivement et à l’échelle planétaire, tout en nous certifiant que tout est fait pour notre plus grand bonheur futur et celui de nos enfants. On en rirait si ce n’était aussi tragique. Promettre le meilleur, le bout du tunnel pour l’avenir quand on n’a pas été capable de voir où l’on mettait ses pieds dans le présent…c’est se moquer du monde. A ce stade c’est l’incompétence cherchant refuge dans la rêverie et un dramatique aveuglement spirituel : sanction d’une vie dans le péché.

     Cette remarque, bien entendu, ne s’adresse pas aux hautes sphères dirigeantes qui, sans aucun mandat officiel de la part de cette fumisterie du peuple dit pompeusement ''souverain'', sont les véritables gouvernants tout en se tenant dans les coulisses - influençant les structures dirigeantes intermédiaires par le biais des sociétés de pensée - tirant les ficelles et sachant très bien ce qu’elles veulent obtenir, et les moyens humains et techniques à mettre en oeuvre pour accélérer le processus de désintégration économique, financière et sociale permettant d’atteindre l’objectif d'une gouvernance mondiale fixée de longue date et poursuivie avec ténacité, de génération en génération depuis le XVIIe siècle, et dont le canevas fut élaboré par Amos Kominsky alias Comenius de la secte des Frères Moraves et continué par l’ordre maçonnique des Rose-Croix.    

     Ces écrits sans prétention, qui se veulent à la gloire de Notre Seigneur Jésus-Christ et de sa sainte Mère, sont lancés sur Internet et feront ce que Dieu en décidera, conscient que si certains arguments peuvent réduire un adversaire au silence ou l’impressionner, ce n’est pas ce qui l’amène forcément à sa conversion. Que celle-ci est plus souvent atteinte par la ferveur des prières que par l’habileté ou les subtilités du raisonnement : c’est par la prière, la voie d’accès privilégiée à Dieu, que tombèrent les murs de Jéricho, que Josué vainquit Amalek.  

René Pellegrini

(1) Saint Gilles ou Egidius était grec, natif d’Athènes et de naissance illustre. Dès son enfance il s’appliqua aux œuvres de miséricorde envers les pauvres. Allant un jour à l’Eglise, il trouva un pauvre étendu sur le carreau qui lui demanda l’aumône, saint Gilles se dépouilla de la robe qu’il avait et la lui donna, et le pauvre, qui était malade, fut guéri en la touchant. Ses parents étant décédés, il donna tout son patrimoine aux pauvres.

adeptes,adversaire,amalek,amour du prochain,aumône,avenir,aveuglement spirituel,bonheur,coménius,communauté,conversion,crédibilité,désintégration,ethnie,fermeté,gloire,gouvernance mondiale,habileté,haine,idées démocratiques,incompétence,jéricho,josué,laïcs catholiques,liberté égalité fraternité,œuvres de miséricorde,patrimoine,pauvres,péché,plaire,politiques,raisonnement,religieux,rêverie,rose-croix,saint gilles,sainte ecriture,sanction,sensibilité,silence,sociétés de pensée,subtilités,tyrannie,vérité

adeptes,adversaire,amalek,amour du prochain,aumône,avenir,aveuglement spirituel,bonheur,coménius,communauté,conversion,crédibilité,désintégration,ethnie,fermeté,gloire,gouvernance mondiale,habileté,haine,idées démocratiques,incompétence,jéricho,josué,laïcs catholiques,liberté égalité fraternité,œuvres de miséricorde,patrimoine,pauvres,péché,plaire,politiques,raisonnement,religieux,rêverie,rose-croix,saint gilles,sainte ecriture,sanction,sensibilité,silence,sociétés de pensée,subtilités,tyrannie,vérité