Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2018

Dieu appelle

Dieu appelle les hommes à travailler à sa vigne, car sans son appel, personne ne peut y entrer ni y travailler. Il les appelle intérieurement, par inspiration et invitations, prenant pour instruments les prédicateurs, ou d’autres choses extérieures…

 

Lire la suite

11/04/2018

Hiérarchies et ordres dans l'Eglise

     Avant de la donner, constatons que la magnifique hiérarchie du ciel ou de l’Eglise triomphante se prouve elle-même, en se reflétant à nos yeux dans la hiérarchie de l’Eglise militante, cette autre portion de la Cité du bien. Il suffit d’ouvrir les yeux pour voir que l’Eglise de la terre se divise en trois hiérarchies, et chaque hiérarchie en trois ordres…

Lire la suite

22/02/2017

Les obligations du pouvoir civil - 2 : Le respect de Dieu - 2

Dans ce pays dont la vocation fixée, il y a plus de 15 siècles, est d’être le défenseur de l’Eglise et de l’honneur de son Roi : Jésus-Christ – n’en déplaise à ses ennemis séculaires que sont les Juifs talmudistes et kabbalistes, les francs-maçons et les musulmans – vous pouvez, aujourd’hui…

Lire la suite

14/05/2016

Le ''peuple souverain'' a choisi - 2 : Pas Jésus-Christ

Entre la droite la plus bête du monde, celle qui la suit de près, et toute la gauche confondue, je ne vois pas où se situe la prise de position nette et effective en faveur de Notre-Seigneur et de ses lois morales, sociales et politiques…

Lire la suite

23/03/2016

La Royauté du Christ sur les sociétés civiles

Bien que cette royauté du Christ puisse être refusée individuellement, familialement et socialement, elle concerne, par droit de conquête et de nature, toutes les nations qu’elles soient chrétiennes ou non chrétiennes.

     Les sociétés civiles rendent manifeste l’acceptation, sur elles-mêmes, de cette royauté lorsqu’elles…

Lire la suite

12/10/2014

La Contre-Révolution, qu'est-ce à dire ? - 4 : La charité

 

 

Lire la suite

25/08/2014

La loi de Sodome - 3 : Que faire maintenant ? - 2

 

Lire la suite

09/05/2014

France, souviens-toi ! - 1

 Pour terminer cet aspect prophétique évoqué dans la rubrique « Politique – Prophéties sur la France », cette prophétie plus récente et bien consolante d’un Saint Pape, sur le futur rétablissement de la France, en établissant un parallèle saisissant avec la conversion de Saul de Tarse...

Lire la suite

03/05/2014

Les prophéties sur la France - 2

 

Lire la suite

26/02/2014

Le front national : Mise en garde pour catholiques traditionalistes...et autres - 1

 PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête de Saint Victor d'Arcis-sur-Aube

(Ermite et Confesseur VIe siècle)

 

FRONT NATIONAL - 6

 

MISE EN GARDE POUR CATHOLIQUES TRADITIONALISTES…ET AUTRES - 1

 

En bleu ce qui est rajouté au texte initial   

     Je ne félicite pas du tout, ni les revues qui soutiennent cet homme politique (sa fille aujourd’hui), ni les abbés déjà nommés et contre lesquels je mets particulièrement en garde, compte tenu de leur comportement, de leurs fréquentations et sympathies douteuses, même s’ils portent la soutane – ce qui, en soi, ne confère aucune garantie d’orthodoxie, car il faut bien se souvenir que les infiltrations gnostiques et maçonniques ont commencé dans l’Eglise catholique alors que tous la portaient, et qu’il est tout à fait illusoire de croire que la Fraternité (?) en soit exemptée – même s’ils participent aux Pèlerinages de Chartres et occupent des positions importantes dans la Fraternité (?) Saint Pie X ; ce qui, en l’occurrence, loin de les accréditer, ne les rend que plus dangereux. (11) Pour notre part, nous n’oublions pas ces paroles révélatrices tombées entre les mains de l’Eglise et écrites, au début du XIXe siècle, par Vindice*** à son complice Nubius*** (12)  

«  C’est la corruption en grand que nous avons entreprise, la corruption du peuple par le clergé et du clergé par nous, la corruption qui doit nous conduire à mettre un jour l’ Eglise au tombeau » ( L’ Eglise romaine en face de la Révolution (13)   

     Les fidèles doivent se montrer extrêmement vigilants (relire et méditer les propos tenus par Vindice à Nubius - ci-dessus - qui, jusqu’à la fin, resteront toujours d’actualité) ; rester indéfectiblement attaché aux enseignements magistériels et à ce qui respire et se montre authentiquement catholique, en paroles et en actes, aussi bien dans le domaine politique que religieux ; se rappeler que la Sainte Vierge a clairement laissé entendre, de façon répétitive, et ce, depuis près (plus) de cent cinquante ans, qu’il n’y a maintenant plus d’autre alternative que « la pénitence, la conversion » - en principe ça se voit et ça s’entend – pour se sortir des maux mérités dans lesquels nous sommes plongés.  

     Désormais, et sans vouloir sombrer dans le quiétisme, cela me semble davantage relever de la miséricorde et de la Toute Puissance de Dieu : « (…) car tout est possible à Dieu » (St Marc X, 26) plus que des manigances, de l’activisme politico-religieux menés conjointement par des hommes politiques et des clercs douteux, même agrémentés d’une Messe Saint Pie V, d’une cocarde ou d’un drapeau du Sacré Cœur pour faire plus sérieux, car les ennemis expérimentés de l’ Eglise n’ignorent rien de ce qu’il convient d’utiliser et de flatter pour noyauter plus facilement les groupes de fidèles et gagner leur confiance.

     Il est donc illusoire de croire, de laisser croire ou de faire croire que Monsieur Le Pen (sa fille aujourd’hui) et le mouvement politique qui a le Front de se dire National après ce que nous en avons déjà dit et venons d’en dire concernant ses positions morales et politiques puissent, en l’état, redonner à la France une législation véritablement catholique et chrétienne lui permettant de retrouver sa vocation qui n'est pas révolutionnaire mais évangélique par la défense de l’Eglise catholique et de ses décrets.

(A suivre… « Mise en garde pour catholiques traditionalistes…et autres - 2 »…si Dieu veut)

René Pellegrini

(11) Cette petite tirade m’avait valu à l’époque, de la part d’un abbé qui recevait mon bulletin, le retour pour le moins cavalier de celui-ci. J’avais donc perdu un lecteur, déjà peu nombreux et pouvant tenir dans une petite fourgonnette. C'est le prix à payer lorsqu'on ne veut pas ratisser large en étant complaisant. Je ne sais pas ce qu'est devenu cet abbé, mais il a de quoi méditer s’il n’était pas lui-même de mèche.

(12) Vindice et Nubius, noms de guerre de deux chefs conjurés contre l’Eglise catholique appartenant à la société secrète politique et révolutionnaire du carbonarisme.

(13) Jacques Crétineau-Joly (1803-1875) fut l’un des principaux historiens et journalistes légitimistes français. Les deux tomes de son ouvrage cité ci-dessus furent écrits à la demande de S.S. Grégoire XVI et approuvé d’un Bref de S.S. Pie IX, en octobre 1858.

Capture05.jpg

14/02/2014

Petite mise au point

PAGE ACCEUIL SITE03.jpg

Fête du bienheureux Jean-Baptiste de la Conception

(Fondateur de l’Ordre des Frères déchaussés de la Très-Sainte Trinité

pour la rédemption des captifs 1613)

 

PETITE MISE AU POINT

     Qui lit mes écrits remarquera que mes propos sont sans complaisance (1) pour les catholiques lâches ou faux (clercs et laïcs à quelque niveau où ils se situent) et les propagateurs avérés, en actes ou paroles, d’immoralité et de doctrines spirituelles, politiques ou philosophiques ennemies de Notre-Seigneur Jésus-Christ et des enseignements de l’Eglise. Mais, qu’il soit bien clair que je ne m’associe à aucun parti ou mouvement politique existant ou à naître, professant la doctrine imbécile de la séparation (au lieu de la distinction) de l’Eglise et de l’Etat, et ne proposant pas publiquement l’abolition de toutes les lois antichrétiennes.

     Pas plus que je ne m’associerai à un quelconque mouvement insurrectionnel pour la raison que la France, ayant bafoué et continuant de plus belle à bafouer les lois divines, mérite le châtiment et les jours sombres qui l’attendent. Il y a un temps pour tout, nous dit l’Ecclésiaste « un temps de pleurer, et un temps de rire ; un temps de gémir et un temps de sauter de joie (…) » (III, 4) Le temps du mépris, de l’indifférence ou de la mollesse envers Dieu a été, et est encore abondamment utilisé, il faudra donc faire face au temps de payer les égarements occasionnés par ce mépris, cette indifférence ou cette mollesse.

     Sans complaisance, ai-je dit, mais, selon les préceptes sur les œuvres de miséricorde temporelle de mon Maître, sans égard à la couleur de peau ou à la culture et, selon mes possibilités, je donnerai à manger, à qui a faim, à boire, à qui à soif, le vêtement, à qui est nu… (St Matthieu XXV, 35,36) Mes écrits et mon combat sont, d’abord pour le Christ-Roi et, ensuite, pour le Grand Monarque et personne d’autre, en l’état actuel des orientations des programmes et du personnel politique. Grand Monarque reconnu comme tel par l’Eglise et que Dieu se choisira, au temps marqué par Lui, pour redonner à la France sa vraie vocation.

René Pellegrini 

(1) Ce qui ne signifie pas haineux ou raciste envers les personnes. Cette précision pour ceux qui, de manière imbécile, voire calculée et sans nuance, hurlent, comme des orfraies au racisme, à l’antisémitisme, à l’homophobie ou à la xénophobie dès que vous ne cautionnez pas le formatage de la pensée des faiseurs et manipulateurs d’opinions sur certaines pratiques sociales ou religieuses. Comme si tout cela devait, à moins d’être devenu fou à lier, se révéler bénéfique et sans graves conséquences pour la société. AUCUNE loi humaine en contradiction avec les lois divines n’est défendable, sauf avoir renié sa foi pour s’acoquiner avec d’authentiques mécréants et dépravés, par lâcheté ou opportunisme, où d’avoir complètement perdu la raison, car lorsqu’elle s’écarte des voies de Dieu, la sagesse du monde est folie aux yeux de Dieu. Et, certaines lois font légitimement douter sur la santé mentale de ceux qui les ont votées ou soutenues.

René Pellegrini

Capture05.jpg

31/01/2013

Site monarchiste - 1

     Ce site est monarchiste car la monarchie est le fondement constitutionnel et temporel sur lequel Dieu a voulu édifier la France. Qu’il y eut de plus ou moins bons rois cela ne change rien à ce qui a été posé à l’origine. La monarchie est le gouvernement légitime de la France, le gouvernement de droit. Le gouvernement révolutionnaire et républicain

Lire la suite